Partenariats clés | Éducation de base et égalité des sexes | UNICEF

Nous construisons un nouveau UNICEF.org et sommes en période de transition.
Merci pour votre patience – N’hésitez pas à nous rendre visite pour voir les changements mis en place.

Éducation de base et égalité des sexes

Partenariats clés

Image de l'UNICEF
© UNICEF/UNI111986/Asselin
Une institutruce aide une élève lisant au tableau, dans une salle de classe de l'école primaire Wesleyan, en Sierra Leone

L’UNICEF travaille avec des gouvernements, des organisations locales et nationales ainsi qu’avec la communauté internationale pour que chaque enfant reçoive l’éducation qu’il mérite.

À l’échelle mondiale, l’UNICEF joue un rôle clé dans un certain nombre de partenariats :

  • Le Partenariat mondial pour l’éducation (Global Partnership for Education – GPE) est un partenariat multipartite et une plateforme de financement visant à renforcer les systèmes éducatifs des pays en développement. L’UNICEF coopère avec les pays partenaires du GPE afin de concevoir des plans solides dans le domaine de l’éducation qui permettent d’améliorer les acquis scolaires de chaque enfant. 
  • L’Initiative des Nations Unies pour l'éducation des filles (UNGEI) est un partenariat multidimensionnel dédié à l’éducation des filles. L’UNGEI agit pour que l’égalité entre les sexes devienne une réalité et que partout dans le monde, filles et garçons confondus puissent atteindre leur plein potentiel de développement en recevant une éducation de qualité. L’UNICEF accueille l’UNGEI depuis sa création en 2000.
  • Le Cadre d’action Éducation 2030 fournit aux gouvernements une feuille de route pour la mise en œuvre de l’objectif 4 de développement durable dont le but est d’assurer l’accès de tous les enfants à une éducation inclusive, équitable et de qualité, ainsi qu’à l’apprentissage tout au long de la vie.
  • Educate a Child (EAC) est une initiative mondiale de la fondation Education Above All dont l’objectif est d’inscrire et de maintenir à l’école au moins 10 millions d’enfants non scolarisés, et en particulier les enfants les plus exclus et marginalisés. L’UNICEF est partenaire de l’EAC depuis 2012. En 2015, ce partenariat a été étendu pour fournir une éducation de qualité à plus de 3,3 millions d’enfants au moyen de programmes cofinancés à travers 14 pays.
  • Le Groupe thématique (« cluster ») Éducation dans les situations d’urgence du Comité permanent interorganisations coordonne les efforts des agences des Nations Unies ainsi que des partenaires gouvernementaux et non gouvernementaux dans les communautés touchées par les conflits et les catastrophes naturelles. Codirigé par l’UNICEF et Save the Children, ce cluster œuvre pour que les enfants continuent à bénéficier d’un enseignement durant les crises et rétablir les systèmes éducatifs dès les premiers signes de redressement du pays. 
  • Education Cannot Wait (l’Éducation ne peut attendre) est le premier fonds mondial ayant pour objectif de redéfinir les modalités de prestation de services éducatifs dans les situations d’urgence et de crises prolongées. D’ici à 2030, ce fonds espère faire bénéficier d’une éducation sûre, gratuite et de qualité 75 millions d'enfants et de jeunes dont les pays sont touchés par des crises. Le travail quotidien du fonds est géré par un secrétariat intérimaire accueilli au sein de l’UNICEF.
  • Le programme Humanitarian Education Accelerator (Accélérateur humanitaire d’éducation) a pour mission d’améliorer l’éducation dans les situations d’urgence en rendant plus visibles les initiatives innovantes, efficaces et modulables. L’UNICEF, le HCR et le DFID soutiennent ce programme depuis sa création.


 

 

Recherche