06 février 2023

Que sont les mutilations génitales féminines ?

On estime à 200 millions le nombre de filles et de femmes victimes de mutilations génitales, très souvent avant l’âge de 15 ans. Bien qu’elles soient reconnues à l’échelle internationale comme une violation des droits humains, les mutilations génitales féminines existent toujours pour différentes raisons. Quels que soient le lieu où elles se…, Que sont les mutilations génitales féminines ?, Le terme « mutilations génitales féminines » désigne toutes les interventions visant l’ablation partielle ou totale des organes génitaux externes et tout acte portant atteinte aux organes génitaux féminins pour des raisons non médicales. Elles sont le plus souvent infligées aux filles entre la petite enfance et l’âge de 15 ans. Quelles que soient…, En quoi les mutilations génitales féminines représentent-elles un risque pour les filles et les femmes ?, Les mutilations génitales féminines ne présentent aucun avantage pour la santé des filles et des femmes et peuvent entraîner de graves complications à long terme, voire provoquer des décès. Les risques immédiats pour la santé sont les suivants : hémorragies, état de choc, infection, transmission du VIH, rétention urinaire et douleurs intenses.…, Pourquoi les mutilations génitales féminines sont-elles encore pratiquées ?, De nombreux facteurs contribuent à la persistance de cette pratique. Cependant, dans toutes les sociétés où elles sont présentes, les mutilations génitales féminines sont le signe d’une inégalité de genre profondément ancrée. Dans certaines sociétés, elles sont considérées comme un rite de passage. Dans d’autres, elles constituent un moyen d’…, En quoi les mutilations génitales féminines constituent-elles une violation des droits humains ?, Quelles que soient leurs formes, les mutilations génitales féminines constituent une violation des principes universels des droits humains. Elles violent les principes d’égalité et de non-discrimination liée au genre. Elles violent le droit à une vie exempte de torture et de traitements cruels, inhumains ou dégradants. Elles violent le droit au…, Les mutilations génitales féminines sont-elles répandues ?, Bien que le nombre exact de victimes à l’échelle mondiale reste inconnu, au moins 200 millions de filles et de femmes originaires de 31 pays sur trois continents ont subi une mutilation génitale. L’UNFPA estime que chaque année, plus de quatre millions de filles courent le risque de subir des mutilations génitales. Une estimation réalisée en 2021…, Où les mutilations génitales féminines sont-elles les plus fréquentes ?, Si la fréquence des mutilations génitales féminines diminue dans la plupart des pays où elles sont les plus répandues, les progrès réalisés en vue de mettre fin à cette pratique sont inégaux. Dans certains pays, les mutilations génitales féminines sont tout aussi courantes aujourd’hui qu’elles l’étaient il y a 30 ans. Plus de 90 % des femmes et…, Qu’est-ce que la médicalisation des mutilations génitales féminines ?, La médicalisation des mutilations génitales féminines constitue un phénomène très inquiétant observé dans certains pays. Il s’agit de faire réaliser l’intervention par un professionnel de santé. Une victime de mutilations génitales féminines sur quatre – soit environ 52 millions de femmes et de filles dans le monde – a été mutilée par un…, Comment évolue le regard sur les mutilations génitales féminines ?, En fonction des pays, les filles et les femmes portent un regard très différent sur les mutilations génitales féminines. Toutefois, il est à constater que l’opposition à cette pratique grandit. Dans la plupart des pays d’Afrique et du Moyen-Orient pour lesquels on dispose de données représentatives , la majorité des filles et des femmes (environ…, Que fait l’UNICEF pour mettre fin aux mutilations génitales féminines ?, Pour mettre fin aux mutilations génitales féminines, des efforts concertés doivent être mis en œuvre par l’ensemble de la communauté : jeunes, parents, responsables religieux, organisations de la société civile, militants, personnel médical, éducateurs et responsables politiques. L’une des méthodes les plus efficaces pour mettre un terme aux…, Quels sont les effets du travail de l’UNICEF ?, Depuis la création du programme conjoint de l’UNFPA et de l’UNICEF , 13 pays ont adopté des lois interdisant les mutilations génitales féminines à l’échelle nationale. Le programme a également permis à plus de six millions de filles et de femmes de bénéficier de services de prévention, de protection et de traitement en matière de mutilations…, En savoir plus sur les mutilations génitales féminines.
14 janvier 2019

Programme conjoint UNFPA-UNICEF sur l’élimination des mutilations génitales féminines

Partout où elles ont cours, les mutilations génitales féminines sont la manifestation d’une profonde Égalité des sexes inégalité entre les genres . Les victimes de ces mutilations subissent une forme de violence systématique : souvent, elles ont besoin d’un traitement d’urgence pour enrayer les hémorragies, d’antibiotiques pour combattre les…, Ressources, Documents de programme, Programme conjoint UNFPA-UNICEF sur l'élimination des mutilations génitales féminines - Phase IV . (en anglais), Notes techniques et fiches d'information, Orientations techniques : Une approche globale de l’accélération de l’élimination des mutilations génitales féminines ., Recherches et évaluations, Un programme de recherche pour renforcer la production et l'utilisation des données afin d'accélérer l'élimination des mutilations génitales féminines . Efficacité des interventions conçues afin de prévenir ou de réagir aux mutilations génitales féminines . Évaluation conjointe du Programme Conjoint UNFPA-UNICEF sur l’abandon des mutilations…, L'action de l'UNICEF, L’UNICEF, en partenariat avec l’ UNFPA , mène un combat contre les mutilations génitales féminines en intervenant dans 17 pays : Burkina Faso, Djibouti, Égypte, Érythrée, Éthiopie, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Kenya, Mali, Mauritanie, Nigéria, Ouganda, Sénégal, Soudan, Somalie et Yémen. Le programme conjoint, lancé en 2008 et en cours de…