Semaine mondiale de la vaccination 2018

Les vaccins sauvent deux à trois millions de vies chaque année

Une petite fille souriante se fait vacciner en Côte d'Ivoire
UNICEF/UN061413/Dejongh

S’il existait un moyen simple et définitif de vous protéger et de protéger votre communauté contre les maladies infectieuses, le feriez-vous ?

Si vous et votre famille êtes à jour de vos vaccins, vous êtes déjà protégés.

Lorsque la majorité des membres d’une communauté est vaccinée, les maladies ne se propagent pas facilement. C’est ce que l’on appelle l’immunité collective. Elle permet de protéger tout le monde, même ceux qui n’ont pas encore été vaccinés.

Cette protection est essentielle pour les membres les plus vulnérables d’une communauté : les nouveau-nés.

 

C’est facile, n’est-ce pas ?

Mais que se passe-t-il si votre médecin n’a pas de vaccins ? Ou s’ils sont trop chers ? Ou si vous vivez à plusieurs jours de voyage du centre de santé le plus proche ?

C’est le cas de millions d’enfants et de familles dans le monde.

19,5 millions de nourrissons ne reçoivent pas leurs vaccins chaque année, et on estime que 1,5 million meurent de maladies évitables par la vaccination. Sur la seule année 2016, près de 200 000 nouveau-nés sont morts de pneumonie, du tétanos ou de la méningite. La plupart de ces décès auraient pu être évités grâce à des vaccins.

En garantissant que chaque mère et chaque bébé a accès à des soins de santé abordables et de qualité, nous pouvons éliminer ces morts insensées. Faites-vous entendre pour sauver la vie de nouveau-nés.

 

L'impact de l'UNICEF

A Rohingya refugee boy grimaces as he receives a vaccine, Bangladesh.
Ça fait mal mais ça marche ! 
Des jumelles sont assises côte à côte.
Mali : Un frigo à énergie solaire pour améliorer la santé des enfants