De bonnes raisons de sourire

Retour sur les moments qui, en 2021, qui ont donné aux enfants de bonnes raisons de sourire

By UNICEF
Franky smiling in "La Casita," Panama.
UNICEF/UN0560339/Urdaneta
06 janvier 2022

Le sourire est contagieux et ces enfants heureux aux quatre coins du globe ne manqueront pas d’égayer votre journée ! Découvrez ce qui les a fait sourire en 2021 :


Ci-dessus : Franky, 3 ans, séparé de ses parents durant la traversée du bouchon de Darien, une dangereuse jungle séparant la Colombie du Panama, a pu les retrouver quelques jours plus tard. Franky a été amené à « la Casita » un endroit sûr établi par l’UNICEF et Aldeas SOS au Panama pour protéger les enfants non accompagnés jusqu’à l’arrivée de leurs parents. Le nombre d’enfants migrants qui traversent à pied le bouchon de Darien est plus élevé que jamais ; ils sont près de 19 000 à avoir réalisé ce périple entre janvier et octobre 2021, soit près de trois fois plus que le nombre enregistré sur l’ensemble des cinq années précédentes.

15-year-old Omar Faruk poses in front of the camera in front of his house at Ahmedpur Union, Char Fasson, Bhola, Bangladesh.

Bangladesh : Omar Faruk, 15 ans, est ravi d’avoir reçu du matériel de couture et d’avoir appris à coudre. Il a même lancé sa propre entreprise et peut maintenant aider sa famille financièrement. Omar a participé à un programme de formation pour adolescents handicapés financé par l’UNICEF en partenariat avec le Ministère bangladais des services sociaux.

Asal, 6, is excited – it’s her first day of school near Sarajevo.

Bosnie-Herzégovine : Asal, 6 ans déborde d’enthousiasme : c’est son premier jour d’école, près de Sarajevo. Elle a quitté l’Afghanistan avec ses parents alors qu’elle était encore toute petite. Ensemble, ils ont parcouru la Turquie, la Grèce, l’Albanie et le Monténégro. Aujourd’hui, elle fait partie des 60 enfants accueillis dans un centre d’accueil temporaire pour réfugiés et migrants qui ont intégré le système éducatif formel.

Little Hanna smiles for the camera.

Équateur : La petite Hanna sourit au photographe. Elle vit à Pijal Alto, une communauté du nord de l’Équateur. L’installation de chloration offerte au village par l’UNICEF permet d’approvisionner 1 600 personnes en eau salubre.

Jovilisi Raqere, 7, smiles for the camera at a child friendly space in Fiji.

Fidji : Jovilisi Raqere, 7 ans, sourit devant un espace ami des enfants à Fidji. Après le passage du cyclone tropical Yasa, ces espaces ont fait partie de l’aide d’urgence apportée par l’UNICEF en collaboration avec le Gouvernement et ses partenaires.

These girls are all smiles on their first day of classes in the North of Niger after receiving new school kits.

Niger : Dans le nord du Niger, ces jeunes filles sont tout sourire après avoir reçu de nouveaux kits scolaires lors de leur premier jour d’école. L’UNICEF a fourni du matériel scolaire et dispensé une formation à l’intention des enseignants et des parents afin de les aider à gérer l’école.

A one-year-old boy shares a laugh with a polio vaccinator.

Pakistan : Un petit garçon d’un an partage un sourire avec l’agent de santé qui s’apprête à le vacciner contre la polio. En janvier, le Pakistan a lancé sa première campagne nationale de l’année, avec pour objectif de vacciner plus de 40 millions d’enfants âgés de moins de cinq ans contre la polio. Déployés en première ligne pour cette campagne, plus de 285 000 agents de vaccination contre la polio ont fait du porte-à-porte auprès des personnes ayant la charge d’enfants, tout en respectant rigoureusement les mesures et protocoles de sécurité contre la COVID-19 lorsqu’ils vaccinaient les enfants.

Erika Estrada, 12, smiles in her living room in Caracas, Venezuela.

Venezuela : Erika Estrada, 12 ans, sourit dans son salon à Caracas, au Venezuela. C’est l’une des élèves qui bénéficie d’un programme de distribution de repas scolaires soutenu par l’UNICEF dans le but d’inciter les enfants à continuer à aller à l’école. Durant la pandémie de COVID-19, les repas ont été livrés à domicile. Plus de 50 000 enfants en ont bénéficié entre janvier et mars.

Ho Van Huy in central Viet Nam is happy to be drinking clean water.

Viet Nam : Dans le centre du Viet Nam, Ho Van Huy est heureux de pouvoir boire de l’eau salubre. Après les tempêtes et inondations qui ont touché plus de deux millions de personnes en janvier, l’UNICEF a procuré des fournitures d’urgence, notamment des filtres à eau, aux communautés affectées.

Rowaida, 4, is happy to be playing with her siblings again as she recovers from severe acute malnutrition.

Yémen : Rowaida, 4 ans, est contente de jouer à nouveau avec ses frères et sœurs après avoir été victime de malnutrition aiguë sévère. La crise de la malnutrition qui touche les enfants au Yémen est aggravée par le conflit qui sévit dans le pays : près de 2,3 millions d’enfants de moins de cinq ans sont gravement sous-alimentés. L’UNICEF soutient des milliers de centres de santé qui fournissent aux enfants des traitements essentiels à leur survie.