Déclaration d’Henrietta Fore, Directrice générale de l’UNICEF, à l’aube des pourparlers de paix sur le Yémen

“Les enfants du Yémen ont besoin de panser leurs plaies. Ils ont besoin de justice. Ils ont besoin d’une paix durable, sans plus attendre.”

06 septembre 2018
Une petite fille, le visage fermé, regarde l'objectif.

NEW YORK, le 5 septembre 2018 – « Le conflit qui ravage le Yémen a coûté la vie à 21 enfants en juillet, selon les équipes des Nations Unies sur le terrain. En août, en l’espace de deux semaines, 55 autres enfants auraient été tués. Après plus de trois années d’affrontements, la situation des enfants au Yémen, loin de s’améliorer, ne fait qu’empirer.

Les services sociaux fonctionnent à peine et l’ensemble du pays est sur le point de s’effondrer. La plupart des fonctionnaires sont privés de salaire depuis près de deux ans. Les infrastructures civiles, dont les réseaux d’alimentation en eau, les écoles et les centres médicaux, déjà affaiblies, sont devenues la cible d’attaques. Les produits de première nécessité font cruellement défaut.

Les premières victimes de l’effondrement de ces services sont les enfants, qui voient leurs besoins en matière de santé, d’éducation et de protection complètement ignorés.  

À moins d’agir immédiatement, les conséquences de cette guerre continueront de nous hanter sur plusieurs générations. Même si le conflit venait à prendre fin aujourd’hui, il faudrait des années pour reconstruire le pays.

J’exhorte les parties au conflit au Yémen, qui doivent se réunir pour la première fois en trois ans à l’occasion des pourparlers de paix, ainsi que leurs alliés, à placer la protection des enfants au cœur de leurs discussions et de leurs objectifs.

En particulier, j’appelle les parties belligérantes à s’engager immédiatement et de manière inconditionnelle :

  • à garantir un accès sans entraves et sûr à l’ensemble des enfants dans le besoin, conformément aux principes humanitaires, au droit international humanitaire et au droit international des droits de l’homme ;
  • à cesser les frappes aériennes et les attaques ciblant la population et les infrastructures civiles, notamment pour protéger la vie des enfants ;
  • à cesser de recruter et d’utiliser les enfants dans le conflit, et à libérer tous les enfants associés à des forces ou des groupes armés ;
  • à cesser d’arrêter et de détenir arbitrairement les enfants, y compris les enfants accusés d’association avec des groupes armés de l’opposition, à libérer tous les enfants détenus pour des motifs de sécurité nationale et à les accompagner dans leur réintégration.

Les enfants du Yémen ont besoin de panser leurs plaies. Ils ont besoin de justice. Ils ont besoin d’une paix durable, sans plus attendre. »

Contacts presse

Najwa Mekki

UNICEF New York

Tél: +1 917 209 1804

Joe English

UNICEF New York

Tél: +1 917 893 0692

Contenu multimédia

فتاة في مستشفى بالحوديدة ، اليمن

Contenu multimédia

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action, veuillez consulter le site : www.unicef.org/fr.

Suivez-nous sur Twitter et Facebook