Dix mesures pour instaurer des environnements de travail favorables à la vie de famille

Ou comment les employeurs peuvent aider les parents à donner à leurs enfants le meilleur départ possible dans la vie

UNICEF
Una madre y sus tres hijos en Guatemala
UNICEF/UN0148749/Volpe

Les 1 000 premiers jours de vie ont des effets à long terme sur l’avenir des enfants. Pendant cette période, le cerveau des bébés se développe à une vitesse qui ne sera plus jamais égalée.

Des données probantes indiquent qu’il est essentiel de donner aux enfants une alimentation appropriée, des soins stimulants et un environnement aimant (soit manger, jouer, aimer) pour leur donner le meilleur départ possible dans la vie.

Cependant, de nombreux parents sont soumis à de longues journées de travail et passent à côté de nombreux moments de la vie de leur bébé durant les premières années. Ils n’ont pas le choix.

La plupart des jeunes parents dans le monde ne bénéficient pas de politiques favorables à la vie de famille, sous la forme de congés parentaux, de pauses pour allaiter ou de crèches, par exemple..

Les parents ont besoin de temps et de soutien pour donner à leurs enfants le meilleur départ possible dans la vie. Quel soutien les entreprises peuvent-elles leur apporter ? Voici 10 mesures à mettre en place pour créer un lieu de travail plus favorable à la vie de famille.

 

  1.  Garantissez que les femmes ne sont pas victimes de discrimination liée à la grossesse, à la maternité et à leurs responsabilités familiales, au niveau de leurs conditions d’emploi, de leur salaire ou de leurs possibilités de carrière, par exemple.
     
  2. Octroyez un congé parental rémunéré d’au moins six mois afin que les parents aient la possibilité de passer du temps de qualité avec leurs enfants durant la période où ceux-ci en ont le plus besoin.
     
  3. Permettez aux femmes d’allaiter au travail en mettant en place des pauses rémunérées pour l’allaitement, des espaces adaptés pour le faire et un environnement propice à l’allaitement sur le lieu de travail.
     
  4. Soutenez l’accès à des crèches abordables et de qualité afin que les enfants puissent bénéficier d’une éducation préscolaire qui leur permette de développer les compétences dont ils ont besoin pour atteindre leur plein potentiel.
     
  5. Permettez aux employés d’aménager leur temps de travail en mettant en place des politiques de télétravail et d’autres mesures.
     
  6. Ne vous limitez pas à vos obligations légales et promouvez des conditions de travail décentes en versant à vos employés une rémunération qui tient compte du coût de la vie pour une famille, par exemple.
     
  7. Trouvez des solutions aux difficultés spécifiques rencontrées par les travailleurs migrants et saisonniers en les aidant à se déplacer avec leur famille, par exemple, et travaillez avec les gouvernements afin de permettre aux familles migrantes d’accéder à des services d’identification et à d’autres services de base.
     
  8. Encouragez le personnel à adopter des pratiques parentales positives, en développant des campagnes de formation et de sensibilisation visant à mettre l’accent sur l’importance du développement de la petite enfance, entre autres exemples.
     
  9. Faites la promotion de politiques favorables à la vie de famille auprès de vos fournisseurs et autres partenaires commerciaux.
     
  10. Sensibilisez les consommateurs et les clients à l’importance du développement de la petite enfance, notamment par l’intermédiaire des médias sociaux et d’autres canaux de communication.

Les politiques favorables à la vie de famille profitent aux employeurs, aux familles et à la société.

Investir dans les enfants dès le début de leur vie, ce n’est pas seulement la bonne chose à faire, c’est aussi ce qu’il y a de plus intelligent à faire, car les premiers moments comptent.

© UNICEF/UN066576/Ohanesian
© UNICEF/UN066576/Ohanesian