L’UNICEF signe un accord d’approvisionnement pour le vaccin contre la COVID-19 de Pfizer/BioNTech

12 février 2021

NEW YORK, le 11 février 2021 – L’UNICEF a annoncé aujourd’hui la signature d’un accord avec Pfizer pour le compte du Mécanisme COVAX en vue de l’approvisionnement du vaccin contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech tout au long de l’année 2021. 

Il est prévu que la distribution du vaccin commence dès le premier trimestre de l’année 2021, dès que les pays qui se sont vu affecter des doses du vaccin de Pfizer-BioNTech au titre du COVAX auront confirmé qu’ils satisfont pleinement à l’ensemble des exigences établies par Pfizer-BioNTech et le Mécanisme COVAX.

L’objectif du Mécanisme COVAX est de donner à tous les pays du monde, quel que soit leur niveau de revenu, la meilleure chance possible de bénéficier d’un accès équitable et abordable à des vaccins sûrs et efficaces contre la COVID-19. Cet accord d’approvisionnement permet à l’UNICEF d’acheter des doses sur les 40 millions de doses maximum qui ont été réservées dans le cadre de l’accord d’achat anticipé passé par COVAX avec Pfizer-BioNTech pour l’année 2021.

Le vaccin de Pfizer-BioNTech contre la COVID-19, qui a été le premier à être validé par l’OMS au titre de la procédure pour les situations d’urgence le 31 décembre 2020, doit être conservé à des températures ultra-basses. L’UNICEF travaille jour et nuit avec ses partenaires pour aider les gouvernements à s’assurer que les installations de la chaîne du froid sont en place afin de stocker et de distribuer un éventail de vaccins contre la COVID-19 soumis à des exigences différentes en matière de chaîne du froid. 

L’accord conclu aujourd’hui est le deuxième accord d’approvisionnement à long terme signé par l’UNICEF avec un fabricant de vaccins contre la COVID-19 pour le compte du Mécanisme COVAX. Pas plus tard que la semaine dernière, l’UNICEF a signé un accord avec le Serum Institute of India pour accéder à deux vaccins d’AstraZeneca et de Novavax par le biais d’un transfert de technologie, sous réserve de l’homologation de ces vaccins par l’OMS.  

Le Mécanisme COVAX, codirigé par Gavi, la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), l’OMS et l’UNICEF, vise à fournir au moins 2 milliards de doses de vaccins homologués contre la COVID-19 d’ici à la fin de l’année 2021, afin de permettre aux économies participantes de protéger les agents de santé et les travailleurs sociaux en première ligne ainsi que d’autres groupes à haut risque et vulnérables. 

###### 

 

À propos du Mécanisme COVAX 
COVAX est le pilier vaccins du Dispositif pour accélérer l’accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (Accélérateur ACT), une collaboration mondiale inédite visant à accélérer la mise au point et la production de produits de diagnostic, de traitements et de vaccins contre la COVID-19 et à en assurer un accès équitable. COVAX est codirigé par Gavi, la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) et l’OMS. Son objectif est d’accélérer le développement et la fabrication des vaccins contre la COVID-19 et de veiller à ce que chaque pays du monde jouisse d’un accès juste et équitable. www.who.int/initiatives/act-accelerator/covax L’UNICEF, en collaboration avec le Fonds autorenouvelable de l’Organisation panaméricaine de la santé, dirige les efforts d’achat et d’approvisionnement de doses de vaccin contre la COVID-19 pour le compte du Mécanisme COVAX. 

 

 

Contacts presse

Sabrina Sidhu
UNICEF New York
Tél: +1 917 476 1537
Adresse électronique: ssidhu@unicef.org
Anne Sophie Bonefeld
UNICEF Copenhagen
Tél: +45 24 69 46 76
Adresse électronique: abonefeld@unicef.org

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action, veuillez consulter le site : www.unicef.org/fr

Suivez-nous sur Twitter et Facebook