Allocution d'Henrietta Fore, Directrice générale de l'UNICEF, lors d'une séance d'information sur les prévisions intermédiaires de distribution de COVAX

04 février 2021

NEW YORK, 3 février 2021 – « L’UNICEF est fier de participer à la publication aujourd'hui du plan indicatif de distribution de la Facilité COVAX.

« Ce plan aidera les pays à continuer à se préparer à la distribution des vaccins en leur donnant des détails sur le type de vaccin qu’ils recevront aux premier et deuxième trimestres.

« Il ne s'agit, bien entendu, que d’une première tranche du programme COVAX. D'autres suivront. Nous continuerons à mettre au point des accords d'approvisionnement afin de répondre aux besoins en vaccins COVAX tout au long du premier semestre 2021.

« Et nous avons de bonnes nouvelles à ce sujet. Aujourd'hui, nous avons le plaisir d'annoncer la conclusion d'un accord à long terme avec le Serum Institute of India portant sur l’approvisionnement en vaccins contre la Covid-19, qui permettra d’accéder à deux produits vaccinaux d'ASTRAZENECA et de NOVAVAX grâce au transfert de technologie. L’UNICEF ainsi que ses partenaires d'approvisionnement, dont l'OPS, pourront obtenir jusqu’à 1,1 milliard de doses de vaccins pour une centaine de pays, à raison d’environ 3 dollars la dose pour les pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire inférieur. Il s'agit là d'un excellent tarif pour les donateurs de COVAX et de la confirmation de l'un des principes fondamentaux de COVAX, à savoir que la mise en commun de nos ressources nous permet de négocier des achats en très grandes quantités en vue d’obtenir les meilleures conditions possibles. La publication des prix témoigne également de l'engagement de l'UNICEF en faveur de la transparence, dont nous faisons preuve depuis dix ans en publiant tous les prix négociés pour divers produits de base. Nous continuerons à rendre publics les détails pertinents des accords d'approvisionnement à mesure qu’ils seront conclus, sous réserve du consentement des fournisseurs. De même, nous attendons avec impatience de coopérer avec SII pour distribuer aux pays concernés ces vaccins, une fois qu’ils auront été approuvés par l'OMS.

« Grâce à ces allocations indicatives, les gouvernements et les experts en santé publique peuvent maintenant prendre les mesures nécessaires pour assurer le bon déploiement initial des vaccins COVID auprès du personnel de santé de première ligne, ce qui constitue la première phase de la plus grande opération d'achat et de distribution de vaccins jamais menée.

« Pour sa part, l’UNICEF est prêt à soutenir pleinement le déploiement des premiers lots de vaccins COVID-19 à l’heure où la lutte contre ce virus mortel passe à la vitesse supérieure. Nos bureaux de pays apporteront leur appui aux gouvernements durant cette première phase afin de s'assurer que ceux-ci sont prêts à recevoir les vaccins qui nécessitent une chaîne du froid à très basse température. Ils veilleront notamment à ce que les agents de santé soient parfaitement formés au stockage et à la manipulation des vaccins. Il faut que toutes les consignes soient respectées. Bon nombre de ces doses iront aux agents de santé des zones urbaines, qui risquent le plus de contracter la COVID-19.

« Ce travail a déjà commencé. Par exemple, la Bosnie-Herzégovine est l'un des pays qui recevront dans de très brefs délais le vaccin Pfizer, lequel doit être conservé à très basse température. L’UNICEF fournit à la Bosnie-Herzégovine 8 réfrigérateurs qui permettront de stocker les vaccins à des températures de – 80 ° Celsius. Les deux premiers réfrigérateurs sont arrivés récemment et seront acheminés sur des sites choisis en accord avec le ministère des Affaires civiles. Les autres seront livrés dès que possible.

« Ces derniers mois, l’UNICEF s'est également préparé à ce moment en stockant un demi-milliard de seringues, ainsi que les réceptacles de sécurité dans lesquels les jeter. Nous nous sommes assurés, en coopération étroite avec des compagnies aériennes et d'autres partenaires, que toutes les dispositions nécessaires ont été prises en matière de logistique et de planification. Et nous aidons les gouvernements et les partenaires à élaborer des plans nationaux d’évaluation logistique, et notamment à planifier, à coordonner, à budgétiser et à préparer leurs établissements de santé et leur chaîne du froid avant la livraison des vaccins. En collaboration avec l'OMS et Gavi, nous conseillons également les pays afin de les aider à améliorer leurs plans de déploiement des vaccins, étape par étape.

« La publication de ces plans constitue aujourd'hui une étape importante. Les pays qui recevront les premiers lots de vaccins peuvent maintenant passer au stade des préparatifs de la mise en œuvre et de la distribution.

« Pour les pays qui ont déjà entamé des campagnes de vaccination comme pour ceux qui ont encore à le faire, la publication de ces informations constitue un jalon porteur d'espoir, à mesure que nous nous rapprochons petit à petit de la sortie d'une pandémie qui ne sera véritablement terminée que lorsqu’elle le sera pour chacun d’entre nous. »

 

 

Dans le cadre de ce plan, 18 pays ou territoires seront les premiers à recevoir 1,2 million de doses de vaccins Pfizer/BioNtech au titre du mécanisme COVAX : Bhoutan, Bolivie, Bosnie-Herzégovine, Cabo Verde, Colombie, El Salvador, Géorgie, Maldives, Moldova, Mongolie, Pérou, Philippines, République de Corée, Rwanda, Afrique du Sud, Tunisie, Ukraine et Cisjordanie et Gaza.

Contacts presse

Sabrina Sidhu
UNICEF New York
Tél: +1 917 476 1537
Adresse électronique: ssidhu@unicef.org

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action, veuillez consulter le site : www.unicef.org/fr

Suivez-nous sur Twitter et Facebook