Les enfants doivent être au cœur de la riposte à l'épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo – UNICEF

25 mai 2018
HDes travailleurs de santé sont prêts à recevoir des patients potentiellement touchés par le virus Ebola, à l’hôpital de la ville de Bikoro, l’épicentre de la plus récente épidémie de choléra en République démocratique du Congo, le 12 mai 2018.
UNICEF/UN0209048/Naftalin
Des travailleurs de santé sont prêts à recevoir des patients potentiellement touchés par le virus Ebola, à l’hôpital de la ville de Bikoro, l’épicentre de la plus récente épidémie de choléra en République démocratique du Congo, le 12 mai 2018.

KINSHASA / DAKAR / GENÈVE / NEW YORK, le 25 mai 2018 - Les enfants continuent d'être exposés et affectés par l'épidémie actuelle d'Ebola en République démocratique du Congo (RDC). Il est donc essentiel que leur santé et leur bien-être constituent une priorité dans le cadre de l’intervention.

« Les écoles sont des lieux privilégiés pour engager les enfants et leurs communautés dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola », a déclaré le Dr Gianfranco Rotigliano, Représentant de l'UNICEF en RDC, à son retour de la région touchée. « C'est pourquoi l'UNICEF met en place des mesures pour minimiser le risque de transmission dans les écoles, notamment par la prise de température et le lavage des mains. »

L'UNICEF intensifie ses efforts de prévention dans les écoles des trois zones de santé touchées. Cela comprend les efforts en cours pour installer des unités de lavage des mains dans 277 écoles et soutenir des activités de sensibilisation auprès de plus de 13 000 enfants à Mbandaka, Bikoro et Iboko.

L'UNICEF est également préoccupé par le bien-être des enfants dont des proches ont contracté la maladie. « Les enfants dont les parents ou les personnes qui s’occupent d’eux meurent d'Ebola ou qui vivent isolés parce qu'ils ont été en contact avec une personne infectée ont besoin d'un soutien psychosocial », a déclaré le Dr Rotigliano.

Les précédentes crises d'Ebola ont démontré que les travailleurs sociaux sont nécessaires pour identifier et aider les enfants vulnérables. Actuellement, 22 agents psychosociaux formés par l'UNICEF et ses partenaires apportent une aide aux familles touchées par l'épidémie d'Ebola. L'UNICEF soutient également 23 familles et leurs enfants dont des proches ont été infectés par le virus Ebola en leur fournissant des trousses pour la maison et des rations alimentaires.

L'UNICEF continue de travailler en étroite collaboration avec les communautés pour favoriser des comportements qui aident à stopper la transmission, tels que des inhumations sans risque et le lavage des mains. L’UNICEF entretient un dialogue avec les dirigeants de la communauté, mène des campagnes d’information et soutient des campagnes de sensibilisation de porte à porte.

À Mdandaka, 706 acteurs communautaires ont été identifiés et sont déployés pour la communication sur la prévention du virus Ebola et l'engagement social de la communauté.

Contacts presse

Yves Willemot

UNICEF RDC

Tél: +211 91 216 2888

Sylvie Sona

UNICEF RDC

Tél: +243 81 70 96 215

Thierry Delvigne-Jean

UNICEF Afrique de l'Ouest et centrale

Tél: +221 33 831 0862

Joe English

UNICEF New York

Tél: +1 917 893 0692

Patsy Nakell

UNICEF Africa Services Unit

Tél: +211 923 666 354

Christophe Boulierac

UNICEF Genève

Tél: +41 79 963 92 44

Contenu multimédia

missing
missing

Matériel multimédia pour la presse 

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous. Pour obtenir plus d’informations sur l’UNICEF et son travail, veuillez consulter le site https://www.unicef.org/fr

Suivez-nous sur Twitter et Facebook