L’Ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF David Beckham fait campagne pour les vaccins pendant la Semaine mondiale de la vaccination

Jusqu’à fin avril, des partenaires mondiaux s’engagent à faire un don de 1 dollar pour chaque « J’aime », « Partager » ou « Commenter » ajouté aux messages de réseaux sociaux mentionnant « UNICEF » et utilisant le hashtag #LesVaccinsÇaMarche

23 avril 2021

NEW YORK, 23 avril 2021 – L’Ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF et fondateur du 7 : Fonds pour l’UNICEF, David Beckham, est le porte-parole d’une initiative mondiale visant à inspirer confiance dans les vaccins et à encourager les parents du monde entier à faire vacciner leurs enfants contre des maladies mortelles.

Dans une vidéo poignante publiée juste avant la Semaine mondiale de la vaccination, Beckham parle des activités quotidiennes auxquelles il a fallu renoncer à cause de la COVID-19 – prendre des proches dans ses bras, passer du temps avec des amis et être auprès de ceux que l’on aime – et encourage tous les parents à se faire vacciner afin d’être protégés. Il incite également les familles à veiller à ce que leurs enfants bénéficient des vaccins ordinaires qui les protègent de maladies telles que la diphtérie, la rougeole et la polio.

« Au cours de l’année écoulée, la COVID-19 nous a montré tout ce que nous tenions pour  acquis mais elle nous a également rappelé le pouvoir des vaccins », explique Beckham. « Les vaccins sont efficaces et sauvent des millions de vies chaque année. J’ai appris grâce à ma collaboration avec l’UNICEF à quel point ils sont importants pour la santé de ceux que nous aimons. Et pourtant de trop nombreux enfants dans le monde ne bénéficient pas des vaccins ordinaires dont ils ont besoin pour les protéger de maladies mortelles. C’est pourquoi, à l’occasion de cette Semaine mondiale de la vaccination, je suis fier de me joindre à l’UNICEF et à ses partenaires pour encourager les parents à se faire vacciner et à faire vacciner leurs enfants. »

Aux côtés de Beckham, les Ambassadeurs de bonne volonté et soutiens de l’UNICEF Orlando Bloom, Sofia Carson, Olivia Colman, Angélique Kidjo, Jeremy Lin, Alyssa Milano, Jessie Ware et d’autres participeront à une série de conversations en ligne sur les vaccins, avec notamment des agents de santé, des enseignants et des experts de la vaccination du monde entier. Des travailleurs de première ligne du Bénin, de l’Indonésie, de la Jordanie et du Pérou feront part de leurs connaissances et de leur expérience directe de l’importance de la vaccination des enfants contre des maladies mortelles.

Pour contribuer à faire connaître, en ligne, l’efficacité des vaccins, dès aujourd’hui l’UNICEF se joindra à des partenaires et des bailleurs de fonds du monde entier en vue de convaincre les parents, les agents de santé et le public de se mobiliser en ligne en faveur des vaccins. Dès maintenant et jusqu’à la fin avril, pour chaque « J’aime », « Partager » ou « Commenter » ajouté à des messages mentionnant un compte de réseaux sociaux de l’UNICEF et utilisant le hashtag #LesVaccinsÇaMarche, la campagne Shot@Life de la Fondation des Nations Unies et la  Fondation Bill & Melinda Gates donneront 1 dollar des États-Unis à l’UNICEF –jusqu’à un montant total de 5 millions de dollars – pour que tous les enfants reçoivent les vaccins susceptibles de leur sauver la vie.

« Après une année de confinements, de salles de classe vides, de vaccinations manquées, de fêtes d’anniversaire virtuelles et de repas de famille annulés, les habitants du monde entier reçoivent maintenant un vaccin contre la COVID-19 ou attendent avec impatience de le recevoir. C’est un rappel important du rôle essentiel que d’autres vaccins jouent en nous permettant de mener notre vie de tous les jours », explique la Directrice générale de l’UNICEF, Henrietta Fore. « Alors qu’aujourd’hui nous savons tous que les vaccins contre la COVID-19 sont le meilleur espoir que nous ayons de pouvoir reprendre notre vie normale, ce qui reste "normal" pour beaucoup trop d’enfants dans le monde est le manque d’accès aux vaccins contre toutes les maladies évitables. Ce n’est pas une "normalité" à laquelle nous devrions revenir. »

Chaque année, 14 millions de nourrissons et d’enfants dans le monde ne reçoivent aucun vaccin contre les maladies évitables. Beaucoup vivent dans des régions rurales reculées, des zones de conflits ou des bidonvilles et n’ont pas accès aux autres services essentiels de santé. Au cours de l’année écoulée, la pandémie a encore aggravé cette situation car les confinements et les perturbations de l’approvisionnement qui en ont résulté risquent d’entraîner une hausse catastrophique des décès d’enfants pouvant être évités.

La Semaine mondiale de la vaccination, célébrée chaque année la dernière semaine d’avril, vise à promouvoir l’utilisation des vaccins en vue de protéger contre les maladies les personnes de tout âge. Sous le thème « Les vaccins nous rapprochent », la Semaine mondiale de la vaccination de 2021 incitera à une plus grande mobilisation en faveur de la vaccination dans le monde afin de mieux faire comprendre l’importance qu’à la vaccination en permettant aux gens de se retrouver et en améliorant la santé et le bien-être de chacun, partout, tout au long de la vie.

Des conversations en ligne avec les Ambassadeurs de bonne volonté de l’UNICEF seront diffusées sur Facebook et Instagram et pourront également être téléchargées ici tout au long de la Semaine mondiale de la vaccination.

 

##

Contacts presse

Helen Wylie
UNICEF New York
Tél: +1 917 244 2215
Adresse électronique: hwylie@unicef.org

Contenu multimédia

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action, veuillez consulter le site : www.unicef.org/fr

Suivez-nous sur Twitter et Facebook