Henrietta Fore, Directrice générale de l’UNICEF lors de la Commémoration du 30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant

25 septembre 2019

Monsieur le Secrétaire général, Chers invités, Mesdames et Messieurs,

Nous célébrons aujourd’hui un anniversaire important – le 30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant.

Il y a 30 ans, le monde connaissait de grands bouleversements.

La chute du mur de Berlin. Le déclin de l’apartheid. La naissance du web.

C’est dans ce contexte de changement que les dirigeants internationaux se sont réunis pour faire une promesse aux enfants du monde entier.

Vous avez droit à la santé, à l’éducation et à la protection.  

Vous avez le droit de faire entendre votre voix.

Vous avez droit à un avenir.

Comme l’a rappelé le Secrétaire général, le monde a réalisé de grands progrès depuis.

Les gouvernements ont investi en faveur des enfants.

Dans le monde entier, les droits des enfants se sont traduits par des résultats concrets.

Mais qu’en est-il des changements auxquels sont confrontés les enfants aujourd’hui, en 2019 ?

Des changements qui étaient inimaginables pour les enfants de 1989 ?

Les changements climatiques. L’urbanisation rapide. L’augmentation des inégalités. Les conflits interminables. Un nombre d’enfants en déplacement plus important que jamais – des enfants à la recherche de sécurité et d’une vie meilleure.

Et que dire du développement rapide des technologies de l’information, qui nous unissent et nous divisent à la fois ? Elles permettent aux enfants de s’informer sur le monde et de s’exprimer, mais constituent également une menace pour leur sécurité.

L’enfance évolue. Nous devons évoluer avec elle.

Ainsi, alors que nous célébrons les 30 ans de la Convention relative aux droits de l'enfant, regardons vers l’avenir afin de déterminer ce que nous devons faire pour que les droits continuent de se traduire par des résultats concrets.

Alors que les gouvernements s’efforcent de respecter les engagements pris dans le cadre des objectifs de développement durable, nous les exhortons à accorder la priorité aux enfants.

Investissez en faveur de la santé des enfants. De leur éducation. De leur protection. De leur accès à de l’eau propre et à l’assainissement.

Et investissez pour les jeunes – donnez-leur accès aux compétences et à la formation dont ils ont besoin pour se préparer au monde du travail. 

Nous ne pouvons pas bâtir un avenir plus durable sans investir en faveur de ceux à qui il appartient.

Nous saluons les États Membres qui continuent de s’engager en faveur de cet avenir pour les enfants, y compris les gouvernements qui ont rédigé, lancé et approuvé la promesse mondiale qui se trouve actuellement devant vous : Pour chaque enfant, tous ses droits.

Cette promesse est l’occasion pour tous les pays de réaffirmer leur engagement envers les droits des enfants.

Déclarez au monde entier – déclarez aux enfants – que votre engagement envers ces droits reste fort.

Enfin, formulons une autre promesse : engageons-nous non seulement à écouter les enfants et les jeunes, mais aussi à travailler à leurs côtés pour mettre en œuvre les changements auxquels ils aspirent.

Dans le monde entier, de jeunes leaders font entendre leur voix comme jamais auparavant.

Nous assistons d’ailleurs à un essor du militantisme chez les jeunes, partout dans le monde. Grèves pour le climat. Manifestations d’étudiants. Campagnes visant la fin de conflits. Sans parler des jeunes ayant rejoint notre partenariat Génération sans limites qui appelle les gouvernements et les entreprises à agir en faveur de l’éducation et du développement de compétences.

Il y a deux semaines, pour la toute première fois, le Conseil d’administration de l’UNICEF a invité deux jeunes militants à ouvrir sa réunion.

Ils nous ont parlé de leurs efforts visant à mettre fin au travail des enfants, à lutter contre les changements climatiques, et à laisser derrière eux une planète en bon état pour les générations à venir.

Malgré l’enthousiasme suscité par leur discours, les adultes présents savaient que c’était insuffisant. Qu’écouter ne suffisait pas.

Ainsi, alors que nous célébrons les 30 ans de la Convention relative aux droits de l'enfant, engageons-nous également à ne pas nous contenter d’écouter les enfants et les jeunes.

Soutenons-les.

Agissons avec eux.

Emboîtons-leur le pas.

Et dans 30 ans, repensons à ce moment comme celui où le monde s’est de nouveau engagé à tenir ses promesses envers les enfants. Merci. ***

Contacts presse

Najwa Mekki

UNICEF New York

Tél: +1 917 209 1804

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action, veuillez consulter le site : www.unicef.org/fr.

Suivez-nous sur Twitter et Facebook