Fin de l’épidémie à virus Ebola en RDC mais la vigilance reste de mise – UNICEF

24 juillet 2018
Des enfants se lavent les mains dans des stations de lavage de mains, en RDC.
© UNICEF/UN0211678/Naftalin
Des enfants se lavent les mains avant d'entrer en classe, dans la ville de Mbandaka, en République démocratique du Congo, le 22 mai 2018. L'UNICEF a installé des stations de lavage de mains dans 50 écoles de zones touchées par Ebola, afin d'aider à contenir l'épidémie.

 

KINSHASA, le 24 juillet 2018 –Le Gouvernement de la République démocratique du Congo a annoncé aujourd’hui, le 24 juillet 2018, à Kinshasa, la fin de l'épidémie du virus Ebola, onze semaines après sa déclaration dans la province de l’Équateur, dans le nord–ouest de la République démocratique du Congo. L’UNICEF se félicite de l’efficacité de la réponse conjointe sous la coordination du Ministère de la santé, qui a permis de rapidement endiguer la propagation de la maladie.

L’épidémie avait fait irruption le 8 mai dernier dans la zone de santé de Bikoro, située à 131 kilomètres au sud de Mbandaka, capitale de la province de l’Équateur. Les équipes de l’UNICEF en RDC s’étaient immédiatement mobilisées pour aider le gouvernement à contenir la propagation de la maladie, avec une attention particulière sur les communautés à risque, y compris les enfants.

Sous la coordination du Ministère de la santé et en collaboration avec l’Organisation mondiale de la Santé et d’autres partenaires, l’UNICEF a concentré sa réponse sur les activités de communication et de mobilisation communautaire, l’approvisionnement en eau et la promotion de l’hygiène pour prévenir la propagation de la maladie ainsi que sur l’assistance psychosociale aux familles affectées par l’épidémie. Les interventions de l’UNICEF ont permis à plus de 160 000 personnes d’avoir accès à de l’eau potable et à plus d’un million de personnes à risque d’être informées sur les méthodes de prévention contre l’épidémie de la maladie à virus Ebola. En outre, 53 familles et près de 600 personnes affectées par l’épidémie – dont des enfants –, ont bénéficié d’un soutien psychosocial.

Gianfranco Rotigliano, Représentant de l’UNICEF en République démocratique du Congo, a souligné l’importance de renforcer les systèmes de surveillance : « C’est grâce à la coopération et au concours de tous les partenaires sous la coordination du Gouvernement de la RDC que l’UNICEF est parvenu à mobiliser les communautés, à amener les populations à adopter des comportements et des pratiques préventifs pour contenir la maladie. Nous devons rester vigilants en renforçant les systèmes de surveillance. Les efforts de communication et d’engagement communautaire doivent continuer afin d’éviter de nouvelles épidémies dans la région et de les contrôler ».

L'UNICEF a mobilisé pour la riposte à l’épidémie près de 10 millions de dollars des États-Unis sur ses fonds propres et auprès de nombreux donateurs, notamment les Gouvernements des États-Unis, du Japon et du Canada, la Banque mondiale, l’Union européenne, CERF, Mercury Funds et GAVI.

Cette épidémie de maladie à virus Ebola est la neuvième que la RDC a connue depuis la découverte de ce virus en 1976.

###

Contacts presse

Yves Willemot

UNICEF RDC

Tél: +211 91 216 2888

Sylvie Sona

UNICEF RDC

Tél: +243 81 70 96 215

Christopher Tidey

UNICEF New York

Tél: +1 917 340 3017

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action, veuillez consulter le site : www.unicef.org/fr.

Suivez-nous sur Twitter et Facebook