Alors que s’ouvre une nouvelle phase de la pandémie de COVID-19, l’UNICEF rappelle au monde que « la lumière au bout du tunnel doit briller pour tous »

Déclaration d’Henrietta Fore, Directrice générale de l’UNICEF, à l’occasion de la Session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies sur la COVID-19

07 décembre 2020

NEW YORK, le 4 décembre 2020 – « La COVID-19 constitue la première crise véritablement mondiale dont nous avons été les témoins de notre vivant. Peu importe l’endroit où nous vivons, la pandémie nous affecte tous. Les enfants ont été gravement touchés. Cependant, alors que les actualités sur des vaccins prometteurs se succèdent, et que nous commençons à imaginer un jour où la COVID-19 sera derrière nous, nous devons avoir pour principe que la lumière au bout du tunnel doit briller pour tous.

C’est pourquoi l’UNICEF a rejoint avec enthousiasme la garantie de marché de la Facilité COVAX pour permettre aux pays à revenu faible et intermédiaire de la tranche inférieure d’avoir accès aux vaccins contre la COVID-19. C’est le meilleur moyen de garantir que, lorsque les vaccins seront disponibles, aucun pays ne sera relégué au second plan. Ce serait non seulement profondément injuste, mais également peu judicieux. Le monde entier restera vulnérable face au virus jusqu’à ce que les pays dont les systèmes de santé sont les plus faibles soient eux aussi protégés.

Pour que la Facilité COVAX fonctionne et garantisse un accès équitable et abordable aux pays à revenu faible et intermédiaire de la tranche inférieure, nous avons besoin d’un engagement mondial pour la soutenir et la financer, mais également pour financer la livraison de vaccins et de fournitures associées, comme des seringues et des conteneurs de sécurité. Les gouvernements doivent travailler de concert pour veiller à ce que les vaccins contre la COVID-19 soient abordables et accessibles pour tous les pays. Les pays à revenu élevé doivent investir financièrement dans la garantie de marché et dans les efforts menés par l’UNICEF pour l’approvisionnement du vaccin contre la COVID-19. Tous les pays doivent adopter une position ferme contre le contrôle des exportations sur les produits liés à la riposte contre la COVID-19 et contre leur accumulation inutile.

L’UNICEF compte également sur sa solidité sans égale en matière de mobilisation communautaire et d’acheminement des vaccins pour garantir que les pays qui participent à la Facilité COVAX bénéficient d’un accès sûr, rapide et équitable au vaccin. Il s’agit d’une entreprise colossale et de nombreux obstacles persistent. Fort de son expérience de premier acheteur de vaccins au monde, avec plus de 2 milliards de doses fournies chaque année pour les vaccinations systématiques au nom de près de 100 pays, l’UNICEF coordonne et soutient l’approvisionnement, le transport international, et la distribution dans les pays des vaccins contre la COVID-19 pour la Facilité COVAX.

Aux côtés de l’OMS, de l’OPS, de GAVI et d’autres partenaires à l’échelle mondiale et régionale, l’UNICEF œuvre aussi pour aider les pays à préparer leurs programmes de vaccination en vue de ce déploiement historique. Cela inclut l’évaluation des capacités et l’aide aux pays pour renforcer leur chaîne du froid et leur chaîne d’approvisionnement afin qu’ils disposent des infrastructures adéquates pour transporter et stocker les vaccins et puissent les acheminer en première ligne.

Malgré tout, l’existence d’un vaccin sûr et efficace contre la COVID-19 ne suffira pas à elle seule à mettre fin à la pandémie. Nous avons besoin d’un ensemble d’outils divers qui nous aideront à ralentir la propagation de la COVID-19, y compris des diagnostics et des traitements. Il faut également maintenir les mesures de prévention comme le lavage des mains, l’éloignement physique et le port du masque. L’UNICEF permet à des gouvernements d’avoir accès à des équipements de protection individuelle, des approches de dépistage validées et des traitements éprouvés. En outre, l’UNICEF poursuit son travail avec des partenaires multilatéraux pour soutenir les gouvernements en matière de prévention et de lutte contre les infections, de fournitures liées à l’eau, l’assainissement et l’hygiène, d’éloignement physique, de surveillance, de recherche des contacts, de recensement des cas et de systèmes d’orientation communautaires pour juguler la pandémie.

Enfin, nous continuons d’aider les pays à assurer la continuité de services essentiels pour les femmes, les enfants et les jeunes, en particulier les plus vulnérables. Les perturbations liées à la COVID-19 ont de lourdes conséquences sur la vie des enfants – sur leur sécurité, sur leur bien-être et sur leur avenir. Même si la lutte contre la maladie entre dans une nouvelle phase marquée par l’espoir, nous ne devons pas oublier le travail qui nous attend pour riposter, rebondir et réinventer un monde meilleur pour les enfants. »

 

###

Contenu multimédia disponible ici.

À propos de la campagne Réinventer 

Pour riposter contre la pandémie de COVID-19, l’UNICEF a lancé Réinventer – un appel urgent aux gouvernements, au public, aux donateurs et au secteur privé à soutenir les efforts de l’UNICEF en vue de riposter, de rebondir et de réinventer notre monde actuellement pris en otage par la COVID-19. Ensemble, nous pouvons éviter que cette pandémie se transforme en crise durable pour les enfants, en particulier les plus vulnérables, et réinventer un monde plus juste pour chaque enfant.

Rejoignez-nous : https://www.unicef.org/fr/coronavirus/appel-aux-dons-coronavirus-covid-19

 

Contacts presse

Sabrina Sidhu
UNICEF New York
Tél: +1 917 476 1537
Adresse électronique: ssidhu@unicef.org

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action, veuillez consulter le site : www.unicef.org/fr

Suivez-nous sur Twitter et Facebook