À la faveur du Nouvel An, l’UNICEF appelle au cessez-le-feu dans le nord-ouest de la Syrie et à la fin de neuf années de guerre

Déclaration de la Directrice générale de l’UNICEF, Henrietta Fore

02 janvier 2020
On 16 November 2019 in Idlib governate, Syrian Arab Republic, a child peeks out of a temporary shelter in an informal settlement in Killi, near the border with Turkey.
UNICEF/UN0348583/Saad

NEW YORK, le 2 janvier 2020 – « À l’entame de cette nouvelle année et après bientôt une décennie de conflit en Syrie, la situation reste critique pour bon nombre d’enfants, en particulier dans le nord-ouest du pays.

De fait, pas plus tard qu’hier, cinq enfants âgés de 6 ans à 13 ans ont péri lors des tirs de roquette qui ont frappé une école primaire à Sarmin, dans le Gouvernorat d’Edleb.

D’ordinaire, le Nouvel An symbolise l’espérance : c’est le moment où l’on rêve à ce que l’avenir nous réserve. Malheureusement, les familles en Syrie voient trop souvent la moindre lueur d’espoir s’éteindre devant l’abominable violence qui fait rage.

Chaque jour, près de 4 500 enfants sont contraints de fuir leur domicile et nombreux sont ceux qui ont déjà plusieurs déplacements derrière eux. Au cours des trois dernières semaines seulement, au moins 140 000 enfants ont été déplacés en raison de la violence inouïe qui règne à Edleb et aux alentours, dans le nord-ouest du pays.

Les attaques contre des infrastructures civiles essentielles prodiguant des services aux enfants, comme les écoles et les hôpitaux, sont malheureusement devenues monnaie courante. En 2019, l’ONU a attesté 145 attaques contre des écoles et 82 contre des hôpitaux et des équipes médicales. Plus de 90 % de ces actes ont été perpétrés dans le nord-ouest du pays, y compris à Edleb.

Les rudesses de l’hiver, notamment les récentes tempêtes, les pluies diluviennes et la chute des températures, ont rendu les conditions de vie des enfants et des familles encore plus difficiles. Et la situation s’avère extrême pour les personnes qui sont en fuite ou qui vivent dans des camps.

L’UNICEF œuvre sur le terrain, dans le nord-ouest de la Syrie, pour aider les enfants à survivre à la violence, au chaos et au froid, malgré les restrictions d’accès à l’aide humanitaire. Avec nos partenaires, nous faisons parvenir aux enfants des vêtements chauds et des couvertures, nous leur assurons un accès à l’eau potable et nous leur proposons des services de gestion des déchets, des consultations médicales, ainsi qu’un soutien pédagogique et psychosocial pour leur permettre de surmonter les traumatismes qu’ils ont vécus.

Si ces interventions sont salvatrices, elles ne résolvent pas la situation. Seule la fin de la guerre peut offrir aux enfants syriens la sécurité qu’ils méritent et dont ils ont besoin. En attendant, leur droit de vivre en paix et de croire en l’avenir reste bafoué.

À l’entame de cette nouvelle année, nous lançons un appel au nom des millions d’enfants vivant en Syrie. Nous exhortons les belligérants, en particulier dans le nord-ouest, et les parties ayant une influence sur eux :

  • à ne plus prendre pour cible les enfants et les services qui leur sont destinés, y compris les établissements de santé et d’enseignement et les installations de distribution d’eau ;
     
  • à cesser immédiatement les hostilités dans le nord-ouest de la Syrie dans le but premier de protéger les enfants, à reprendre les négociations en faveur d’un accord de paix et à mettre définitivement un terme à la guerre en Syrie ;
     
  • à rétablir les résolutions du Conseil de sécurité qui garantissent un accès continu et sans entrave à l’aide humanitaire pour tous les enfants dans le besoin en Syrie, y compris dans le nord-ouest, et ce, par tous les moyens possibles, que ce soit en traversant les lignes de contrôle intérieures ou les frontières du pays.

J’espère de tout mon cœur que l’année 2020 marquera enfin l’avènement de la paix pour les enfants de Syrie. »

Contacts presse

Christopher Tidey
UNICEF New York
Tél: +1 917 340 3017
Adresse électronique: ctidey@unicef.org

Contenu multimédia

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action, veuillez consulter le site : www.unicef.org/fr.

Suivez-nous sur Twitter et Facebook