We’re building a new UNICEF.org.
As we swap out old for new, pages will be in transition. Thanks for your patience – please keep coming back to see the improvements.

Evaluation database

Evaluation report

2014 Comoros: Rapport de l’évaluation finale du cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement (UNDAF) et de son rôle d’appui à la stratégie de croissance et de réduction de la pauvreté (SCRP) (2008 - 2014)



Author: Michael Askwith

Executive summary

With the aim to continuously improve transparency and use of evaluation, UNICEF Evaluation Office manages the "Global Evaluation Reports Oversight System". Within this system, an external independent company reviews and rates all evaluation reports. Please ensure that you check the quality of this evaluation report, whether it is “Outstanding, Best practice”, “Highly Satisfactory”, “Mostly Satisfactory” or “Unsatisfactory” before using it. You will find the link to the quality rating below, labelled as ‘Part 2’ of the report.

Background:

L’Union des Comores s’est dotée en 2009, d’une stratégie de croissance et de réduction de la pauvreté (SCRP) couvrant la période 2010-2014. La stratégie a été validée par l’ensemble des institutions publiques, de la société civile et des opérateurs économiques. La SCRP est dotée d’un plan d’actions prioritaire et a été endossée par le Comité stratégique de coordination de l’aide regroupant les membres du gouvernement, les principaux acteurs non étatiques du développement et les partenaires du pays sous la Présidence du Chef de l’Etat. La mise en oeuvre effective de la stratégie a débuté officiellement au début de l’année 2010 et vise l’atteinte de plusieurs objectifs‚ notamment une croissance économique forte et soutenue‚ une réduction durable de la pauvreté monétaire et l’amélioration des conditions de vie et du bien-être socio-économique des ménages. Le suivi de la mise en oeuvre de la stratégie se fait par le biais d’un ensemble d’indicateurs de résultats à travers l’opérationnalisation d’un cadre de suivi-évaluation qui est une composante essentielle de la SCRP. La collecte, le traitement et l’analyse des données, de même que la production périodique de rapports d’avancement et de performance sont essentiels au suivi et à l’évaluation des performances des politiques et des programmes mis en oeuvre dans le cadre de la SCRP, au pilotage de la SCRP et au processus de prise de décision.

Purpose/Objective:

D’après les Termes de Référence de la mission (voir Annexe 1), les objectifs du composant UNDAF sont décrits comme suit678:
« Le rapport d’évaluation technique de la SCRP doit comporter une partie (ou un document en soit) dédiée à l'évaluation de I'UNDAF qui visera essentiellement à apporter des réponses aux six questions suivantes9, et qui devra se conformer aux normes et standards de l’UNEG (United Nations Evaluation Group) les plus récents en matière de rapportage des évaluations UNDAF10:
1. Pertinence : Dans quelles mesures les objectifs de I'UNDAF sont conformes aux priorités nationales et les engagements internationaux sur les droits dans la SCRP et les traités ratifiés par l'Union des Comores?
2. Efficacité: Les résultats prévus dans l'UNDAF ont-ils été atteints? Pourquoi? La contribution des Nations Unies à la réalisation des objectifs de la SCRP a-t-elle été significative? Pourquoi?
3. Efficience: Est ce que les fonds, l'expertise, et l'administration du système des Nations Unies ont été utilisés de façon optimale pour atteindre les résultats de l’UNDAF ? Est-ce que les objectifs de I'UNDAF ont été atteints à temps et à moindre coûts?
4. Durabilité : Quels sont les résultats de I'UNDAF qui peuvent être pérennisés par le Gouvernement de l'Union des Comores sans le support du Système des Nations Unies? Pourquoi les autres résultats ne peuvent pas être pérennisés par le Gouvernement sans le support du SNU ?
5. Coordination : Quelle a été la qualité de la coordination de I'UNDAF pour assurer qu’elle contribue effectivement aux objectifs de la SCRP? Est-ce que la duplication des efforts des agencies des Nations Unies a été réduite au minimum ?

Methodology:

Le Guide Méthodologique préparé par IDEA International (novembre 2013) a servi comme guide pour l’évaluation de l’UNDAF. Les questions posées dans la section 1.3 ont servi de cadre pour la recherche des informations. L’évaluation a utilisé un certain nombre d’outils pour la collecte et l’analyse des informations disponibles, et pour émettre des constats et recommandations sur chacun de ces six critères cidessus, notamment:
(i) La pertinence: L’emploi de tableaux (matrices d’évaluation) permettant une comparaison entre les priorités du Gouvernement tel qu’énoncées dans la SCRP et l’alignement des appuis du SNU (Annexe 6.1 Fiche d’e Pertinence);
(ii) L’efficacité: L’emploi de tableaux (matrices d’évaluation permettant une analyse de l’état de réalisation des produits et effets envisagés dans le Matrice de Résultats de l’UNDAF; (Annexe 6.2 Fiche d’Efficacité);
(iii) L’efficience: L’emploi de tableaux financiers réunissant les prévisions et dépenses de chaque agence et projet, et leur source de financement respective (Annexe 6.3 Fiche d’Efficience); En plus, l’évaluation a utilisé un certain nombre de méthodes pour la collecte et l’analyse d’information relative aux matrices d’évaluation ci-dessus, notamment:
(i) Des interviews avec les représentants et chargés de programme des agences (voir Annexe 2 Liste des personnes rencontrées);
(ii) Des Groupes Sectorielles (Cluster Groupes) des quatre domaines de coopération de l’UNDAF;
(iii) La collecte et l’analyse des documents

Le travail sur le volet UNDAF a été concentré au début de la mission sur des contacts et recherches d’information auprès des agences des Nations Unies, aidé par le Bureau du Coordonnateur Résident, et le Groupe inter-agence de Suivi et Evaluation.

Findings and Conclusions:

Ce chapitre décrit les conclusions des analyses entreprises en utilisant les matrices d’évaluation inclus dans l’Annexe 6 comme suit.

Pertinence :
Dans quelles mesures les objectifs de I'UNDAF sont conformes aux priorités nationales et les engagements internationaux sur les droits dans la SCRP et les traités ratifiés par l'Union des Comores? le programme de coopération du SNU est conçu à travers quatre Domaines de Coopération (DC), qui sont extraits directement les Axes Stratégiques de la SCRP. L’UNDAF appuie également quatre thèmes transversaux (TT) qui devraient se refléter dans le cadre tous les DC, à savoir 1) Droits humains; 2) Equité et égalité de genre; 3) Réduction des risques et catastrophe; 4) Renforcement des capacités; et 5) Communication pour le développement.

Efficacité :
Les résultats prévus dans l'UNDAF ont-ils été atteints? Pourquoi? En ce qui concerne la question «pourquoi» Les résultats prévus dans l'UNDAF ont-ils été atteints?», une réponse simple réunirait une combinaison d’éléments, y compris: une priorité et une volonté évidente de la part du gouvernement de mettre en place les mesures qui s’imposent; une
planification appropriée; la mise à la disposition du Gouvernement de ressources pertinentes (financières, expertise, matériel, etc.); et une gestion et un suivi efficaces.

Efficience :
Est-ce que les fonds, l'expertise, et l'administration du système des Nations Unies ont été utilisés de façon optimale pour atteindre les résultats de l’UNDAF ? L’évaluation a pris bonne note de l’établissement de systèmes communs, notamment concernant la sécurité, les achats (procurement), les assurances communes, l’approvisionnement énergie d’urgence (groupe électrogène), les services informatiques, et de nettoyage des bureaux.

Recommendations:

Les conclusions et les recommandations avancées ci-dessous essayent d’adresser les Règles 4.14 et 4.15 correspondants de l’UNEG.
1) Alignement Il convient d’assurer que les Groupes Sectoriels de l’UNDAF et les Groupes Thématiques Sectoriels travaillent conjointement afin de garantir que les priorités (AS
et objectifs) de la SCADD et celles de l’UNDAF soient inclus dans la SCADD et qu’ils s’alignent autant que possible de manière explicite;
2) Numérotage: Une attention particulière devrait être faite pour assurer que les numerous et thèmes substantifs des effets SNU soient indiqués par rapport à leur thème
correspondant (Axe Stratégique et Objectif) du SCADD. Ceci éviterait les risques d’un manque d’alignement;
3) Alignement des projets: Les projets qui devraient servir comme appui à la réalisation des effets UNDAF et Objectifs SCA2D devraient être inclus dans les Plans de Travail Annuel
(PTA).
4) Analyse de la réalisation des résultats: La préparation de «fiches de projet» selon un format commun pourrait aider aux Groupes Sectoriels et à l’Equipe Pays de prendre conscience compte des résultats obtenus et des besoins non-atteints. (Voir Annexe 10 Format éventuel pour le suivi et évaluation au niveau de chaque thème/effet). De telles fiches constitueraient une base d’analyse plus systématique, et permettraient une comparaison plus objective entre les différents domaines de coopération.
5) Renforcement des capacités : Le suivi de l’efficacité de l’UNDAF devrait inclure celui d’indicateurs relatifs au renforcement de capacités (voir 5.1.6 5 ci-dessous) pour assurer la
pérennisation des acquis. De tels indicateurs devraient faire l’objet des travaux des Groupes Clusters/de Résultats et des Groupes Thématiques Sectoriels.
6) Collecte et analyse des données financières: Pour pouvoir émettre des jugements de valeur, il conviendrait de mettre en place un système de suivi financier au niveau du BCR.

Lessons Learned:

L’existence de trois documents de référence (UNDAF 2008 – 2012), le Programme Unique (2010 – 2014) et l’UNDAF (revisé) (2010 – 2014) n’a pas facilité l’établissement d’une base de référence fixe et unique pour l’évaluation de l’UNDAF, surtout du fait des différences dans les Matrice des Résultats du Programme Unique et de l’UNDAF revisé. L’absence d’une base de référence unique a sans doute contribué à créer une confusion en ce qui concerne quel document le SNU devait faire foi, et a définitivement rendu plus difficile le processus d’évaluation. Les programmes pays des agences, surtout ceux des agences EXCOM (PNUD, UNFPA, UNICEF) se sont basé sur les grandes lignes du Programme Unique/l’UNDAF, mais ceux d’autres agences (BIT, FAO (draft) beaucoup moins. A l’avenir, il serait fortement souhaitable que toutes les agences formulent des programmes pays pour refléter leur apport aux Axes Stratégiques et Programmes nationaux de la SCA2D et les apports conjoints du SNU envisagés dans le cadre de l’UNDAF. La nécessité d’assurer que des structures et modalités appropriées de gestion de l’UNDAF soient mises en place et rendu opérationnelles sur une base continue s’avère indispensable, avec un appui soutenu du Coordonnateur Résident et du BCR. Le renforcement du système de groupes sectoriels et thématiques semble indispensable afin d’assurer que le SNU contribue au maximum aux priorités des AS et des Programmes nationaux de la SCA2D, ainsi que la mise en place des instruments appropriés de gestion et de suivi. En dépit des efforts du BCR de renforcer le concept d’Actions Unies, (particulièrement dans le cadre de la préparation du Programme Unique et la préparation d’un Bilan), les difficultés rencontrées par l’évaluation de l’UNDAF dans la collecte et l’analyse des données suggère que des mesures de renforcement du BCR s’imposent.



Full report in PDF

PDF files require Acrobat Reader.


 

 

Report information

Year:
2014

Country:
Comoros

Region:
ESARO

Theme:
Programme Excellence

Type:
Evaluation

Language:
French

New enhanced search