We’re building a new UNICEF.org.
As we swap out old for new, pages will be in transition. Thanks for your patience – please keep coming back to see the improvements.

Evaluation database

Evaluation report

2014 Benin: Evaluation des Quatre Innovations EDUCOM au Bénin



Author: Laboratoire d’Appui au Management et des Etudes Novatrices (Laboratoire AMEN)

Executive summary

With the aim to continuously improve transparency and use of evaluation, UNICEF Evaluation Office manages the "Global Evaluation Reports Oversight System". Within this system, an external independent company reviews and rates all evaluation reports. Please ensure that you check the quality of this evaluation report, whether it is “Outstanding, Best practice”, “Highly Satisfactory”, “Mostly Satisfactory” or “Unsatisfactory” before using it. You will find the link to the quality rating below, labelled as ‘Part 2’ of the report.

Background:

Dans le cadre de son appui au processus de développement du Bénin, l’UNICEF accompagne, depuis plusieurs années déjà, le système éducatif national, à travers le Programme Education de Base, l’une des trois composantes du Programme de Coopération Bénin-UNICEF. Cet appui concerne les enseignements maternel et primaire notamment l’éducation des enfants dans des communes du pays ciblées pour leurs faibles indicateurs, en matière de préscolarisation et d’éducation primaire ainsi que le premier cycle du secondaire, pour ce qui concerne les filles vulnérables admises au Certificat d’Etudes Primaires (CEP).

A cet effet, à travers une approche de développement communautaire, des innovations notamment, la fiche de suivi scolaire, le système fille pour fille, le recensement des enfants non scolarisés par ceux allant à l’école et l’éducation par les pairs sont mises en œuvre. Ces innovations, visent à « améliorer la scolarisation des enfants, tout en les aidant à se prendre en charge pour se prémunir contre les fléaux de leur temps, cela en s’appuyant sur l’implication des parents et la participation des enfants eux-mêmes ».

Après plus d’une quinzaine d’années de pratique, et surtout au terme du Programme de Coopération Bénin-UNICEF 2009-2013 qui a couvert 18 communes d’intervention, il s’est avéré nécessaire de procéder à une autre évaluation de ces quatre innovations. Il s’agit de permettre au Gouvernement et à ses partenaires de définir les stratégies à développer, y compris des plaidoyers éventuels pour renforcer l’appropriation et la mise à l’échelle nationale de ces innovations.

Purpose/Objective:

L’objectif global de cette évaluation est de « permettre au gouvernement et à ses partenaires de disposer d’informations descriptives et analytiques sur chacune des quatre innovations EDUCOM dans la perspective du renforcement des stratégies nationales d’amélioration de la scolarisation des filles et des garçons ».

Découlant de cet objectif global, trois objectifs spécifiques sont visés par cette évaluation : (i) apprécier la performance des quatre innovations EDUCOM ; (ii) dégager les forces et faiblesses ainsi que les leçons tirées de leur mise en œuvre ; (iii) formuler des recommandations et des stratégies d’amélioration, de même que des mécanismes de pérennisation (extension à l’intérieur des communes d’intervention du Programme, passage à l’échelle nationale).

Methodology:

Un protocole d’évaluation a servi de cadre de référence pour les travaux. Il comporte la matrice d’évaluation, les outils de collecte des données, ainsi qu’une description de l’échantillon retenu.

Ainsi, au 1er degré, un échantillon de 13 communes a été retenu : sur 18 communes d’intervention, 11 ont été ciblées pour l’évaluation, auxquelles 2 communes témoins ont été ajoutées. Les 11 communes d’intervention ont été retenues par choix aléatoire simple alors que les 2 communes témoins par choix raisonné. Les critères qui fondent ce choix sont les suivants : (a) les communes qui ne bénéficient d’aucune des innovations mises en place par le Programme Education de base ; (b)  les communes qui ne bénéficient d’aucune autre innovation similaire. Au deuxième degré, un échantillon de 68 écoles a été retenu de commun accord avec le commanditaire sur la base des moyens disponibles et tenant également compte de la taille minimale admise sur le plan de la statistique.

Cette évaluation s’est déroulée en deux grandes étapes qui se complètent: (1) une première étape centrée sur la méthodologie, le recueil et l’analyse de données de sources secondaires, la collecte d’informations de base et des visites des personnes ressources. L’analyse de ces données a fait l’objet d’un rapport ; (2) une seconde étape consacrée à des investigations plus poussées avec la collecte et l’analyse de données primaires.

Au cours de cette évaluation, 4 techniques de collecte ont été utilisées : (i) analyse de documents collectés auprès du MEMP et de l’UNICEF ; (ii) des entretiens à l’aide de guides auprès de 15 Responsables de structures au niveau central ; (iii) des observations portant sur les preuves matérielles des quatre innovations et des entretiens à l’aide de guide avec les acteurs à la base ; (iv)  des questionnaires d’auto-évaluation en direction des médiateurs (trices) et des ménages cibles et témoins.

Au total, 1149 acteurs ont été interrogés sur 1188 ciblés, soit 95,7%.

Findings and Conclusions:

S’agissant de la cohérence, il a été clairement établi que les 4 innovations EDUCOM, sont bien cohérentes par rapport aux politiques et stratégies nationales de développement du Bénin et aux engagements internationaux.

En ce qui concerne la pertinence des quatre innovations, Il découle des résultats que les 4 innovations EDUCOM sont bien pertinentes.

Pour ce qui est de la cohérence de la programmation, la relation causale est bien établie entre objectifs et résultats qui en découlent.

S’agissant du pilotage, il ressort des avis de la plupart des personnes interviewées, que le fonctionnement du cadre institutionnel n’a pas eu d’impact positif majeur sur la mise en œuvre des activités sur le terrain.

Pour ce qui est de l’efficacité, 85% des responsables du MEMP et la majorité des autres acteurs
reconnaissent que les résultats ont été obtenus et que par conséquent, les objectifs ont été atteints.

En ce qui concerne l’efficience, l’appréciation des acteurs et l’analyse coût-efficacité, réalisée permettent de retenir que la mise en œuvre des innovations est efficiente. Selon 80% des responsables du MEMP, il n’est pas possible d’atteindre les mêmes résultats avec moins de ressources ou de faire plus avec les ressources utilisées.

Par rapport à la durabilité, l’analyse des données permet d’affirmer que des bases solides de pérennisation du projet sont disponibles, même s’il convient de les renforcer au niveau de la commune (mairie et circonscription scolaire).

Du point de vue de l’impact, les innovations EDUCOM ont effectivement influencé la participation des enfants dans les communes d’intervention.

Enfin, l’adhésion des acteurs aux quatre innovations EDUCOM a été effective pour faire aboutir et pérenniser les actions y afférentes, ce qui confirme déjà la performance remarquable soulignée au niveau de la pertinence de ces innovations.

Recommendations:

Sur la base des résultats de l’évaluation, les recommandations suivantes sont formulées :

• À l’attention du MEMP
Entre autres,
- formaliser le cadre de mise en œuvre des activités EDUCOM ;
- étendre dans un premier temps les innovations à toutes les écoles des 17 communes, la commune de Kétou ayant toutes ses écoles déjà impliquées en veillant à leur intégration dans les Plans communaux de développement (PDC) et les Plans Annuels d’Investissement (PAI) ;;
- assurer la disponibilité permanente et en nombre suffisant des fiches de suivi scolaire ;
- réunir d’urgence un comité technique PTF (s) et MEMP en vue d’harmoniser les contenus du carnet de correspondance et de la fiche scolaire de suivi au cours d’un atelier de mise en commun en vue de la prise en compte des observations des usagers de l’école ;
- institutionnaliser le suivi des activités EDUCOM par leur intégration dans les activités du Réseau d'Animation Pédagogique ;
- intégrer dans les critères de récompense des meilleurs enseignants au moins un critère portant sur les quatre innovations EDUCOM ;
- exprimer le soutien politique et technique de l’autorité ministérielle à travers la prise de mesures prescriptives à propos des innovations EDUCOM (les enseignants faute d’institutionnalisation des quatre innovations n’ont aucune obligation de résultat par rapport à leur mise en œuvre ;
- prévoir un budget suffisant pour la mise en œuvre des innovations ;

• À l’attention de l’UNICEF
- faire un plaidoyer pour une stabilité relative des responsables de l’Etat à leur poste de service ;
- accepter de poursuivre et de renforcer l’accompagnement du Gouvernement béninois dans les domaines technique et financier, notamment pour ce qui concerne l’éducation des filles et des garçons ;
- appuyer les Communes en vue de la disponibilité permanente et en nombre suffisant, des fiches de suivi scolaire.



Full report in PDF

PDF files require Acrobat Reader.


 

 

Report information

Year:
2014

Country:
Benin

Region:
WCARO

Theme:
Education

Type:
Evaluation

Language:
French

New enhanced search