We’re building a new UNICEF.org.
As we swap out old for new, pages will be in transition. Thanks for your patience – please keep coming back to see the improvements.

Evaluation database

Evaluation report

2014 Benin: Evaluation des Espaces Enfance au Bénin



Author: Martin Compaore and Jacob Dossa Dagan

Executive summary

With the aim to continuously improve transparency and use of evaluation, UNICEF Evaluation Office manages the "Global Evaluation Reports Oversight System". Within this system, an external independent company reviews and rates all evaluation reports. Please ensure that you check the quality of this evaluation report, whether it is “Outstanding, Best practice”, “Highly Satisfactory”, “Mostly Satisfactory” or “Unsatisfactory” before using it. You will find the link to the quality rating below, labelled as ‘Part 2’ of the report.

Background:

Depuis les années 1960, le Gouvernement du Bénin est confronté à de nombreux défis notamment au niveau du sous-secteur des enseignements maternel et primaire. Pour faire face à ces défis ainsi qu’aux engagements internationaux auxquels il a souscrit (EPT, OMD), le Gouvernement a pris à l’interne un certain nombre de dispositions légales et institutionnelles et a sollicité l’appui technique et financier de l’UNICEF et d’autres PTF. Cela s’est concrétisé en ce qui concerne l’appui de l’UNICEF par l’adoption conjointe et la mise en œuvre d’une série de projets d’Education à partir de 1994.

Le 1er accord de coopération BENIN-UNICEF (1994-1998) a permis la mise en place du projet EDUCOM I (Education et Communauté). Sur la base de ce projet et fort du besoin ressenti et exprimé par les acteurs et bénéficiaires, le Gouvernement, à travers le Ministère en charge des Enseignements Maternel et Primaire, a initié une expérience à base communautaire dénommée « Espaces Enfance ». Cette initiative a pour finalité de promouvoir l’offre équitable de préscolarisation et de scolarisation et de permettre aux femmes de participer pleinement à la vie socio-économique de leurs communautés.

L’expérience a commencé en 1997 avec l’ouverture du premier Espace Enfance à Bouanri dans la commune de Bembéréké au nord du pays. Puis elle a évolué en quatre grandes phases correspondant aux cycles des Programmes successifs de Coopération Bénin-UNICEF (1994-1998, 1999-2003, 2004-2008, 2009-2013).

Après plus d’une quinzaine d’années de pratique, il s’est avéré nécessaire pour les acteurs et les partenaires de procéder à une évaluation de l’expérience. Les résultats devraient entre autres, aider le Gouvernement et ses partenaires « à définir les stratégies à développer, y compris des plaidoyers éventuels pour renforcer l’appropriation de l’expérience des Espaces Enfance » et son extension à l’échelle nationale.

Purpose/Objective:

Objectif général :

Permettre au gouvernement et à ses partenaires de disposer d’informations descriptives et analytiques sur l’expérience des Espaces Enfance afin de renforcer les stratégies nationales d’appropriation de l’approche communautaire de la préscolarisation telle que recommandée par le Plan Décennal du Développement du Secteur de l’Education 2006-2015.

Objectifs spécifiques :

1) Evaluer la performance, notamment la pertinence, l’efficacité, l’efficience, les facteurs favorisant ou défavorisant  la pérennité de l’expérience des Espaces Enfance ;

2) Analyser les coûts, et les ressources, dans le but d’informer un plan de passage à l’échelle ;

3) Identifier les forces et faiblesses, les leçons tirées de l’expérience, les opportunités et les menaces ;

4) Formuler des recommandations et des stratégies opérationnelles afin d’améliorer, de pérenniser et d’étendre l’expérience des Espaces Enfance à d’autres communes.

Methodology:

L’évaluation a été conduite selon une approche participative, systématique, quantitative et qualitative et dans le respect du principe de triangulation. Elle a été basée sur les critères OCDE-CAD : pertinence, efficacité, efficience, durabilité/pérennité, impact auxquels il a été ajouté celui de l’adhésion en raison de son importance dans l’atteinte des résultats d’un tel projet de développement. Pour chaque critère, les questions formulées dans les TdR ont été sources d’indicateurs.

Sur le plan méthodologique, l’évaluation a été menée en deux grandes étapes :

1) une première étape centrée sur le recueil et l’analyse de données de sources secondaires grâce à la revue documentaire et aux premières interviews à l’aide de guides auprès de 31 responsables de structures au niveau central ;

2) une seconde phase consacrée à des investigations plus poussées avec la collecte et l’analyse de données primaires. Deux groupes d’enquêteurs et de superviseurs ont été recrutés : 1er groupe (36 enquêteurs et 6 superviseurs) ; le 2nd (36 enquêteurs et 3 superviseurs. Les deux groupes ont été formés dans deux localités. Chaque séance de formation a été suivie d’une enquête pilote. La collecte s’est déroulée en trois étapes correspondant à trois zones. Pour chacune d’elles, 36 enquêteurs, 6 superviseurs ont été déployés sur le terrain. Les 17 communes concernées par l’expérience et 8 communes voisines (soit 25 communes au total dans les 8 départements) ont été couvertes par cette collecte des données primaires. Au cours de cette deuxième phase, ce sont 3223 personnes (62,78% de femmes, 37, 22% d’hommes) qui ont été interrogées.

Pour les deux grandes phases de l’évaluation, ce sont 136 Espaces Enfance qui ont été visités et 3254 personnes qui ont interviewées. La sélection de l’échantillon a été basée sur un choix raisonné. Les entretiens ont été réalisés au moyen de questionnaires et de guides. Des grilles d’observation ont été aussi utilisées.

Findings and Conclusions:

Du point de vue des critères d’évaluation, la performance de l’expérience des Espaces Enfance (EE) est fort encourageante. En effet, des réponses aux différentes questions relatives à chaque critère, il se dégage que (qu’) :
(i) l’expérience est d’une pertinence certaine ;
(ii) elle est d’une grande efficacité au regard des résultats quantitatifs obtenus en dépit d’une multitude de contraintes;
(iii) son efficience est relativement appréciable ;
(iv) son impact est important au sein des acteurs directs et indirects à bien des égards ;
(v) des bases assez solides existent pour une pérennisation ;
(vi) elle bénéficie d’une forte adhésion des bénéficiaires directs et indirects.

En résumé, les Espaces Enfance constituent pour le Bénin un modèle dont le potentiel est énorme pour le développement de l’offre équitable en matière d’éducation préscolaire, pour améliorer la scolarisation des filles en vue de l’atteinte de la parité filles/garçons, et un puissant levier pour l’émancipation de la femme, pour la rétention et l’amélioration du taux d’achèvement au primaire, pour le progrès économique et social en faveur de la femme et des communautés.

Concernant les points forts de l’expérience, les points faibles, les menaces qui pèsent sur elle et les opportunités qui s’offrent pour une pérennisation réussie, un tableau dans le rapport en donne une synthèse des plus expressives.

Parmi les leçons essentielles à tirer, on peut noter que l’expérience des EE présente des spécificités de par son étendue, par la mobilisation des communautés et par les acquis engrangés. Les ressorts institutionnels, méthodologiques et la philosophie de l’UNICEF qui les sous-tendent peuvent servir de sources d’inspiration pour d’autres pays.

Toutefois, il a été prouvé que, l’approche communautaire, pour être féconde, doit être éclairée en amont, soutenue et encadrée dans le processus par une implication incontournable du gouvernement qui devrait jouer le rôle de régulateur.

Recommendations:

A court et moyen termes

A l’attention du gouvernement et du MEMP :

  • Tenir une instance centrée sur l’éducation préscolaire et autour d’un thème tel que « Education préscolaire au Bénin : bilan et perspectives » ; 
  • Adopter et ou prendre des textes officiels subséquents aux différentes options prises lors de l’instance ;  
  • Commanditer une étude de faisabilité pour mieux planifier l’extension de l’expérience à tout le pays ; 
  • Créer un cadre de concertation avec l’UNICEF et les autres PTF/ONG œuvrant dans ce domaine en vue de la création d’ « un modèle béninois » de l’éducation préscolaire; 
  • Résoudre le problème des médiatrices de concert avec l’UNICEF et peut-être avec d’autres PTF ainsi qu’avec l’appui des intéressées; 
  • Solliciter auprès de l’UNICEF la poursuite du processus de modélisation jusqu’à couvrir tous les Espaces Enfance implantés depuis 1997; 
  • Mettre en place un dispositif de recherche-action ainsi qu’une base de données fiable sur les centres d’éducation préscolaires non formels existants et sur ceux à venir.

A l’attention de l’UNICEF

  • Accompagner la poursuite et l’achèvement des opérations de modélisation en cours ;
  • Renforcer son appui technique et financier au gouvernement du Bénin en vue du passage à l’échelle de l’expérience des Espaces Enfance ;
  • Renforcer le plaidoyer à l’endroit des autres PTF, les ONG, les fondations caritatives et les entreprises privées du Bénin en vue de leur plus grande implication dans les actions en faveur de la petite enfance.

A l’attention des autres PTF et ONG œuvrant dans le domaine du préscolaire

  • Renforcer les actions en faveur de l’éducation de la petite enfance ;
  • Contribuer à la mise en place d’une structure de concertation et d’harmonisation des points de vue pour une plus grande synergie dans les efforts consentis pour appuyer le gouvernement du Bénin.

 



Full report in PDF

PDF files require Acrobat Reader.


 

 

Report information

Year:
2014

Country:
Benin

Region:
WCARO

Theme:
Early Childhood Development

Type:
Evaluation

Language:
French

New enhanced search