We’re building a new UNICEF.org.
As we swap out old for new, pages will be in transition. Thanks for your patience – please keep coming back to see the improvements.

Evaluation database

Evaluation report

2009 Madagascar: Évaluation De La Mise En Oeuvre Et Proposition Des Orientations Pour Le Passage A L’echelle Du Programme Eka Y Compris L’informatisation De L’état Civil



Executive summary

 

“With the aim to continuously improve transparency and use of evaluation, UNICEF Evaluation Office manages the "Global Evaluation Reports Oversight System". Within this system, an external independent company reviews and rates all evaluation reports. Please ensure that you check the quality of this evaluation report, whether it is “Outstanding”, “Good”, “Almost Satisfactory” or “Unsatisfactory” before using it. You will find the link to the quality rating below, labelled as ‘Part 2’ of the report.”

Background:

En juin 2004, le Gouvernement a procédé au lancement national du Programme national d’enregistrement des naissances dénommé EKA. Ce programme ambitionne d’enregistrer systématiquement et dans les délais légaux toutes les nouvelles naissances et de réaliser les enregistrements rétroactifs des naissances des enfants en retard d’enregistrement, ces objectifs sont repris dans le dernier document national pourtant stratégie de développement (MAP). Suite au constat de l'insuffisance du nombre des tribunaux pour pouvoir répondre a la problématique de non enregistrement des naissances des enfants, en 2008, une loi habilitant les chefs de districts a faire des jugements supplétifs pour l'enregistrement rétroactif des enfants a été promulguée. Pour donner une réponse pérenne a la réhabilitation de l'enregistrement des naissances, il faut que l'enregistrement de routine dans le délai légal soit systématisé dans toutes les communes. Pour que les actions a entreprendre dans la mise a l'échelle du programme soient pertinentes, il s'avère nécessaire de faire l'évaluation de ce qui a été jusqu'ici entrepris, en termes de processus et de résultats.

Purpose/Objective:

Effectuer l’évaluation du programme EKA y compris l’informatisation des services de l’état civil en vue d’appuyer l’UNICEF et ses partenaires institutionnels dans la fourniture de l’assistance technique pour soutenir la mise en œuvre de ce programme. A cet effet: faire des recommandations stratégiques et opérationnelles pour améliorer l’efficacité du processus de mise en œuvre du programme EKA y compris l’informatisation de l’état civil afin d’en faciliter l’extension

Methodology:

Combinaison des approches qualitative et quantitative. L'approche qualitative: recueil des témoignages, appréciations et perceptions qu’ont les différents acteurs des activités menées dans le cadre du programme EKA y compris l’informatisation des services de l’état civil - Techniques:
(1) entretiens individuels approfondis, (2) groupes de discussions dirigées, (3) observations, et (4) séances d’analyse participative des résultats au cours des restitutions de partage, de validation et de discussion sur les perspectives d’orientation.Outils: guides d'evaluation et grilles de synthese. L'approche quantitative: recueil et exploitation des statistiques du programme EKA pour faire le bilan des interventions. Six grilles de collecte de ces données quantitatives ont été conçues.

Findings and Conclusions:

(1)L’environnement susceptible d’engendrer un grand effort national de réponse à l’enregistrement des naissances est en place avec : (a) le leadership par les plus hautes autorités du pays à tous les niveaux à l’échelle nationale (b) l’engagement politique aux niveaux national et global en vue de fournir l’appui financier et technique adéquat ; (c) la coordination nationale au niveau du Ministère de l’Intérieur (d) l’accroissement des ressources et la réhabilitation voire l’informatisation de l’état civil pour pérenniser les efforts et offrir un service de qualité; (e) capacités locales renforcées sur les procédures légales en matière d’enregistrement des naissances, sur l’importance du droit de l’enfant à être enregistré à la naissance et de l’obligation des parents et des autres responsables
Les insuffisances : (a) l’absence de système national de suivi & évaluation et la timidité des activités de supervision; (b) le caractère modeste des moyens dont dispose le Bureau de Coordination Nationale au regard de ses attributions ; (c) la faible vulgarisation des réformes et des directives d’application ; (d) sauf pour 2 Ministères, les activités liées à EKA ne figurent pas dans le plan de travail des Ministères impliqués dans la mise en œuvre du programme EKA ; (e) la campagne d’IEC se focalise sur la diffusion de spots radio et TV et reste très timide dans la zone d’Antananarivo.

(2) ERN : avec l’application de la loi promulguée en 2008 qui habilite les chefs de districts a faire des jugements supplétifs pour l’enregistrement rétroactif des enfants,
(a) En termes de volume, les résultats obtenus montrent clairement que ceux de la seule année 2008 sont largement supérieurs à ceux de la période allant de 2004 à 2007. (b) Le bilan des activités des ERN réalisées en 2008 : pour 66 % de ces enfants recensés sans acte de naissance le jugement est déjà rendu, mais à la date de l’évaluation un quart avaient obtenu leur copie d’acte de naissance. Il y a donc une lenteur dans la transcription des jugements et la délivrance de la 1ere copie.

(3) ESN, parmi les indicateurs clefs pour lesquels les données statistiques sont disponibles, il y a : (1) le nombre de naissances déclarées ; (2) le nombre de déclarations de naissances enregistrées à l’état civil ; et (3) le nombre de premières copies d’actes de naissance délivrées. Pour ces trois indicateurs, les résultats de l’année 2008 sont de loin très nettement meilleurs à ceux de 2007 en termes de volume des réalisations accomplies. Cependant, en comparant les trois indicateurs, il ressort que le nombre d’actes de naissance délivrés reste très peu, ce qui confirme les résultats de la composante ERN sur les lenteurs dans la délivrance des copies.
Parmi les insuffisances en matière d’ESN, il y a : (1) une très faible disponibilité des données ; (2) l’absence d’une étude récente d’envergure nationale pour mesurer l’incidence du programme ; et (3) malgré les sensibilisations et les mesures incitatives, les accouchements se font encore majoritairement chez les matrones ; (4) les comités EKA tout comme les organisations communautaires s’occupent très peu des activités ESN ; et (5) les outils de collecte des données dans le cadre des ESN sont très faiblement utilisés.

Recommendations:

(1) organiser des ateliers de restitution des résultats de l’évaluation et d’élaboration de plans d’action de mise en œuvre des recommandations ; (2) entreprendre des actions pour assurer la systématisation de l’enregistrement des naissances, la collecte et la remontée régulière des données ; (3) mener des actions d’interventions ciblées pour d’une part assurer la transcription des jugements rendus et la délivrance des copies et d’autre part concentrer les efforts dans les régions où les taux de couverture géographique des interventions restent faibles ; (4) améliorer la qualité des services de l’état civil et accélérer le processus d’informatisation ; et (5) opérationnaliser le système de suivi & évaluation et accompagner le processus de mise en œuvre du programme EKA par la recherche pour orienter les interventions



Full report in PDF

PDF files require Acrobat Reader.


 

 

Report information

New enhanced search