We’re building a new UNICEF.org.
As we swap out old for new, pages will be in transition. Thanks for your patience – please keep coming back to see the improvements.

Evaluation database

Evaluation report

2018 Niger: Evaluation de la Composante "Protection de l’Enfant" du Programme de Coopération Niger – UNICEF (2014-2018)



Author: Dr Oleh KAM, Consultant international, M. Hamidou GUERO, M. Harouna HAMIDOU

Executive summary

With the aim to continuously improve transparency and use of evaluation, UNICEF Evaluation Office manages the "Global Evaluation Reports Oversight System (GEROS)". Within this system, an external independent company reviews and rates all evaluation reports. The quality rating scale for evaluation reports is as follows: “Highly Satisfactory”, “Satisfactory”, “Fair” or “Unsatisfactory”. You will find the link to the quality rating below, labelled as ‘Part 2’ of the report, and the executive feedback summary labelled as ‘Part 3’.

Background:

La composante Protection de l’Enfant fait partie du programme de coopération entre le Gouvernement du Niger et l’UNICEF (2014-2018). La composante Protection de l’enfant se fixait comme objectif général de contribuer à réduire la violence, l’exploitation et les abus contre les enfants et les adolescentes (mariage précoce, travail des enfants, traite des enfants…) et à assurer la réponse aux enfants affectés par des violences, à travers le renforcement d’un environnement juridique, institutionnel, communautaire et familial favorable à la réalisation de leurs droits.
Le présent rapport est relatif à l’évaluation de la composante à travers six produits, à savoir : i) Système national de protection de l’enfant (Environnement programmatique/Cadre normatif) ; ii) Services sociaux de protection de l’enfant ; iii) sécurité/justice ; iv) état civil ; v) Protection communautaire de l’enfant ; et vi) prévention/réponse aux urgences. Le cycle actuel du programme de coopération tirant vers son terme, l’évaluation constitue une bonne opportunité pour mesurer la portée des interventions en termes de qualité et d’efficacité au regard des résultats attendus, de renseigner de manière critique sur les résultats obtenus en matière de protection de l’enfant au regard des objectifs et résultats poursuivis par le CPAP 2014-2018 de l’UNICEF Niger. Les résultats de cette évaluation seront utiles pour orienter les staffs et responsables de l’UNICEF ainsi que leurs partenaires nationaux dans le développement du nouveau programme UNICEF Niger 2019-2021, en identifiant les priorités et stratégies permettant de mieux appuyer les efforts des acteurs nationaux dans la prévention et la réponse aux différentes formes de violence, abus et exploitation à l’encontre des enfants.

Purpose/Objective:

L’évaluation a pour objectif de rassembler et systématiser les éléments de connaissance sur la mise en œuvre et les résultats du Programme dans le but d’appuyer l’élaboration du nouveau Programme de coopération UNICEF-Gouvernement du Niger 2019-2021 dans la composante Protection de l’enfant
Plus spécifiquement, il s’agit de :
- Apprécier la pertinence, l’efficacité, l’efficience, la durabilité et l’équité de la Protection de l’Enfant dans son contenu, sa mise en œuvre et l’atteinte de résultats pour la prévention et la réponse aux situations d’abus, de violence et d’exploitation au Niger ;
- Apprécier la cohérence interne du Programme par rapport à la mise en œuvre du CPAP dans son ensemble ;
- Apprécier la cohérence externe des interventions menées par l’UNICEF avec celles menées par les autres partenaires, en particulier les autres agences du SNU, les programmes régionaux et internationaux ;
- Analyser l’adéquation entre les résultats attendus, les ressources allouées à la composante ainsi que son positionnement par rapport aux priorités nationales et organisationnelles ;
- Dégager les leçons apprises, faiblesses, obstacles, forces et opportunités tirées de la mise en œuvre du Programme, avec l’appui des partenaires en prenant en compte les éléments de contexte ayant affecté la mise en œuvre du programme Protection de l’Enfant ;
- Faire ressortir les bonnes pratiques susceptibles d’être répliquées et portées à plus large échelle ;
- Proposer des recommandations de nature stratégique et opérationnelle pour orienter l’élaboration du prochain CPAP (2019-2021) en prenant en compte les éléments de contexte spécifique au Niger pouvant influencer la mise en œuvre du programme.

Methods:

Le processus de l’évaluation se décline en en 4 phases : i) la préparation de la mission ; ii) la collecte des données sur le terrain ; iii) l’analyse des données ; iv) la rédaction du rapport.

Phase 1 : Préparation de la mission
Réunion de cadrage : elle a porté sur la compréhension des termes de la mission (les enjeux, les objectifs, les résultats attendus, les attentes des commanditaires de l’évaluation, la démarche méthodologique, le chronogramme de mise en œuvre de la mission).
Phase 2 : Collecte des données sur le terrain
Composition des équipes : Pour assurer une bonne collecte des données, deux équipes ont été constituées pour couvrir deux axes géographiques que sontl’Axe 1 : Maradi, Zinder et Diffa. et L’Axe 2 couvrait les régions de Tillabéry, Tahoua et Agadez.
Dans la collecte de données trois techniquesd ont été utilisées : les entretiens individuels semi-directifs, les Focus Group ou entretiens de groupes et l’observation directe.
Phase 3 : Analyse des données
Les données collectées lors des différents entretiens (individuels et de groupe) ont fait l’objet d’un traitement, puis d’une analyse de contenu, de même que l’analyse FFOM. Des récits de vies ont été élaborés pour illustrer les effets de la composante sur les bénéficiaires. Ces récits sont présentés sous formes d’encadrés dans le rapport.
Phase 4 : Rédaction des rapports provisoire et définitif de l’évaluation :
La phase d’analyse et de rédaction du rapport de l’évaluation a consisté à rédiger un rapport provisoire et un rapport final.

Findings and Conclusions:

Les produits de la composante protection de l’enfant du programme de coopération Niger-UNICEF 2014-2018 sont pertinents par rapport aux priorités du Gouvernement nigérien, aux priorités internationales et aux besoins des bénéficiaires. La composante s’inscrit dans les priorités nationales décrites dans le plan national de développement économique et social (PDES 2012-2015, prorogé à 2016) et dans l’UNDAF 2014-2018. Sur le plan sectoriel, les priorités de la protection de l’enfant sont alignées aux priorités déclinées dans les documents programmatiques des secteurs sociaux du pays. En outre, la composante est en harmonie avec les priorités internationales et les besoins des populations cibles. Des partenariats stratégiques ont été établis avec les Ministères techniques, les ONG nationales et internationales, pour la mise en œuvre des interventions de la composante.
Au travers du programme, l’appui d’UNICEF a contribué de façon probante à l’atteinte des objectifs en termes de prévention et de réponse aux situations d’abus, violence, exploitation encourus par les enfants. En effet, au niveau opérationnel, le programme a contribué à l’amélioration de l’offre des services dans les domaines de l’état civil, de la protection, de la justice juvénile, des urgences, la mobilisation communautaire pour la lutte contre les violences faites aux enfants, et aux changements des comportements en faveur de la protection des enfants (garçons et des filles). Au niveau national, le programme a contribué au développement des stratégies, politiques et partenariats en phase avec les objectifs nationaux et les engagements internationaux du Niger dans les domaines pertinents, contribuant ainsi à créer un environnement favorable à réalisation des droits des enfants.

Recommendations:

- Renforcer l’intersectorialité au niveau des composantes de l’UNICEF en améliorant les liens avec les sections éducation, santé et nutrition afin d’encourager les ministères sectoriels à renforcer la collaboration pour assurer un meilleur accès aux services de base et assurer la prise en charge des enfants nécessitant une protection particulière;
- Elaborer une stratégie de modélisation pour l’approche communautaire dans la perspective de la porter à l’échelle.

Lessons learned:

- La mise en œuvre de l’intersectorialité et la synergie d’action entre les composantes de l’UNICEF permet de fournir un paquet d’activités adéquat en matière de protection de l’enfant;
- L’absence de fonctionnement des mécanismes de coordination au niveau national influence négativement la mise en œuvre des activités et la coordination des interventions des acteurs de protection de l’enfant ;
- Le partenariat stratégique avec les structures du Gouvernement, les ONG nationales et internationales permet d’obtenir des résultats probants et garantit la durabilité des acquis ;
- La mise en place des mécanismes communautaires favorise l’implication et l’appropriation des activités, des actions de protection de l’enfant par les populations ;
- La mise à disposition des financements dans les meilleurs délais aux PMO favoriserait l’atteinte des résultats ;
- La création de synergies d’action avec les programmes des autres agences du SNU et autres initiatives au niveau national, régional et local permet une harmonisation des interventions, et une optimisation des ressources ;
- L’harmonisation des outils, indicateurs, en matière de protection de l’enfant permet de constituer une base de données nationale qui servira d’outil d’aide à la prise de décisions pour plusieurs partenaires, gouvernementaux et non gouvernementaux.
- L’implication des autorités administratives, coutumières et des leaders d’opinion (maires, chefs de canton, Imans, chefs de village) permet d’obtenir une bonne mobilisation de la communauté aux séances de dialogue communautaire, créant ainsi un environnement favorable à l’adoption des pratiques favorables à la réalisation des droits des enfants.

 



Full report in PDF

PDF files require Acrobat Reader.


 

 

Report information

Year: 2018

Country: Niger

Region: WCAR

Type: Evaluation

Theme: Child Protection

Sequence #: 2018/003

New enhanced search