We’re building a new UNICEF.org.
As we swap out old for new, pages will be in transition. Thanks for your patience – please keep coming back to see the improvements.

Evaluation database

Evaluation report

2018 Guinea: Contrôle de durabilite du programme d’acceleration de l’acces à l’assainissement et à l’eau pour tous dans les regions de boké, de kindia, de faranah et de conakry (kaloum) en république de Guinée



Author: Centre d’etude et de recherche en environnement / universite gamal abdel nasser de conakry (uganc)

Executive summary

With the aim to continuously improve transparency and use of evaluation, UNICEF Evaluation Office manages the "Global Evaluation Reports Oversight System (GEROS)". Within this system, an external independent company reviews and rates all evaluation reports. The quality rating scale for evaluation reports is as follows: “Highly Satisfactory”, “Satisfactory”, “Fair” or “Unsatisfactory”. You will find the link to the quality rating below, labelled as ‘Part 2’ of the report, and the executive feedback summary labelled as ‘Part 3’.

 

Background:

Depuis janvier 2013, le programme d’appui à l’accélération de l’accès à l’assainissement et l’eau pour tous en Guinée est en cours de mise en oeuvre dans 59 Communes rurales des
régions Administratives de Boké, de Kindia de Faranah et de Conakry, grâce à un financement tripartite reparti comme suit :
· financement du Gouvernement Néerlandais DGIS: USD 8, 430,400
· Fonds de contrepartie du Gouvernement Guinéen : USD 1, 100,000
· Participation des bénéficiaires : USD 850,000
· Participation UNICEF: USD 2, 668,250
A l’instar du Libéria et de la Sierra Leone, la Guinée a été affectée par l’épidémie à virus Ebola, en Février 2014. Face à l’ampleur de cette épidémie, Son Excellence le Président de
la République, le Professeur Alpha CONDE a décrété l’Etat d’urgence sanitaire en Guinée. Compte tenu de cette urgence sanitaire et les difficultés liées à la mobilisation des
ressources financières, le Gouvernement Guinéen a sollicité et obtenu auprès du Gouvernement Néerlandais et de l’UNICEF, l’orientation des fonds du programme, non
encore utilisés, à la riposte contre la propagation de la maladie à virus Ebola. Ainsi, 5, 290,654$ ont été utilisés pour contribuer à rompre la chaine de contamination de
la maladie à virus Ebola dans les zones les plus affectées. Après l’éradication de l’épidémie à virus Ebola, en 2015, le Gouvernement Néerlandais a
financé l’équivalent du montant alloué à la lutte contre Ebola pour la poursuite du Programme « Accélération de l’Accès à l’Assainissement et à l’Eau potable pour Tous »
dans les 3 pays affectés jusqu’en 2019. Le présent rapport de contrôle de durabilité du programme d’accélération à l’accès à
l’assainissement et à l’eau pour tous en Guinée couvre la période 2013–2016.

Purpose/Objective:

A l’instar des huit autres pays, le programme de la Guinée, a démarré en 2013, mais, a connu une interruption de 2014 à 2015 due à la Maladie à Virus Ebola (MVE). Le
gouvernement des pays Bas à concéder l’ensemble des ressources restant du programme à la lutte contre la MVE. En début 2016, la Guinée a revu son programme et une extension
a été obtenue jusqu’en 2019.
La justification de cette étude est de remplir les engagements pris lors de la signature du pacte de durabilité en Juillet 2013 et de conduire les contrôles annuels de durabilité en
Guinée pour la période de 2013 à 2016. Ce contrôle fait partie des engagements communs pris au préalable de la mise en oeuvre de cet important programme d’eau et
d’assainissement pour tous. C’est pour satisfaire cette exigence du principal bailleur que la composante WASH a soumis des Termes de référence (TdR) pour le recrutement d’une
partie indépendante devant conduire le contrôle de durabilités des activités.
L’objectif principal de ce contrôle de durabilité est d’appréhender la mise en oeuvre du pacte de durabilité qui accompagne le financement du Programme Eau et Assainissement
pour Tous financé conjointement par le Gouvernement Néerlandais, le Gouvernement Guinéen et l’UNICEF. Ce premier contrôle de la durabilité se focalisera sur les résultats du
programme produits pour la période 2013 - 2016. Afin d’obtenir une vision globale du programme et de son intégration dans le secteur WASH en Guinée, une attention
particulière a été accordée à une large consultation des acteurs ayant bénéficié ou contribué à la mise en oeuvre de ce programme (personnel scolaire, ONG d’exécution,
gestionnaires UNICEF, cadres des directions régionales de l’assainissement, municipalités, APAE, etc.).

Methodology:

La méthodologie de mise en oeuvre du contrôle a été participative en combinant les outils de collecte de données qualitatives et quantitatives. Les guides d’entretien utilisés par les
contrôleurs et adressés aux membres du Comité de Pilotage, des Directions Nationales impliquées dans le programme, les bases régionales du SNAPE, les autorités locales, les
ONG d’intermédiation sociale et les grilles d’observation des ouvrages ont permis de collecter les données qualitatives. Les questionnaires servant à la collecte de données
quantitatives ont été adressés aux communautés bénéficiaires, comités de Point d’eau, ménages, et leaders naturels et aux religieux. Des analyses physicochimiques de l’eau des
points d’eau et des ménages ont complété et justifié certaines réponses des enquêtes. Vu le volume et la diversité des résultats à contrôler et le temps alloué pour cueillir ces
informations, un échantillon représentatif des résultats a été constitué sur la base d’une limite de confiance de 95%. L’application de cette formule a abouti à 55% des 328 points
d’eau et 59% des 274 villages certifiés FDAL visités par la mission.

Findings and conclusions:

- Les acteurs impliqués dans la gestion des services d’hydraulique villageoise, d’assainissement et d’hygiène bénéficient des résultats issus d’une
étude sur les systèmes d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement: (i) Étude qualitative et quantitative sur la fourniture d’eau saine et gestion durable des points d’eau
réhabilités et réalisés, (ii) des ateliers de présentation du programme et partage des résultats organisés, (iii) une stratégie de plaidoyer du Comité de Pilotage conçue, (iv)
Participation des acteurs du secteur WASH à des rencontres internationales, (v) Outils et méthodes de travail harmonisés.
- Les expertises techniques et opérationnelles des Bases Régionales du SNAPE, des représentations préfectorales de l’assainissement et du cadre de vie et des communes
sont renforcées afin de leur permettre d’assumer leur rôle conformément aux documents de politique nationale : (i) Diagnostic des capacités des services techniques et élaboration
de plan de formation des acteurs à tous les niveaux, (ii) Stratégie de formation élaborée et mise en oeuvre avec 98,50% (591/600) de personnes formées en hygiène et
assainissement, (ii) Stratégie d’intermédiation sociale, sensibilisation menée par différentes méthodes pilotées par des ONG avec 195,40% (977/500) de personnes
formées en management et monitoring en accès à l’eau potable et assainissement.
- L’accès à l’eau potable en quantité et qualité pour les populations bénéficiaires du programme est amélioré : (i) 183 points d’eau réhabilités et 145 réalisés en faveur des
communautés dont 85% fonctionnels, (ii) 274 villages certifiés FDAL dans les quatre (4) régions dont environ 86% maintiennent leur statut FDALL; (iii) 34 points d’eau réalisés
dans les structures sanitaires, (iv) 30 points d’eau réhabilités/réalisés, (v) Systèmes de gestion des ouvrages (points d’eau et latrines) redynamisés par la mise en place de
structure de gestion, 100% (422/422) d’enseignants formés en WASH dans les écoles.

Recommendations:

Les recommandations globales formulées sont les suivantes :
- développer la réflexion sur la durabilité des actions initiées ;
- renforcer la mise en application du guide d’intermédiation sociale en termes de redevabilité entre les différents niveaux (central, régional et communautaire) ;
- poursuivre l’appui aux structures techniques au niveau central ;
- Initier, développer et appuyer des réseaux de fourniture de pièces de rechanges de pompes d’eau et des consommables d’hygiène niveau national ;
- continuer à appuyer la production et la fourniture de désinfectants de l’eau pour la consommation humaine ;
- poursuivre les activités de plaidoyer en faveur du secteur WASH dans toutes les régions de la Guinée aussi bien au niveau des institutions d’enseignement, de santé que communautaire;
- poursuivre le renforcement des capacités des ONG dans le domaine WASH ;
- approfondir la carte hydrogéologique de zone d’intervention du programme pour l’installation de forages manuels productifs et permanents.


Lessons Learned:

Les leçons apprises au cours de cette mission sont :
- le facteur coutume et mœurs continue à freiner la mise en oeuvre des activités comme le traitement de l’eau à domicile et la bonne utilisation des résultats malgré l’habilité des acteurs de terrain ;
- bien que le document du programme n’a pas été assez explicite, les acteurs de terrain ont utilisé leur savoir-faire pour intégrer le genre dans les activités ;
- il est important que les entreprises fassent des diagnostics approfondis des ouvrages à réhabiliter et des sites d’implantation de forages manuels pour qualifier leur efficience ;
- malgré les réhabilitations et les réalisations de points d’eau dans les localités à haute densité démographique, les besoins persistent ;- la réalisation commune de certaines activités (ex. sensibilisation /formation à l’hygiène et au traitement de l’eau à domicile) nécessite une dynamisation pour une amélioration de l’efficience ;
- la nécessité d’un accompagnement des acteurs locaux par les CR dans la programmation, la mise en oeuvre et le suivi – évaluation des ouvrages;
- la redevabilité est un phénomène à double sens (CR – gestionnaires – communautés).



Full report in PDF

PDF files require Acrobat Reader.


 

 

Report information

Year: 2018

Office/Country: Guinea

Region: WCAR

Type: Evaluation

Theme: WASH; WASH - Hygiene promotion; sanitation systems

Language: English

Sequence #: 2018/001

New enhanced search