Une moustiquaire pour tous : une campagne de distribution solidaire

Les écoles sont des lieux privilégiés pour distribuer des moustiquaires mais également pour sensibiliser les élèves sur leur utilisation.

Basile Lange
21 février 2019
Des enfants avec leur moustiquaire en RDC
UNICEF DRC Langa

« Je ne serais plus victime de malaria », explique joyeusement Esther, une jeune élève de la Province du Tanganyika, au sud-est de la République Démocratique du Congo (RDC). Il y a quelques jours, Esther a reçu une moustiquaire imprégnée d’insecticide à l’école. « Maintenant je dors avec mon frère et ma petite sœur dans la moustiquaire », poursuit Esther.

La jeune fille n’a pas seulement reçu une moustiquaire mais elle a également reçu des informations sur la malaria et des conseils pour utiliser et entretenir sa nouvelle moustiquaire. « On m’a appris qu’on ne doit pas laver la moustiquaire avec du savon, qu’il ne faut pas l’étaler au soleil ou la repasser », récite méthodiquement Esther.

Les écoles sont des lieux privilégiés pour distribuer des moustiquaires mais également pour sensibiliser les élèves sur leur utilisation. Les écoles sont des portes d’entrée pour atteindre l’ensemble des communautés puisque les élèves, enthousiastes, en parleront avec leurs parents, familles, voisins et amis. En sensibilisant les élèves dans les écoles, il est possible d’atteindre la communauté toute entière.

Esther n’est pas la seule élève à avoir reçu une moustiquaire. Près de 300.000 élèves ont bénéficié de moustiquaires dans la Province du Tanganyika au début de l'année scolaire. La distribution a fait appel au sens de la solidarité des élèves puisque les moustiquaires étaient données en priorité aux familles qui n’en possédaient pas encore. 

Kizanga, élève en cinquième année primaire, l’a bien compris. « Mon petit frère avait déjà reçu une moustiquaire », explique le jeune garçon. Conscient de l’importance d’avoir au moins une moustiquaire par famille, Kizanga n’a ressenti aucune frustration lorsque son professeur ne lui a pas remis de moustiquaire.

Ce n’est qu’à la fin de la distribution que Kizanga a obtenu une moustiquaire. « On va la garder au propre jusqu’à quand l’autre moustiquaire sera trop sale ou abîmée », conclut le jeune garçon

Dans la Province du Tanganyika, plus de 170.000 enfants de moins de 5 ans ont été atteints par le paludisme avec encore un nombre trop élevé de décès. Ici la distribution de moustiquaires est particulièrement importante. En ayant un caractère solidaire, les campagnes de distribution organisées par l’UNICEF et ses partenaires visent à responsabiliser les élèves. Frères et sœurs peuvent partager une même moustiquaire pour laisser la possibilité à d’autres élèves d’en recevoir une. Il n’est pas important que chacun ait sa propre moustiquaire mais il faut que chacun ait la possibilité de se protéger de la malaria.