Nelvy a de grandes aspirations grâce à l’éducation à distance

Lorsque son école a été fermée à cause du coronavirus, Nelvy a continué à étudier grâce à la radio et a redoublé de motivation.

John Ngombua
Une élève qui écrit en écoutant la radio
UNICEF DRC Mulala
07 juin 2021

« La leçon qui m'a le plus intéressé à la radio portait sur la classification des oiseaux », se rappelle Nelvy, 10 ans. Lorsque son école a fermé ses portes à cause de la pandémie de coronavirus, la jeune écolière a continué son apprentissage à travers la radio mais aussi d’autres alternatives mises en place par son école. « Nous faisions nos devoirs après avoir suivi les leçons à la radio et nos parents allaient déposer nos copies à l'école », explique Nelvy.

Suite à la fermeture des écoles, près de 27 millions d’enfants étaient privés d’école à travers la République Démocratique du Congo (RDC). Grâce à l’appui de Partenariat Mondial pour l'Éducation, l'UNICEF permis à plus de 9 millions d'élèves de poursuivre leur éducation grâce à des alternatives d'apprentissage à distance.

A Kikwit dans la province du Kwilu, Nelvy et ses camarades se sont organisés en club d’écoute pour suivre les enseignements à la radio. L’UNICEF a distribué des postes récepteurs aux élèves vulnérables, des cahiers d’exercices et soutenu 8 radios locales. Lorsque les écoles ont rouvert leurs portes, le club d’écoute de Nelvy a continué à se regrouper régulièrement. « Suivre les leçons à la radio est utile car cela nous permet d'anticiper sur des matières ou de mieux apprendre d’autres », affirme Nelvy.

Aujourd’hui, Nelvy est plus que jamais motivée à apprendre et poursuivre ses ambitions. « Je veux devenir comme maman Brigitte, responsable de la division du genre, femme, famille et enfant », dit-elle pleine d'ambitions.