Directeur et relais communautaire : la double casquette de Fishi

Depuis plusieurs années, Fishi s’est engagé à réduire le nombre des décès d’enfants au sein de sa communauté.

Sylvie Kalumbu Lovwa
14 juin 2019

 « J’ai intégré dans mon école des cours sur la promotion des pratiques familiales essentielles comme l’utilisation des latrines hygiéniques et le lavage des mains », explique Fishi Pulumbala, directeur de l’Ecole Primaire Ndambi 2 située à Tshikapa, au cœur de la République Démocratique du Congo (RDC). Depuis plusieurs années, Fishi s’est engagé à réduire le nombre des décès d’enfants au sein de sa communauté. « Je suis directeur d’école ce qui facilite mon acceptation par les membres de la communauté », explique Fishi qui est devenu relais communautaire pour s’assurer que les enfants de sa communauté grandissent en bonne santé.

Depuis plusieurs années, Fishi s’est engagé à réduire le nombre des décès d’enfants au sein de sa communauté.
UNICEF DRC Lovwa

En tant que relais communautaire, Fishi s’occupe de suivre quotidiennement 25 ménages. « Je fais des visites à domicile et je réfère les enfants malades vers le centre de santé », précise Fishi qui assure une surveillance des maladies. Fishi organise également des causeries éducatives et réponds à toutes les questions et préoccupations qu’on lui soumet.

Lorsqu’un cas de poliomyélitique avait été confirmé dans une zone de santé voisine, Fishi savait qu’il allait agir vite pour que tous les enfants soient vaccinés. « J’ai pris l’engagement de sensibiliser ma communauté et les voisins sur l’importance de la vaccination », explique Fishi qui identifie et récupère les enfants non vaccinés.

« Grâce à la communication avec les parents, aucun enfant n’a manqué la vaccination », conclut fièrement Fishi.

Grâce au travail combiné des crieurs et des relais communautaires, les enfants identifiés ont tous été vaccinés contre la poliomyélite en mai 2019. En impliquant les personnes ayant de l’influence au sein de leur communauté, il est possible d’atteindre un maximum d’habitants et de les sensibiliser aux pratiques familiales essentielles. Avec le soutien du Comité de Coordination Inter Agence (CCIA), des campagnes de vaccination contre la poliomyélite et des ripostes contre les épidémies de rougeole sont organisées afin d’assurer la bonne santé des enfants.