Améliorer la nutrition des enfants grâce à des recettes simples

Les démonstrations culinaires permettent aux nouvelles mamans d'apprendre les techniques d'alimentation du nourrisson et du jeune enfant.

Sibylle Desjardins
Une démonstration culinaire
UNICEF DRC Desjardins
14 septembre 2020

Chaque dernier vendredi du mois, des dizaines de mamans se réunissent dans la cour d’une maison à Kinshasa pour parler de santé et de nutrition. Lors d’une démonstration culinaire, elles apprennent à préparer une bouille nutritive à base d’aliments locaux mais ces rencontres sont aussi l’occasion de suivre la croissance des enfants et de dépister les cas de malnutrition.

Merveille, 19 ans, ne rate aucune rencontre. « En venant ici, on nous apprend comment nourrir nos enfants », explique la jeune maman. Grâce aux conseils reçus lors de sa grossesse, Merveille a commencé à allaiter son bébé directement après la naissance et l’a nourri exclusivement au sein durant les six premiers mois.

Une maman qui porte dans ses bras une fillette
UNICEF DRC Desjardins

« Après ses 6 mois, je lui ai donné des aliments de complément et elle grandit bien », dit fièrement Merveille. Aujourd’hui, la petite Juliana a 11 mois et pèse près de 10 kilos.

La bouillie préparée à base de produits locaux est à la fois économique, équilibrée et assure la bonne croissance des enfants. La monotonie alimentaire est en effet un facteur majeur de la malnutrition en République Démocratique du Congo (RDC), où environ un enfant de moins de 5 ans sur deux souffre de malnutrition chronique.

Un relais communautaire tenant une boîte à images
UNICEF DRC Desjardins

Avec l’arrivée du coronavirus, le taux de participation aux démonstrations culinaires a baissé et les relais communautaires ont redoublé d’efforts pour mobiliser et rassurer les mamans. « De nouvelles procédures ont été mises en place avec un dispositif de lavage des mains et l’obligation de porter un masque », explique l’un d’eux.

Afin de lutter contre la malnutrition chronique à travers le pays, l’UNICEF continue à promouvoir des pratiques alimentaires et d’hygiène adéquates, accessibles et adaptées, notamment l’allaitement maternel exclusif jusqu’à 6 mois puis avec une alimentation de complément riche, équilibrée, peu onéreuse et disponible localement jusqu’à 24 mois.


L'UNICEF souhaite exprimer sa sincère gratitude à Gavi, au Partenariat mondial pour l'éducation, au Fonds de réponse solidaire, au Fonds Humanitaire RDC, de l'Agence américaine pour le développement international, auGroupe Banque MondialeUnilever, ainsi qu'aux Gouvernements de l'Allemagne, du Canada, du Japon, de Malte, du Royaume-Uni, de la Suède et de la Suisse pour leurs contributions à la réponse au coronavirus en RDC.