« Ce jour où ma vie a basculé »

Plus d'un quart de million de personnes, dont une majorité d'enfants, ont fui la violence dans la province d'Ituri depuis le début de l'année

Bibiane Mouangue Dikobo
Une déplacée à l'est de la RDC
UNICEF DRC Mouangue
20 mai 2020

La journée du 15 janvier a laissé une marque indélébile dans la vie des habitants de Gadawazi, un village de la province de l’Ituri en République Démocratique du Congo (RDC). Tous les habitants ont pris la fuite lorsque des hommes munis d’armes blanches ont attaqué le village et incendié les maisons.

Alors qu’elle rentrait de son champ, Kayeny a vu ses voisins courir dans tous les sens et a décidé de fuir elle aussi. « Nous avons couru pendant trois heures et nous sommes venus nous réfugier à Djalasiga », raconte Kayeny qui a heureusement retrouvé son mari et ses cinq enfants. Lorsque la situation s’est calmée à Gadawazi, Kayeny est retournée dans son village pour récupérer les biens laissés derrière elle. « Tout avait été brûlé », explique Kayeny qui a perdu ses biens, sa maison et ses champs.

« J’ai peur de repartir m’installer là-bas car les assaillants pourraient revenir »

Kayeny, son mari et ses cinq enfants ont trouvé refuge à Djalasiga, comme plus de 35.000 autres personnes qui ont fui les récentes violences. Kayeny vit dans une famille d’accueil à Djalasiga et a reçu des ustensiles de cuisine, des nattes, des couvertures et des bâches lors d’une distribution soutenue par OFDA.

Une déplacée à l'est de la RDC

 

Anuarite, mère de 2 enfants, a aussi trouvé refuge à Djalasiga suite à l’attaque contre son village. « Avant de recevoir ce kit, j’empruntais les ustensiles de cuisine chez ma voisine », confie la mère de famille qui n’a pas eu l’occasion d’emporter ses effets personnels lors de sa fuite. Alors qu’elle était partie puiser de l’eau, elle a entendu des bruits au loin et lorsqu’elle est revenue au village, tout était en feu. « La vie était belle à Gadawazi, je cultivais mes champs, je ne manquais de rien », poursuit Anuarite avec nostalgie.

Depuis le début de l'année, l'UNICEF a fourni à plus de 10.000 ménages des articles non alimentaires tels que des ustensiles de cuisine, des nattes, des bâches, des couvertures et du savon pour répondre rapidement aux besoins immédiats des personnes déplacées dans la province de l'Ituri.