Le nombre d'enfants séparés augmente rapidement avec la propagation du virus Ebola dans la province de l'Équateur en RDC

23 juillet 2020
Deux enfants orphelins d'Ebola
UNICEF DRC Mulala

KINSHASA, 23 juillet 2020 - Plus de 32 enfants sont orphelins ou séparés de leurs parents suite à la dernière épidémie d’Ebola déclarée le 1er juin dans la province de l'Équateur, à l'ouest de la République démocratique du Congo (RDC). La réponse devait être renforcée de toute urgence, a déclaré aujourd'hui l'UNICEF.

Une précédente épidémie dans la province de l'Équateur en 2018 a été maîtrisée en deux mois seulement, grâce à la rapidité et à l'ampleur de la réponse et au soutien des donateurs. Cependant, l'UNICEF n'a toujours pas reçu de financement pour lutter contre la nouvelle épidémie.

L'UNICEF et ses partenaires ont aidé dix enfants dans des installations de protection temporaire pendant que l'un de leurs parents ou les deux subissent un dépistage ou un traitement dans l'un des quatre centres de traitement Ebola dans la province. Toutefois, l'UNICEF a besoin d'un soutien urgent pour construire des crèches à proximité des centres de traitement du virus Ebola afin de fournir des soins adéquats aux enfants séparés.

« Comme nous l'avons vu lors des précédentes épidémies, le virus Ebola affecte les enfants de plusieurs façons, au-delà du risque immédiat d'infection et de décès », a déclaré Edouard Beigbeder, Représentant de l'UNICEF en RDC. « Que les enfants soient eux-mêmes infectés ou qu'ils voient leurs parents ou d'autres membres de leur famille être infectés, ils ont besoin de soins et d’un soutien spécialisé, tant sur le plan physique que psychologique. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour minimiser l'impact de l'épidémie sur les enfants ».

L’épidémie, la onzième à frapper la RDC depuis 1976, a déjà enregistré 62 cas et 27 décès - dont deux enfants. Selon les registres de l'UNICEF, plus de 20 enfants âgés de 2 à 17 ans contaminés par le virus ou suspectés de l'être, sont passés par l'un des quatre centres de traitement dans la province de l'Équateur. Les enfants sont suivis de près dans des zones réservées des centre de traitement où l'UNICEF et ses partenaires fournissent un soutien nutritionnel et psychosocial. En outre, l’UNICEF a soutenu la prise en charge communautaire de dix enfants de moins de 24 mois qui ont été séparés de leurs parents.

L'UNICEF exhorte les partenaires nationaux et les donateurs internationaux à soutenir la lutte contre le virus Ebola en Équateur et son action visant à fournir une assistance spécialisée aux enfants vulnérables, car les ressources ne suivent pas le rythme de l'épidémie. La réponse a été entravée par le nombre limité d'organisations sur le terrain en Équateur, la lassitude des donateurs face au virus Ebola en RDC et la pression supplémentaire que l'épidémie croissante de COVID-19 exerce sur le système de santé affaibli du pays.

L'UNICEF estime que 6,98 millions de dollars US sont nécessaires pour ses activités de lutte contre le virus Ebola en Équateur. L'UNICEF a avancé 2 millions de dollars US sur ses propres ressources pour répondre aux besoins critiques jusqu'à ce qu'un financement supplémentaire soit assuré.

Contacts presse

Sylvie Sona
UNICEF RDC
Tél: +243 81 70 96 215
Adresse électronique: nssona@unicef.org
Chiara Frisone
UNICEF RDC
Tél: +243 81 355 6717
Adresse électronique: cfrisone@unicef.org

Contenu multimédia

A propos de l'UNICEF

L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient.

Suivez l'UNICEF RDC sur Twitter et Facebook