Alors que l’épidémie de rougeole continue de progresser dans la province du Nord Kivu en RDC, l’UNICEF appuie le Gouvernement pour la poursuite de la vaccination tout en limitant la propagation du COVID-19

21 avril 2020
Un enfant qui se fait vacciner contre la rougeole dans les bras de sa mère
UNICEF DRC Nkoy

KINSHASA, le 21 avril 2020 – Depuis le 1er janvier 2020, 3.167 cas de rougeole ont été notifiés dans la province du Nord-Kivu, à l’est de la République Démocratique du Congo (RDC). Les enfants de moins de cinq ans sont les plus touchés.

Dans un contexte où après l’épidémie d'Ebola, la pandémie de COVID-19 continue de mettre à dure épreuve la résilience du système de santé du pays, l’UNICEF et ses partenaires appuient le Gouvernement pour la poursuite des activités de vaccination de routine et les ripostes à des épidémies de rougeole dans la province du Nord-Kivu.

La campagne de vaccination de riposte contre l’épidémie de rougeole, lancée ce mardi 21 avril 2020 cible dans un premier temps, 150.491 enfants de 6 mois à 5 ans dans les 7 zones de santé les plus touchées dans la province du Nord-Kivu. Il s’agit de Beni, Mabalako, Manguredjipa, Bambo, Birambizo, Mweso et Nyragongo.

Limiter les risques de transmission du COVID-19 pendant cette campagne de vaccination, constitue le grand défi. Pour ce faire, le protocole de vaccination a été modifié : les populations devront se rendre dans les centres de santé par petits groupes dans le respect des mesures barrières telle que la distanciation de 1 mètre par personne. L’UNICEF a assuré, en plus de la fourniture des vaccins, la provision du matériel de protection et de prévention du COVID-19.  Le personnel de santé sera équipé de gants et de gels désinfectants. Les enfants et leurs accompagnateurs pour chaque intervention pourront se laver les mains avec de l’eau et du savon.

« La vaccination demeure une intervention sanitaire qui sauve les vies. Il est absolument essentiel de poursuivre les activités de vaccination, tout en s’assurant que les mesures de protection et de prévention du COVID-19 sont respectées et le personnel de santé formé et équipé pour mener à bien leur mission » a réaffirmé Frederic Emirian, Chef du Bureau UNICEF de Goma.

Entre 2019 et 2020, l’épidémie de rougeole a été la plus grave qu’a connu la République Démocratique du Congo avec plus de 332.000 cas et plus de 6.200 victimes, parmi lesquelles environ 85% sont des enfants de moins de 5 ans. La vaccination étant le seul moyen de prévention contre la rougeole, la campagne de vaccination contre la rougeole dans la province du Nord-Kivu fait suite à celle de l’Equateur où plus de 200.000 enfants ont été vaccinés du 23 au 25 mars 2020.

Dans son rapport publié le 31 mars 2020, l’UNICEF appelle le Gouvernement à allouer une part plus importante de son budget aux services de santé vitaux pour les femmes enceintes, les nouveau-nés et les jeunes enfants et faire du renforcement de la vaccination de routine, une priorité.

Contacts presse

Jean-Jacques Simon
UNICEF RDC
Tél: +243 82 654 10 004
Adresse électronique: jsimon@unicef.org
Bibiane Mouangue Dikobo
UNICEF DRC
Tél: +243 826 703 662
Adresse électronique: mmouangue@unicef.org

A propos de l'UNICEF

L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient.

Suivez l'UNICEF RDC sur Twitter et Facebook