L'UNICEF se félicite de la fin de l'épidémie d'Ebola dans la Province de l'Equateur de la RDC

18 novembre 2020
A mother holds her son affectionately
UNICEF DRC Tremeau

KINSHASA, 18 novembre 2020 - L'UNICEF se félicite de l'annonce faite aujourd'hui par le Gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) confirmant la fin de la dernière épidémie de virus Ebola dans la province de l'Equateur, dans le nord-ouest du pays.

Il s'agit de la 11ème épidémie à frapper la RDC depuis 1976, et de la deuxième en Equateur en moins de deux ans. L'épidémie a tué 55 personnes et en a infecté 130. Deux enfants sont morts et 11 ont été infectés.

« Bien que l'épidémie soit terminée, les enfants touchés par Ebola nécessiteront encore une attention et des soins particuliers, car les communautés affectées commencent à retrouver une vie normale », a déclaré Edouard Beigbeder, Représentant de l'UNICEF en RDC. « Tout au long de la dernière épidémie qui a frappé la RDC, nous avons travaillé avec nos partenaires pour répondre aux besoins physiques, psychologiques et sociaux des enfants. Il s'agit notamment de veiller au bien-être des parents et des membres de la famille survivants afin qu'ils puissent mieux s'occuper de leurs enfants ».

L'UNICEF a fourni des soins et un soutien psychosocial à des centaines d'enfants dont les parents ou les personnes qui s'occupent d'eux étaient soignés dans les centres de traitement Ebola ou sont morts à cause du virus Ebola. Ce soutien est essentiel pour les enfants qui sont particulièrement vulnérables à l'isolement, à la stigmatisation, à la malnutrition ou à la pauvreté.

L'expérience de l'UNICEF en matière de réponse aux précédentes épidémies a permis à l'organisation et à ses partenaires de déployer ses ressources et son expertise dans les 48 heures suivants la déclaration de l'épidémie le 1er juin 2020. Au cours des cinq mois et demi qui ont suivi, l'UNICEF a travaillé en étroite collaboration avec ses partenaires locaux et gouvernementaux pour améliorer les installations d'eau et d'assainissement dans les centres de traitement Ebola, fournir un soutien psychosocial aux personnes infectées et affectées, y compris les enfants séparés de leurs parents, et renforcer la connaissance de la maladie et les pratiques de prévention au sein des communautés. Plus spécifiquement, l'UNICEF et ses partenaires ont :

  • Atteint plus d'un million de personnes en leur fournissant des informations vitales sur les symptômes, la prévention et le traitement d'Ebola
  • Distribué plus d'un demi-million de litres d'eau potable aux centres de traitement Ebola dans la province ;
  • Fourni un soutien psychosocial à 102 patients atteints d'Ebola dans les centres de traitement, à 288 enfants atteints ou suspectés d'être atteints d'Ebola, à 66 survivants et à 387 membres de familles touchées par Ebola ;
  • Pris en charge 26 enfants séparés de leurs familles dans 3 crèches ;
  • Aidé plus de 1.000 enfants vulnérables ;
  • Produit des analyses en sciences sociales comprenant des notes d'orientation, des enquêtes de perception et de comportement et des recommandations pour mieux orienter la réponse ;
  • Formé les partenaires gouvernementaux et les ONG à la prévention de l'exploitation et des abus sexuels.

L'UNICEF continuera à renforcer le système national de santé afin de le rendre plus efficace pour répondre aux futures épidémies. L'organisation travaille également sur des programmes pour les survivants du virus Ebola en RDC. L’UNICEF continuera aussi à travailler avec les autorités sanitaires locales en Equateur pour s'assurer que les mères et les enfants des zones précédemment touchées par la maladie à virus Ebola continuent à recevoir des soins de santé essentiels de qualité. Cela comprend l'amélioration de l'eau et de l'assainissement dans les centres de santé, la promotion des pratiques d'hygiène dans les communautés touchées, la fourniture d'un soutien psychosocial aux survivants d'Ebola, ainsi qu'aux enfants touchés par l'épidémie.

La réponse à la 11ème épidémie d'Ebola en RDC a été guidée par les études en sciences sociales des précédentes épidémies d'Ebola, qui ont souligné la nécessité de veiller à ce que les communautés soient au cœur de la réponse par le biais d'activités ciblées de communication et d'engagement sur les risques. En conséquence, les communautés ont mieux accepté le vaccin Ebola grâce à une confiance accrue dans les travailleurs de santé et à une meilleure compréhension du fonctionnement du vaccin, des endroits où il peut être obtenu et de ses effets secondaires.

###

Les donateurs de l’UNICEF pendant la réponse Ebola en Equateur étaient : UKAid (FCDO), USAID (BHA), Humanitarian Fund pour l’RDC, la contribution des Pays-Bas au Global Humanitarian Thematic Funds (GHT).

Contacts presse

Jean-Jacques Simon
UNICEF RDC
Tél: +243 82 654 10 004
Adresse électronique: jsimon@unicef.org
Chiara Frisone
UNICEF RDC
Tél: +243 81 355 6717
Adresse électronique: cfrisone@unicef.org

Contenu multimédia

A propos de l'UNICEF

L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient.

Suivez l'UNICEF RDC sur Twitter et Facebook