Un bon départ dans la vie pour chaque enfant

Victoire née prématurée, est maintenant en bonne santé

UNICEF Côte d'Ivoire
une famille à Abidjan
UNICEF/Frank Dejongh

18 janvier 2017

David Kouame, 41 ans, et son épouse Hélène Adjouba vivent dans le village de Tanda au nord-est avec leurs trois enfants  Ange, 3 ans, Victoire, 2 ans et Narcis, 9 mois. Victoire est née prématurée à l'hôpital à un peu moins de 34 semaines et ne pesait que 1,6 kg. Mais, ses parents et le personnel de santé étaient déterminés à la garder en vie. Ces soins lui ont sauvé la vie.

Victoire a également été allaitée exclusivement jusqu’à ce qu’elle ait 6 mois.

Grâce aux soins essentiels prodigués par les professionnels de la santé à l’hôpital et poursuivis à domicile par les parents, Victoire a survécu malgré un départ difficile. Elle a maintenant deux ans et se porte bien.

Les soins essentiels aux nouveau-nés prématurés et l’allaitement exclusif ont sauvé la vie de notre fille.

Hélène, mère de Victoire
Une famille composée des parents et des trois enfants
UNICEF/Frank Dejongh
David Kouame, 41 ans, et son épouse Hélène Adjouba devant leur maisons dans le village de Tanda avec leurs trois enfants  Ange, 3 ans, Victoire, 2 ans et Narcis, 9 mois.

Les parents de Victoire Ariane, sont reconnaissants des soins reçus par leur fille au centre de santé et depuis, partagent leur expérience dans leur communauté et parlent des avantages de l'accouchement dans les centres de santé et des soins essentiels pour les prématurés. 

En Côte d'Ivoire, moins de 60% des accouchements sont assistés par du personnel qualifié dans des centres de santé. La prématurité est la première cause de mortalité néonatale en Côte d’Ivoire qui reste élevée à 33 pour 1000 naissances vivantes.

Pour chaque enfant, le droit de naître en bonne santé et de grandir avec ses parents.