Des partenariats pour la participation significative des filles en Côte d’Ivoire

La section Adolescents et jeunes renforce les capacités des filles lors du festival du quartier Maroc de Yopougon

Yasmine Diawara, Tchonté Silué 
une jeune fille participe à un atelier
UNICEF
05 août 2022

« Si tu veux prendre ta vie en main, il faut être courageuse. Il faut se demander ce que l’on peut apporter à son pays en tant que femme. Il faut croire en ses rêves, avoir confiance en ses capacités, et travailler en équipe » 

76 filles âgées de 14 à 19 ans ont bénéficié des conseils de Mme Sadja Yasmine, Présidente de la Chambre Nationale des Femmes Chefs d’Entreprise de Côte d’Ivoire. Du mardi 19 au jeudi 21 juillet 2022, ces jeunes filles ont pris part à des ateliers de formation sur le numérique, l’entrepreneuriat et le leadership féminin, au cours du Festival du Quartier Maroc (FESTIMA).  

Selon les données de l’enquête MICS-5 de 2016, seulement 19% de filles âgées de 14 à 25 ans avaient déjà utilisé internet contre 42 % de garçons du même âge. Le faible accès des filles à internet et leur manque de connaissance des outils digitaux représentent un frein à leur accès à l’information, leur participation aux prises de décision qui les concernent et leur contribution à l’économie du pays. L’UNICEF a appuyé l’organisation du FESTIMA Digital Class afin de favoriser l’engagement des filles dans leurs communautés en leur donnant les compétences nécessaires pour être des actrices de changement. 

Les bénéficiaires du programme ont été marquées par la patience des experts en formation digitale de Simplon qui les ont entretenues sur la création de contenu, l’utilisation des réseaux sociaux, la recherche d’emploi, la gestion de projets, la confiance en soi et le leadership. Elles ont également découvert l’Agence Emploi Jeunes et le travail effectué par le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique, pour offrir davantage d’opportunités d’emploi aux jeunes ivoiriens.  

un jeune présente le projet YOMA
yasmine sadja parle aux filles

Les 30 meilleures participantes de la formation bénéficieront d’un programme spécial conçu par le centre de formation en entrepreneuriat d’ONU FEMMES. Cette collaboration entre les agences des Nations Unies, le secteur privé à travers Simplon et les jeunes organisateurs du Festima, s’inscrit dans la vision de l’UNICEF d’accompagner les jeunes à travers la section Adolescents et Jeunes afin qu’ils puissent : 

  • S’engager activement dans l’apprentissage par des possibilités d’éducation formelle ou non formelle ;  
  • Exprimer leurs opinions et influencer les décisions qui les concernent ; 
  • Prendre action pour résoudre les problèmes rencontrés dans leurs communautés. 

Pour Leila, 15 ans, le partage d’expérience des femmes entrepreneures a été particulièrement inspirant. Sa mère est très impliquée dans la commercialisation de vêtements et accessoires tricotés et elle souhaite l’aider à mieux communiquer sur les réseaux sociaux grâce à ce qu’elle a appris. 

Les U-Reporters ont saisi l’occasion pour présenter la plateforme YOMA, soutenue par UNICEF à travers le partenariat Génération Sans Limites, afin de permettre aux jeunes ivoiriens de construire et de transformer leur avenir en s'engageant dans des tâches à impact social et des opportunités d'apprentissage. L’UNICEF espère ainsi renforcer les compétences et la participation de milliers d’adolescents et jeunes, les filles en particulier, à travers la Côte d’Ivoire et améliorer leur accès à des emplois décents.