Des compétences de vie pour donner un nouveau départ à Sandrine

L'UNICEF soutient la formation aux compétences de vie pour donner un nouveau départ aux jeunes

UNICEF Côte d'Ivoire
sandrine 20 ans , bénéficiaire d'une formation de compétences de vie.
UNICEF/Frank Dejongh
15 octobre 2018

Sandrine N’dri, 20 ans, est originaire de Bouaké dans le centre de la Côte d’Ivoire. Elle vit avec sa tante à Korhogo, dans le Nord. Par manque de moyens, elle a dû arrêter les études alors qu’elle était au collège. Elle a alors décidé de passer du temps dans un salon de coiffure avec pour ambition d’apprendre le métier de coiffeuse. Parfois, elle coiffait certaines clientes dont les coiffures étaient plus simples. Elle ne recevait pas de salaire mais parfois sa patronne lui donnait un peu d’argent de poche.

En Côte d’Ivoire, plus de 60% de la population a moins de 25 ans et pour beaucoup de jeunes comme Sandrine qui n'ont pas eu droit à une éducation complète, il est difficile de trouver un emploi qui leur permette de gagner leur vie. Les jeunes perdent donc espoir et adoptent des comportements à risque. C’est dans ce contexte que l’UNICEF soutient le Ministère de la jeunesse, pour offrir à ces jeunes, des formations de compétences de vie pour les aider à trouver du travail et adopter des bonnes habitudes de vie.

En compagnie d’autres jeunes comme elle, Sandrine a été formée sur des notions de santé reproductive, elle entre autre appris à se protéger des infections sexuellement transmissibles, elle a aussi été sensibilisée sur l’importance de préserver l’environnement, sur le civisme et sur l’importance de la tolérance pour préserver la paix.

Grâce à la formation, je connais aujourd’hui ma vraie valeur. Ce que j’ai surtout retenu et apprécié ce sont les normes et les valeurs au sujet de la protection de l’environnement et de ma santé. J’ai aussi appris à dire non et à me protéger. 

Sandrine
Une femme tient un appareil photo à Yopougon, un quartier d'Abidjan
UNICEF/Frank Dejongh
Sandrine est heureuse de débuter une nouvelle vie avec les compétences de vie qu'elle a acquises pour un meilleur avenir.

Les compétences de vies apprises lors de la formation ont donné un nouveau souffle à Sandrine. Elle est désormais chef des apprenties au salon de coiffure. Elle espère un jour pouvoir ouvrir son propre salon et un magasin de vente d’articles pour les femmes et elle sensibilise son entourage à son tour.

C’est maintenant à mon tour de sensibiliser les autres autour de moi et je dois montrer l’exemple. Aujourd’hui, je sensibilise mes proches sur la sexualité et les moyens de contraception. J’interpelle aussi les personnes qui jettent leurs sachets de plastiques dans la rue. 

Sandrine

Le programme de formation aux compétences de vie courante est soutenu par l'UNICEF, le Fonds des Nations Unies pour la Paix et l'Union européenne.

Pour chaque jeune, une seconde chance et un avenir.