Analyse qualitative : Maladie à coronavirus (COVID-19) en Côte d'Ivoire

Quelles conséquences sur les ménages vulnérables et les services sociaux de base?

Une mère et son bébé au centre de santé Primature de San Pedro, dans le Sud-Ouest de la Côte d'Ivoire.
UNICEF/Frank Dejongh

Points forts

En novembre 2019, un nouveau virus est découvert en Chine sous le nom de SARS-CoV-2. Ce virus est responsable de la maladie à coronavirus 2019 dont les principaux symptômes sont la fatigue, la toux, la fièvre et les difficultés respiratoires. Très rapidement, le virus se répand dans le monde entier touchant plusieurs pays en Europe, en Amérique et en Afrique.

En Côte d’Ivoire, le premier cas de la maladie à coronavirus 2019 a été confirmé le 11 mars 2020. Dès lors, le nombre de personnes atteintes ne cesse de croître chaque jour. Face à cette montée, le gouvernement a adopté un ensemble de mesures sur le plan sanitaire, social et économique pour stopper la progression de la COVID-19 et mitiger ses effets. C’est dans le souci d’appréhender les conséquences de la pandémie sur les ménages vulnérables et le fonctionnement des services sociaux de base ainsi que les stratégies primaires de résilience institutionnelle et communautaire pour répondre à cette crise sanitaire que la présente recherche-action a été réalisée.

Impulsée par l’UNICEF en collaboration avec le Ministère du Plan et du développement et les autres agences du système des Nations Unies, la recherche action a été mise en oeuvre par une équipe pluridisciplinaire composée d’enseignants chercheurs, de doctorants, de professionnels de la santé et de la communication.

Auteur
UNICEF
Date de publication
Langues
Français

Télécharger

(PDF, 2,69 MB)