Rapport sur les mutilations génitales féminines et le mariage des enfants

Protection de l'enfant

rapport Mutilations génitales féminines au burkina faso
UNICEF/2019

Points forts

Les mutilations génitales féminines (MGF) et le mariage d’enfants (ME) demeurent des pratiques récurrentes au Burkina Faso, malgré leur interdiction formelle. Ces pratiques sont largement reconnues comme une violation des droits de l’Homme, particulièrement ceux des femmes et des filles, car elles les empêchent de jouir pleinement de leurs droits et de bénéficier des mêmes opportunités que les hommes.

mdf et mariage d'enfant
Auteur
INSD,Ministère de l'action sociale,UNICEF,UNFPA
Date de publication
Langues
Français