Lancement des Journées Vitamine A+ au Burkina Faso : plus de 3 millions d’enfants ciblés pour le round 2

COMMUNIQUE DE PRESSE

03 décembre 2020
Vitamine A+
UNICEF/2020/ClaudeTarpilga

Ce jeudi 3 décembre a eu lieu au Centre de Santé et de Promotion de Sociale (CSPS) de Wayalghin au secteur 21 de Ouagadougou, Région du Centre, dans le district sanitaire de Nongr-massom, le lancement du deuxième passage 2020 des Journées Vitamine A plus (JVA+) marquant le début de la mise en œuvre au niveau national.

Présidée par Mme Léonie Claudine Lougué, Ministre de la Santé, cette cérémonie a connu la présence de Monsieur Jean-Claude Mubalama, chef de programme Santé-nutrition de l’UNCEF représentant la Représentante de l’UNICEF, de Mme Fanny Yago-Wienne, Représentante Pays de Hélène Keller International, des autorités et acteurs du secteur de la santé, des responsables coutumiers et religieux de la localité. Elle a consisté à une visite des locaux du CSPS et à l’administration de la vitamine A, au déparasitage et au dépistage de la malnutrition aiguë au profit d’enfants de moins de cinq ans dans 2 ménages de l’aire sanitaire du CSPS de Wayalghin par les autorités présentes.

Ce deuxième passage des JVA+ est prévu du 3 décembre au 2 janvier 2021 et s’étalera du 3 au 6 décembre en milieu urbain et du 3 décembre 2020 au 2 Janvier 2021 en milieu rural.

Vitamine A+

Le paquet d’interventions retenu pour cette campagne inclut la supplémentation en vitamine A des enfants âgés de 6 à 59 mois, le déparasitage des enfants âgés de 12 à 59 mois et le dépistage de la malnutrition aigüe des enfants âgés de 6-59 mois.

Au Burkina Faso, le taux de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans est estimé 82 pour mille (EMDS 2015) et la carence en vitamine A qui constitue un problème de santé publique au Burkina Faso comme dans la plupart des pays en développement en est une cause sous-jacente.

Ainsi, le Gouvernement du Burkina Faso en collaboration avec les partenaires a entrepris depuis plusieurs années la Supplémentation en Vitamine A (SVA) des enfants âgés de 6-59 mois deux fois par an notamment tous les six mois.

Pour Mme Claudine Lougué, Ministre de la Santé, la Supplémentation en Vitamine A des enfants âgés de 6-59 mois constitue une priorité dans la politique sanitaire du Burkina Faso. « L’engagement du gouvernement avec l’appui de l’UNICEF et des autres partenaires s’est matérialisé à travers l’adoption depuis un certain nombre d’années, des Journées Vitamine A dont l’impact est visible et immédiat », dit-elle.

Vitamine A+

Le deuxième passage des JVA+ de cette année concernera plus de trois millions d’enfants de 6 à 59 mois qui bénéficieront d’un paquet d’interventions qui prend à la fois en compte la supplémentation en vitamine A, le dépistage de la malnutrition et le déparasitage.

Cette stratégie est largement partagée par Dr Jean-Claude Mubalama, chef de programme Santé-nutrition de l’UNICEF qui déclare : « Le couplage du déparasitage et du dépistage à la supplémentation en Vitamine A est très bénéfique car il permet l’augmentation de la couverture et l’impact de ces interventions à un moindre coût ».

Vitamine A+

L’UNICEF appuie le gouvernement depuis plus d’une décennie pour la supplémentation en vitamine A. Cette année, la contribution de l’UNICEF s’élève à 1.000.000 de dollars pour les deux passages. Elle prend en compte l’achat des intrants nécessaires pour les treize régions sanitaires du pays et les coûts opérationnels pour huit (8) régions sanitaires du pays. Dans le contexte de la pandémie à COVID 19. L’UNICEF a également assurer cette année la mise à disposition de guides d’orientation des acteurs pour le respect des mesures barrières pendant la mise en œuvre dans les treize régions sanitaires ainsi que d’un kit composés de masques, de savon et de gel hydroalcoolique au profit des agents distributeurs et des agents de santé à base communautaires dans huit (8) régions.

Contacts presse

Hadrien Bonnaud
Chef de la Communication
UNICEF Burkina Faso
Tél: +22666933132
Adresse électronique: hbonnaud@unicef.org

A propos de UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action, suivez nous sur nos réseaux sociaux:

Twitter @UNICEF_Burkina | Facebook @UNICEF_Burkina Faso | Instagram @unicef_burkinafaso | Youtube UNICEF Burkina Faso