Education

Bref aperçu

L'Unicef à l'action

Histoire vécue

 

Bref aperçu

© Unicef Burkina Faso/2001/Congo E.
Offrir une éducation de base de qualité, avec la parité des genres, pour tous les enfants de 3 à 16ans

Promouvoir l'accès, la qualité et l'équitté dans l’éducation

Au cours de la dernière décennie, le secteur de l’éducation au Burkina Faso a accumulé des succès tangibles, comme la hausse significative des taux bruts de scolarisation et d’admission.      

Pour autant, des défis demeurent. Le système éducatif burkinabè conserve un caractère généraliste, avec des disparités persistantes régionales, économiques et de genre, ainsi qu’une faible qualité de service.

L’éducation a été définie comme secteur prioritaire selon le Plan National de Développement

Economique et Social (PNDES) 2016-2020. Le Burkina Faso s’est engagé à atteindre d’ici 2030 les Objectifs du Développement Durable (ODD).


Actions de l’UNICEF

  L’adoption des écoles de qualité amies des enfants comme modèle éducatif inclusif, participatif et centré sur l’enfant dans la reforme actuelle de l’éducation

La promotion de l’équité dans l’éducation avec le développement, la validation et le soutien à la mise en œuvre de référentiels comme: la stratégie nationale de promotion de l’éducation des filles (2012); la stratégie nationale de développement intégré de la petite enfance et la stratégie nationale d’éducation inclusive (2015) dotée d’un plan d’action (2016-2018)

La reconnaissance du rôle des parents dans le bienêtre de leurs enfants, ce qui a conduit à la révision en 2013 du programme national de développement de la petite enfance (DPE) en intégrant l’éducation parentale

L’intégration de l’éducation en situation d’urgence à travers la Stratégie nationale d’éducation et récemment l’approche Safe school

Le programme de l’UNICEF vise à contribuer à la réalisation des objectifs nationaux, en matière d’éducation

Il appuie le gouvernement pour :

Accroître l’accès au préscolaire et la promotion des savoirs locaux

Réduire le nombre d’enfants exclus du système scolaire en suscitant l’adhésion des communautés aux valeurs de l’école et en pilotant des offres alternatives d’éducation (écoles franco-arabes, classes passerelles, cours de rattrapage)

Développer des EQAmE inclusives complètes, avec un accent particulier sur les enfants à besoins spécifiques (enfants avec handicap, talibés et réfugiés)

Lutter contre l’échec scolaire en améliorant les méthodes d’apprentissage

Accompagner le processus de décentralisation de l’éducation par le renforcement des capacités


Résultats

Le taux brut de scolarisation à l’école primaire est passé de 77,6 % en 2011 (dont 75 % pour les filles) à 86,1 % en 2016 (85,9 % pour les garçons et 86,4 % pour les filles)

Le taux brut d’admission est passé de 85,7 % en 2011 (dont 84,4 % pour les filles)

à 100,1 % en 2016 (97,8 % pour les filles).

Le taux d’achèvement est passé de 55,1 % en 2011 à 57,9 % en 2016 (61% pour les filles) La parité genre est atteinte au préscolaire, au primaire et post-primaire

853 EQAmE accueillent 183 027 élèves, dont 85 688 filles

26 168 enfants handicapés (sur 79 617 recensés), dont 9 100 filles, sont désormais pris en charge

Objectif 2020

Offrir une éducation de base de qualité, avec la parité des genres, pour tous les enfants de 3 à 16ans. En particulier pour ceux qui vivent avec un handicap ou dans les régions les plus défavorisées du Burkina Faso (Sahel et Est) afin de contribuer à la mise en œuvre du Plan sectoriel de l’Education et de la Formation (PSEF) 2017-2030.

Le Plan cadre des Nations Unies pour le Développement et le Programme de l’éducation

UNICEF 2018-2020 prévoient :

                                                                                                    

Référence 2016

Cible 2020

Nombre de filles

et autres élèves vulnérables du primaire et du post-primaire soutenus et poursuivant

leurs études

15 000

45 000

Nombre de filles déscolarisées ou non scolarisées qui accèdent à une structure de formation qualifiante

100

300

(hors celles déjà soutenues à l’école)

Nombre d’enfants de pré-scolaire, primaire et post-primaire, qui bénéficient d’une

éducation de qualité selon les standards EQAmE

209 997 dont 102 102 filles

350 000 dont 175 000 filles

Nombre de structures

éducatives EQAmE dans les 4 régions ciblées

(Sahel, Est, Plateau central et Centre-Nord)

853

2000

Pour les chiffres-clés, consultez la fiche de programme

 

 
Recherche:

 Envoyez cet article

unite for children