Un dispositif de lavage des mains innovant et intelligent conçu pour les écoles et centres de santé

« Le dispositif permet aux élèves de se laver les mains et d’obtenir du savon sans contact tout en respectant la distance physique »

Reine David Gnahoui
Photo de famille des écoliers avec le Ministre des enseignements maternel Salimane KARIMOU et la Représentante de l'UNICEF Djanabou Mahondé
Unicef-Benin-2021-Reine-David-Gnahoui
21 octobre 2021

Le lavage des mains est l’une des mesures barrières les plus efficaces pour lutter contre la COVID-19 et bien d’autres maladies. Dans les écoles, où des centaines d’enfants interagissent de façon quotidienne, cette pratique d’hygiène est d’autant plus essentielle qu’elle permet d’assurer que les écoles restent des lieux d’apprentissage sûrs et sécurisés. Au Bénin, l’affluence dans les salles de classe est grande et la disponibilité de l’eau reste un défi. Bien que de nombreux dispositifs de lavage des mains aient été installés en réponse à la pandémie, ceux-ci sont limités à un usage individuel et ne permettent pas toujours de respecter la distance physique. C’est en réfléchissant à cette problématique que l’UNICEF s’est associé avec le Laboratoire de Physique du Rayonnement de l’Université d’Abomey-Calavi afin de développer un dispositif de lavage des mains innovant et intelligent, fonctionnant grâce à des énergies propres. 

Grâce à la créativité et l’expertise de jeunes étudiants Béninois, ce dispositif a pu voir le jour et a été inauguré au Complexe Scolaire Ménontin Sud à Cotonou par le Ministre des Enseignements Maternel et Primaire, Karimou Saliman, et la Représentante de l’UNICEF au Bénin, Djanabou Mahondé, dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale du Lavage des Mains, célébrée chaque année le 15 Octobre.  

Dans son discours, le Ministre Salimane KARIMOU a rappelé que le Programme d'Actions du Gouvernement s'intéresse fondamentalement à l'amélioration des conditions de vie des populations à travers le renforcement des services sociaux de base et la protection sociale. L'école apparaît donc comme le meilleur canal par lequel toutes les couches sociales pourraient jouir d'un bien-être évident. Et « cette crise sanitaire, au-delà de ces nombreux dégâts, a le mérite de nous rappeler l'importance de l'hygiène des mains, de notre organisme et de notre cadre de vie ». « Il y a de cela quelques mois, le secteur de l'éducation a reçu 20.444 DLM. Cette fois-ci, il s'agit de DLM intelligents, une innovation nationale qui utilise des énergies propres » a-t-il dit avant de remercié les Partenaires Techniques et Financiers intervenant dans le secteur de l'éducation. 

Une représentante du Laboratoire de Physique du Rayonnement de l’Université d’Abomey-Calavi ayant  développé le DLM innovant et et intelligent
UNICEF-Benin-2021-Reine-David-Gnahoui
Une représentante du Laboratoire de Physique du Rayonnement de l’Université d’Abomey-Calavi ayant développé le dispositif de lavage des mains innovant et intelligent, fonctionnant grâce à des énergies propres.

Le lavage des mains a toujours été promu par l'UNICEF et ses partenaires comme l'une des actions les plus efficaces pour protéger contre de nombreuses maladies qui impactent négativement la santé et le développement des enfants. Ainsi, « plus de 20.000 dispositifs de lavage des mains ont été installés dans 5.743 établissements scolaires et 950 dans les centres de santé à travers le Bénin » a fait savoir Madame Djanabou MAHONDE, Représentante résidente de l'UNICEF au Bénin. À travers ces efforts, l'UNICEF veut contribuer non seulement à l'éducation des enfants, mais également à leur santé et celle de la communautés en s'assurant que les écoles restent des lieux d'apprentissage sécurisés. 

La Représentante de l’UNICEF a précisé que le présent dispositif de lavage des mains intelligent et innovant conçu par des étudiants de l'Université d'Abomey-Calavi permet de respecter la distanciation physique, réduire l’attente pour le lavage des mains, et respecter les besoins des personnes vivant avec un handicap, le dispositif étant actionné par le mouvement.

La représentante des enfants, Anagonou Grâce, élève en classe de CM2, a remercié au nom de tous les enfants du Bénin tous ceux qui ont contribué à la réalisation et la mise à disposition du dispositif de lavage des mains de « nouvelle génération » et a promis de respecter les règles de l’hygiène des mains et de faire un bon usage de ce dispositif pour la santé de tous.

Au Bénin, 24% des écoles et 22% des centres de santé en milieu rural n’ont pas d’accès à l’eau. L’UNICEF travaille en partenariat avec le Gouvernement du Bénin, les agences du Système des Nations Unies et ses partenaires techniques et financiers afin d’améliorer l’accès à l’eau et renforcer les pratiques d’hygiène essentielles permettant de lutter contre les maladies au sein des communautés, chez les enfants en particulier.

Dr Mariam Sylla Diene, Chef de la section Survie et épanouissement de l'enfant à l'UNICEF en pleine démonstration de lavage des mains avec le le dispositif de lavage des mains innovant et intelligent
UNICEF-Benin-2021-Reine-David-Gnahoui
Dr Mariam Sylla Diene, Chef de la section Survie et épanouissement de l'enfant à l'UNICEF en pleine démonstration de lavage des mains avec le le dispositif de lavage des mains innovant et intelligent