Centre Media

Communiqué de Presse

Bulletin “Le Trait d’Union”

Ressources

Bulletin UNICEF Bénin

 

Dialogue à l’UNICEF autour de la Politique Genre et de la Loi contre les violences faites aux femmes

En prélude à la journée Internationale de la Femme, les fonctionnaires de l’UNICEF Cotonou ont échangé sur les questions de Genre et sur la nouvelle Loi contre les Violences faites aux Femmes et aux Filles au Bénin.

Dr Anne Vincent, représentante de l’UNICEF a rappelé l’importance des droits des femmes pour le développement humain et a relevé que : « nous devons saisir toutes les opportunités pour nous informer. La Journée Internationale de la Femme est une bonne occasion pour parler des droits et des situations que vivent les femmes ».

Après avoir souligné que la Journée Internationale de la Femme est plutôt la célébration de la Journée des Droits de la Femme, Mme Tharcienne Ndihokubwayo Chef Programme VIH SIDA et point focal Genre à l’UNICEF a noté que le statut de la femme reste encore à améliorer. Elle a resitué le contexte de l’approche genre qui ne devrait pas s’appliquer uniquement aux femmes, mais s’adresser aux deux sexes, afin que l’équilibre soit réalisé dans nos institutions. Sa présentation s’est basée sur les 8 piliers de la politique genre de l'UNICEF que sont : la responsabilité, le renforcement des capacités et des connaissances, le leadership, l’influence et le plaidoyer, la programmation basée sur le genre, faire ce qu’on préconise, rendre disponible les ressources financières, le partenariat et la communication. On retient en règle générale que le plan annuel de l’UNICEF prend en compte ces piliers à divers niveaux bien que des efforts restent à fournir pour les interventions entrainant les changements structurels et l'implication des organisations des femmes.

Mr Jean Lokenga Chef de la section Protection a de son côté présenté la loi 2011-26 portant sur les violences faites aux femmes promulguée le 09 janvier 2012 par le Président de la République. Cette loi constitue une grande avancée dans la sous-région du fait qu’elle prend en compte notamment les violences domestiques, le viol conjugal et la zoophilie. Selon les statistiques du Ministère en charge de la Famille, 3 femmes sur 10 subissent des violences de tout genre. Cette loi renforce le dispositif légal existant sur la prévention et la répression des violences faites aux femmes et aux filles. Elle prévoit des mesures de prévention dans les domaines de l’éducation, de la publicité des moyens de communication, de la santé du social, et de la justice. Entre autres mesures, la scolarisation est obligatoire sans discrimination de sexe. D’ores et déjà l’UNICEF contribuera à la vulgarisation de cette loi à travers sa traduction dans les principales langues locales parlées par les populations béninoises.

Les discussions nourries ont porté sur le rôle de l’UNICEF dans la mise en œuvre de la Convention sur l’Elimination de toutes les formes de Discrimination à l’Egard de la Femme, les stratégies institutionnelles communautaires et médiatiques qui permettront de mieux faire connaitre la nouvelle loi sur l’ensemble du territoire.

Pour des informations complémentaires merci de contacter :

- Jean Lokenga, Chef du Programme Protection de l’enfant : jlokenga@unicef.org
- Tharcienne Nihokubwayo chef HIV : tndihokubwayo@unicef.org
- Gisèle Langue-Menyé, Spécialiste en Communication : glangue@unicef.org

 

 
Search:

 Email this article

unite for children