Centre Media

Communiqué de Presse

Bulletin “Le Trait d’Union”

Ressources

Bulletin UNICEF Bénin

 

Elimination de la Transmission Mère Enfant du VIH/Sida

Le Président béninois Boni Yayi, a procédé le 20 février 2012 à Cotonou, devant 1200 personnes environ, au lancement du Plan national d’Elimination de la Transmission du VIH, de la Mère à l’Enfant (ETME), en présence de M. Michel Sidibé, Directeur exécutif de l’ONUSIDA. De nombreuses personnalités dont le Ministre de la Santé, le Coordonnateur Résident des activités opérationnelles des Agences du Système des Nations Unies (SNU) au Bénin, les Chefs d’Agence du SNU, les partenaires techniques et financiers et les ONG impliquées dans la lutte contre le VIH/Sida ainsi que des personnes vivant avec le VIH, ont pris part à cet important évènement.

En 2010 au Bénin, la prévalence pondérée de l’infection par le VIH au sein des femmes enceintes est estimée à 1,7% contre 2% en 2009. La PTME couvre 450 maternités sur 855. Le nombre de malades mis sous traitement antirétroviral et le nombre de femmes enceintes suivies dans les services PTME ne cesse d’augmenter. Mais ces efforts doivent s’intensifier pour parvenir à l’élimination de la Transmission du VIH de la Mère à l’Enfant et maintenir les mères en vie à l’horizon 2015.

Saluant ces avancées, le chef de l’Etat s’est engagé à œuvrer pour faciliter : «La garantie d’un large accès aux traitements antirétroviraux pour les femmes enceintes ; la prévention de l'infection parmi la population en âge de procréer ; l’accès à la planification familiale pour les femmes séropositives, l'accouchement sûr dans les maternités». Il a interpellé en tant que Président de l'Union Africaine, les autres chefs d'Etat africains pour faire de l'ETME leur priorité afin d’éliminer le VIH chez l'enfant.

Le Directeur exécutif de l’ONUSIDA, M. Michel Sidibé a mis l’accent sur l’importance d’accroître les ressources nationales pour la réponse, en particulier pour éliminer la transmission du VIH de la mère à l’enfant en ces termes : «Avec 50 000 francs CFA, vous pouvez éliminer la transmission du VIH de la mère à l’enfant, alors qu’il faut 50 millions de francs CFA pour assurer le traitement, lorsque l’enfant est contaminé». Il a interpellé les pays pour une utilisation efficiente et transparente des ressources mobilisées, et s'est engagé à continuer le plaidoyer pour que les pays du Nord financent l'ETME.

Au cours de son séjour, le Directeur exécutif de l’ONUSIDA a effectué une visite à la maternité de «Missessin», située en plein cœur de Cotonou. Dans le centre où «en 2010, sur 20 enfants nés de mères séropositives, seul un est séropositif», selon le Médecin Chef Dr Donatien Ayinan, M. Michel Sidibé a salué, encouragé et invité les agents de santé à poursuivre sur cette bonne voie.

Au Centre d’Information et de Documentation du Système des Nations Unies, il a échangé avec les représentants de la Société Civile y compris les représentants des associations de personnes vivant avec le VIH. Le Président du Réseau des ONG béninoises de Santé a indiqué que «les acteurs associatifs béninois partagent la conviction du Directeur Exécutif de l’ONUSIDA» selon laquelle, «les dirigeants africains peuvent prendre en charge la riposte et trouver les ressources pour que l’objectif de zéro nouvelles infections à VIH, zéro discrimination et zéro décès lié au Sida devienne une réalité dans chaque pays». Quant au Président du réseau des associations des personnes vivant avec le VIH, il a plaidé pour un soutien plus fort du gouvernement aux PVVIH. M. Michel Sidibé a souligné la disponibilité de l’ONUSIDA à continuer à travailler pour la mobilisation des ressources et son engagement pour mettre un terme à la discrimination vis-à-vis des Personnes vivant avec le VIH.

On a noté une implication active des personnes vivant avec le VIH, notamment à travers un défilé de mode des femmes qui ont véhiculé des messages en faveur de l'ETME.

Au Bénin, la campagne ETME contribuera à réduire de 14 % à moins de 5% la transmission du VIH de la mère à l’enfant, pendant la grossesse, l’accouchement et l’allaitement. Elle s’inscrira dans le cadre de la réalisation des OMD liés à la santé, à savoir la réduction de deux tiers du taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans, la réduction de trois quarts du taux de mortalité maternelle, et l’arrêt de la propagation du VIH/SIDA d’ici à 2015.

En reconnaissance de son engagement en faveur du Bénin, le Directeur exécutif de l’ONUSIDA a été élevé à la dignité de Grand Officier de l’Ordre national au Bénin, par le Chef de l’Etat.

Pour des informations complémentaires :
- Dr Tharcienne Ndihokubwayo, Chef VIH/Sida, email : tndihokubwayo@unicef.org
- Dr Baruani Yuma Kilundu, Coordonnateur Pays, ONUSIDA Bénin, email : BaruaniY@unaids.org

 

 
Search:

 Email this article

unite for children