Centre Media

Communiqué de Presse

Bulletin “Le Trait d’Union”

Ressources

Bulletin UNICEF Bénin

 

JME 2018 : Adolescents et jeunes se mobilisent contre le Mariage des enfants

© UNICEF/BENIN/2018/Yannick Folly
Gloria Ayanou et Chanceline Mèvowanou invitées de l’ORTB pour débattre du Mariage des enfants et des grossesses précoces

Pour célébrer la Journée Mondiale de l’Enfance, UNICEF Bénin en partenariat avec l’Office de la radio et de la télévision béninoise, a réalisé une émission qui a placé les adolescents et les jeunes au centre des débats. En effet, Gloria Ayanou, une adolescente de 15 ans, Enfant Maire de la ville de Parakou et Présidente de l’Association Nationale du Conseil des Enfants du Bénin et Chanceline Mèvowanou, jeune fille de 22 ans, activiste, bloggeuse et slameuse, ont occupé les sièges d’invités pour débattre du Mariage des enfants et des grossesses précoces avec une vingtaine d’autres adolescents et jeunes.

Avant cet exercice au terme duquel elles ont appelé tous les acteurs de protection de l’enfant à mettre fin au mariage des enfants, les deux jeunes leaders sont déjà intervenues cette année dans des foras internationaux pour représenter les enfants et les jeunes du Bénin. Gloria Ayanou a participé au Dialogues sur l’Afrique, à Ouagadougou, au Burkina Faso afin de plaider pour davantage d’implication des enfants dans les prises de décisions locales.

 

© © UNICEF/BENIN/2018/Yannick Folly
Des adolescentes et jeunes habillées en bleu à l’occasion de la JME

Quant à Chanceline Mèvowanou, elle a mené à l’Assemblée Nationale et au Sénat en France un plaidoyer contre le mariage des enfants et les grossesses précoces devant les parlementaires et les Sénateurs français dans le cadre de la Journée Internationale de la Jeune Fille.

L’UNICEF a saisi par ailleurs l’opportunité de la Journée Mondiale de l’Enfance 2018 pour inviter le public à signer en ligne sa pétition mondiale afin d’appeler les dirigeants du monde à s’engager à respecter les droits de chaque enfant, dans l’intérêt de tous les enfants de la génération actuelle et des générations à venir, et ce, dans le but de garantir que chaque enfant est scolarisé, à l’abri des dangers et à même de réaliser son potentiel.

A l’occasion de l’anniversaire de la Convention relative au droit de l’enfant, l’UNICEF a aussi demandé à ses partenaires de faire entendre leur voix en solidarité avec les enfants les plus défavorisés et les plus vulnérables « en inondant le monde de bleu », que ce soit en se livrant à une activité autour du bleu ou en portant des vêtements bleus à l’école, dans les rues, sur les médias sociaux, dans les salles de réunion et sur les terrains de sport.

 

 

 
Search:

 Email this article

unite for children