UNICEF Benin - Centre Media - Journée mondiale de l’enfance : les enfants prennent les commandes des médias au Bénin

Centre Media

Communiqué de Presse

Bulletin “Le Trait d’Union”

Ressources

Bulletin UNICEF Bénin

 

Journée mondiale de l’enfance : les enfants prennent les commandes des médias au Bénin

© UNICEF Bénin 2017
Houégnon Avodé 16 ans et Victoire Abèni 13 ans, animant le débat sur la vie des enfants dans les marchés

COTONOU, le 20 Novembre 2017 – A l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance, les enfants béninois ont pris le contrôle de grands médias pour exprimer leurs opinions, expliquer leurs visions du monde et participer à un débat public sur le travail des enfants dans les marchés.

 

« Elle écorche l’image du Bénin et prend des proportions inquiétantes. L’exploitation économique des enfants dans certains grands marchés du Bénin comme Ouando, Arzèkè et Dantokpa reste problématique malgré le combat de certaines structures dont l’UNICEF », introduit Houégnon Avodé, 16 ans, élève au Collège Suru Léré de Cotonou en direct sur l’antenne de la télévision nationale, l’ORTB.

 

« Des milliers d’enfants sont exploités. Pourquoi cette pratique ? Que faire pour y mettre fin. On en parle sur ce plateau », lance-t-il tel un journaliste professionnel de l’information avec à ses côtés la co-animatrice Victoire, 13 ans, élève au Collège Saint-Augustin de Cotonou.

Lien vers la vidéo

Pour leur répondre sur le plateau de la télévision étaient présents, Belinda Issakou Adamou Houssou, représentante du Ministère de la Fonction Publique et du Travail, Serge Akpaka, Spécialiste de la Protection de l’Enfant à l’UNICEF Bénin, Rock Maforikan, Responsable de Projet à Caritas, représentant la Société civile et Adorelle Pricillia Kassa-Gla, 15 ans scolarisée au Collège d’Akpakpa Centre en qualité de représentante du Conseil Consultatif National des Enfants du Bénin (CCNE).

Les deux animateurs, Houégnon et Victoire, ont travaillé avec deux autres camarades à l’élaboration des questions à poser et d’un conducteur à suivre pour le déroulé de l’émission. Toute l’équipe d’apprentis journalistes a été aidée par Abdoulaye Koudous, présentateur vedette du journal de 20h00 à l’ORTB et Léa Sèna Glago, Rédactrice en chef de Radio Tokpa et présentatrice sur ESAE TV. 

 

« Qu’est-ce qui est fait concrètement pour lutter contre le travail des enfants et pourquoi les sanctions ne sont-elles pas prononcées ? » a demandé le jeune Houégnon, plein milieu de l’émission, en interpellant le représentant du Ministère de la Fonction Publique et du Travail.

 

« Nous avons fait la sensibilisation des populations et particulièrement des acteurs des marchés sur l’exploitation économique des enfants. En 2018, nous allons passer à la phase répressive » a martelé Belinda Issakou Adamou Houssou, représentante du Ministère de la Fonction Publique et du Travail.

 

Face à cette réponse, les deux enfants à la commande de l’émission insatisfaits, se sont indignés et ont invité le gouvernement à aller plus vite dans la sanction des prédateurs des enfants et leur retrait des marchés.

Adorelle Pricillia Kassa-Gla, membre du Conseil Consultatif National des Enfants du Bénin (CCNE) abondant dans le même sens, renchérit : « J’invite la société civile et l’UNICEF à accompagner l’Etat pour mettre fin à l’exploitation économique des enfants et toute forme de violence contre eux ».

« Cette prise de pouvoir par les enfants dans les médias marque l’anniversaire de l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant. Cette Journée mondiale de l’enfance est un jour pour les enfants et dirigée par les enfants », a souligné le Représentant de l’UNICEF Bénin, Dr Claudes Kamenga, en marge de l’enregistrement de l’émission des enfants sur le plateau de la télévision nationale.

 

« Les enfants nous ont rappelé que plus de 8000 enfants sont exploités dans les marchés de Ouando, Arzèkè et Dantokpa. Ils ont donné la parole à ces enfants oubliés et marginalisés. Cela nous interpelle tous sur nos responsabilités : la place d’un enfant est à l’école et non dans les marchés » a précisé Dr Claude Kamenga.

 

La prise du commandement par des enfants dans différentes positions emblématiques notamment dans la sphère politique et médiatique est une initiative globale de l’UNICEF dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale de l’Enfant ce 20 Novembre 2017. Elle vise à encourager les enfants à s’exprimer et à susciter l’intérêt de tous les acteurs sur leur situation et leur avenir.

 

A l’instar de la prise de commandement par les enfants dans les médias béninois, plusieurs initiatives au plan global ont été observées, comme celle de l’ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF David Beckham, qui a interrogé des enfants sur leur vision du monde dans un court-métrage.

 

########

 

Suivez-nous sur Facebook Twitter Soundcloud Medium et YouTube

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

- Hadrien Bonnaud, Chef Communication, UNICEF Bénin, +229 21 36 50 14  hbonnaud@unicef.org

- Hippolyte Djiwan, Chargé de la communication, UNICEF Bénin, + 229 21 36 50 29 hdjiwan@unicef.org

 

 

 
Search:

 Email this article

unite for children