Centre Media

Communiqué de Presse

Bulletin “Le Trait d’Union”

Ressources

Bulletin UNICEF Bénin

 

Bénin : Les dignitaires des cultes traditionnels s’engagent à respecter les droits de l’enfant

© UNICEF BENIN / 2017 / Hadrien Bonnaud
Dr Claudes Kamenga, Représentant de l'UNICEF au Bénin (en costume), entouré de dignitaires du culte vodoun.
COTONOU, 24 Juillet 2017 – A l’occasion du lancement du Colloque National sur les droits des enfants en initiation aux cultes traditionnels dans les couvents de la religion Vaudou au Bénin, les hauts dignitaires traditionnels se sont engagés aux côtés de l’UNICEF et du Gouvernement à redoubler d’efforts pour faire respecter les droits des enfants.

« Dans la tradition béninoise, l’enfant est une richesse et une bénédiction. Les expressions de la langue Fon comme ‘vignon’ littéralement l’enfant est bon ou encore ‘viwègni dokoun’ qui signifie l’enfant est une richesse, l’expriment parfaitement », a souligné le Représentant de l’UNICEF au Bénin, Dr Claudes Kamenga lors de la cérémonie d’ouverture du colloque qui s’est tenue à Allada, le 20 Juillet dernier.

« Nos paroles sont importantes aujourd’hui. Avec ce Colloque nous signifions d’une seule voix à toute la population que la Convention relative aux Droits de l’enfant est un pont entre les pratiques traditionnelles et les droits humains tels que définis par le droit international », a-t-il ajouté.

Sa majesté le Roi Kponan, Directeur de l’Association Nationale pour la Défense et le Renouveau du Culte Traditionnel (ANDRCT), a salué le travail de partenariat scellé avec l’UNICEF depuis 2011.

Cette collaboration est née suite aux résultats d’une étude qui a dénombré 157 couvents vaudou abritant 372 enfants en cours d’initiation dans cinq communes du département de l’Atlantique. A partir de 2014, le partenariat s’est étendu aux communes de So-Ava, de Bohicon et de Zakpota où ont été recensés 353 nouveaux couvents avec 1,065 enfants en cours d’initiation pour une durée d’initiation allant jusqu’à trois ans, soit la moitié du cycle de l’éducation primaire.

Or pour la plupart des enfants, lorsqu’ils sont en cours d’initiation leur scolarité est interrompue, ils n’ont pas accès à des soins de santé de base notamment la vaccination ou la possibilité de dormir sous moustiquaires, ils sont victimes de nombreuses scarifications.

« En tant que gardiens des traditions nous avons compris que les temps changent et les mentalités aussi, c’est pourquoi nous avons fait notre diagnostic », a confié le Roi Kponan et d’ajouter « un enfant à l’école est un avantage pour toute la lignée ».

Force est de constater que des progrès ont été réalisés depuis 2011 notamment :
- La réduction sensible de la durée d’initiation des enfants, de trois ans à 3 mois;
- L’internement des enfants au couvent uniquement pendant les vacances permettant aux enfants de continuer leur scolarisation;
- La réduction significatives des scarifications des enfants est effective;
- L’amélioration du cadre de vie des enfants au couvent;
- L’amélioration de l’accès aux soins de santé.
« Nous devons œuvrer pour l’épanouissement des enfants, éliminer tout ce qui est négatif dans le vaudou et ne retenir que ce qui est bon », a estimé le Roi de Kika, Secrétaire Général du Haut Conseil des Rois du Bénin.

Le Directeur de la Famille de l’Enfance et de l’Adolescence, Bruno Gbèhinto, représentant la Ministre du Travail de la Fonction publique et des Affaires Sociales, a rappelé que « rien ne peut se faire sans nos dignitaires » afin que « les couvents soient des lieux de protection des enfants ».

Dr Claudes Kamenga a symboliquement reçu le titre de Dah Hounli qui signifie littéralement les dieux ouvrent la route, en reconnaissance à l’engagement de l’UNICEF d’une part et des dignitaires des cultes traditionnels, d’autre part, en faveur de la protection des droits de l’enfant.

###

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient.

- Pour plus d’informations sur l’UNICEF et son action : www.unicef.org/fr
- Pour plus d’informations sur UNICEF Bénin: https://www.unicef.org/benin/
- Suivez-nous sur Facebook Twitter et YouTube
Pour plus d’informations, veuillez contacter:

- Marie-Consolée Mukangendo, Chef Protection de l’enfant +22921365006 mcmukangendo@unicef.org
- Hadrien Bonnaud, Chef Communication, UNICEF Bénin, +22921365014 hbonnaud@unicef.org
- Hippolyte Djiwan, Chargé de la communication, UNICEF Bénin, + 22921365029 hdjiwan@unicef.org

 

 
Search:

 Email this article

unite for children