UNICEF Benin - Centre Media - Le Bénin s’engage contre le mariage des enfants

Centre Media

Communiqué de Presse

Bulletin “Le Trait d’Union”

Ressources

Bulletin UNICEF Bénin

 

Le Bénin s’engage contre le mariage des enfants

© UNICEF Benin / Yanick_Folly / 2017
Vue d'ensemble du présidium
COTONOU, 16 juin 2017 – A l’occasion de la Journée de l’Enfant Africain, le Bénin lance, sous le haut parrainage de la Première Dame, Mme Claudine Talon, la Campagne Tolérance Zéro au mariage des enfants.

« Nous devons nous arrêter un moment et essayer de comprendre l’horreur de ce qu’est le mariage d’un enfant. Quand les adultes décident de marier une petite fille de 12 ans, c’est une affaire de vol, de viol et de violence extrême », s’est indigné Dr Claudes Kamenga, Représentant de l’UNICEF au Bénin dans son allocution délivrée lors de la cérémonie de lancement au Palais des Congrès de Cotonou. « On lui vole son enfance, ses rêves et son avenir. », a-t-il ajouté.

La Ministre du Travail, de la Fonction Publique et des Affaires Sociales, Adidjatou Mathys, a souligné l’injustice que constitue le mariage des enfants. « C’est un véritable obstacle à l’épanouissement de la future femme et de la future mère que les filles sont censées devenir pour accompagner le développement socio-économique de leur pays », a-t-elle martelé.

« Comment pourrions-nous parler de l’atteinte des Objectifs de Développement Durable si des petites filles sont encore mariées à partir de 9 ans? », s’est offusqué le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Bénin, Siaka Coulibaly. Il a réitéré « l’engagement du Système des Nations Unies à œuvrer aux côtés de tous les Partenaires Techniques et Financiers, multi-bilatéraux pour soutenir le Gouvernement du Bénin dans la lutte contre ce fléau ».

Au Bénin, une fille sur 10 âgée de moins de 15 ans est mariée et trois filles sur 10 le sont avant 18 ans . Quand les enfants sont mariés durant leur enfance, leurs perspectives de mener une vie épanouissante diminuent considérablement, enclenchant un cycle de pauvreté qui se perpétue de générations en générations.

Les filles épouses sont plus susceptibles d'être déscolarisées et victimes de violences domestiques, d’être contaminées par le VIH/SIDA et de mourir suite à des complications durant la grossesse et l'accouchement. Les enfants de mères adolescentes ont un plus grand risque d’être mort-nés, de décéder juste après la naissance ou d’avoir un poids insuffisant à la naissance.
© © UNICEF Benin / Yanick_Folly / 2017
Dr Claudes Kamenga, Représentant UNICEF Bénin

« Malgré les drames, il y a une lueur d’espoir. Espoir car le Bénin a promulgué le Code de l’Enfant en fin 2015 qui prévoit des peines de prison allant jusqu’à 10 années d’emprisonnement ferme contre les auteurs de telles atrocités », a souligné Dr Claudes Kamenga en appelant les autorités à en finir avec l’impunité et à appliquer les sanctions contre toute personne impliquée dans le mariage d’un enfant avant l’âge de 18 ans.

« Je réitère ma disponibilité et celle des cadres de mon département ministériel à mener à bien, en relation avec les autres membres du Gouvernement, toutes les actions prévues pour la réussite de cette campagne », a affirmé la Ministre Adidjatou Mathys.

Le Représentant de l’UNICEF a lancé un appel à l’action aux autorités nationales et locales, aux Partenaires Techniques et Financiers, aux organisations de la société civile, aux leaders religieux, aux médias, aux artistes, aux organisations de jeunes, aux parents à s’engager activement dans la lutte contre le mariage des enfants et contre toutes les violences faites aux enfants.

Par ailleurs, le Dr Claudes Kamenga a félicité le travail accompli par la Plateforme Synergie d'Action Campagne Tolérance Zéro composée de plus de 60 associations de jeunes. Il a également salué l’engagement des artistes béninois, particulièrement l’Ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF Zeynab Abib, présente pour le lancement, ainsi que les jeunes qui ont performé au cours de la cérémonie.

L’honneur est revenu au Représentant du Chef de l’Etat, M. Denis Da Conceiçao Courpotin de lancer officiellement la Campagne Tolérance Zéro au mariage des enfants. Etaient également présents à la cérémonie : une centaine d’enfants, Mariama Cissé Mohamed, Représentante de la Commissaire aux Affaires Sociales de l’Union Africaine (UA), les membres du Gouvernement, les Députés de l’Assemblée Nationale, les dignitaires religieux, les têtes couronnées et les responsables des ONG et des PTF.

Plus d’informations :

###

Pour plus d’informations sur l’UNICEF et son action : www.unicef.org/fr  
Pour plus d’informations sur UNICEF Bénin: https://www.unicef.org/benin/ 

Suivez-nous sur Facebook Twitter YouTube Medium Le témoignage de Sènanmi, 15 ans mariée de force

Pour plus d’informations, veuillez contacter:

- Marie-Consolée Mukangendo, Chef Protection de l’enfant +22921365006 mcmukangendo@unicef.org  
- Hadrien Bonnaud, Chef Communication, UNICEF Bénin, +22921365014 hbonnaud@unicef.org  
- Hippolyte Djiwan, Chargé de la communication, UNICEF Bénin, + 22921365029 hdjiwan@unicef.org  

 

 
Search:

 Email this article

unite for children