30 ans de droits de l'enfant et un agenda inachevé

Une deuxième révolution

Groupe de jeunes filles souriantes
©Sebastian Delgado, Terre des Hommes International Federation

Points forts

Les principales organisations de défense des droits de l’enfant appellent à une deuxième révolution dans le domaine des droits de l’enfant.

Trente ans après l’adoption de la convention relative aux droits de l’enfant par les dirigeants, des millions d’enfants sont privés de leurs droits et de mesures de protections nécessaires à leur épanouissement.

Trente ans après que les dirigeants mondiaux ont promis de protéger les droits de tous les enfants, des millions d'entre eux ne vont pas à l'école, sont confrontés à la pauvreté, à l'exploitation, à la violence, à la négligence et aux abus. Un nouveau rapport est présenté ce jour à l’ONU. « Une seconde révolution : 30 ans de droits de l'enfant et un agenda inachevé » indique qu'il est temps pour la communauté mondiale de tenir les promesses faites dans le cadre de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant (CDE).

Produit par la Joining Forces Alliance - une alliance des six principales organisations qui œuvrent pour l'enfance, dont fait partie Terre des Hommes Suisse - le rapport plaide en faveur d'une nouvelle ère d'engagement en faveur des enfants. Les membres de l'Alliance affirment que les gouvernements doivent prendre des mesures audacieuses pour cibler les enfants qui continuent de souffrir, souvent en raison de la discrimination fondée sur l'identité sexuelle, la race, la caste, la religion, le handicap ou l'orientation sexuelle.

L'Alliance Joining Forces appelle les gouvernements à adhérer à toutes les parties de la Convention relative aux droits de l'enfant et à agir en conséquence. Cela doit inclure :

  • Mettre en œuvre une législation, des politiques, des budgets et des programmes qui incluent tous les enfants ;
  • Promouvoir les droits de tous les enfants marginalisés et défendre l'égalité des sexe ;
  • Et soutenir la participation significative des enfants et défendre leurs droits à la liberté d'expression et d'opinion.
Couverture du rapport

Auteur

Joining Forces

Date de publication

Langues

Français,
Anglais

Téléchargez le rapport

(PDF, 6,82 MB) (PDF, 11,19 MB)