26 May 2022

Algeria Humanitarian Situation Report

Depuis 1986, l'UNICEF apporte son soutien aux enfants et aux femmes sahraouis vivant dans les cinq camps de réfugiés situés dans la wilaya de Tindouf, au sud-ouest de l’Algérie. L’action de l’UNICEF s’inscrit dans le cadre de l’aide apportée par les agences des Nations Unies à une population vivant dans des conditions extrêmement difficiles : le déplacement prolongé des réfugiés qui y vivent s’ajoute à un environnement aride et des infrastructures peu développées - autant de facteurs qui contribuent à la vulnérabilité des enfants. Les réfugiés sahraouis vivent dans cinq camps dans des conditions particulièrement difficiles caractérisées par le climat aride d’une région désertique, un habitat et des infrastructures fragiles particulièrement vulnérables aux violentes intempéries dont la fréquence n’a cessé d’augmenter au cours des dernières années. Les possibilités réduites d’activités agricoles, les contraintes subies par les réfugiés quant à l’accès à l’emploi et l’absence d’une économie viable ne laissent aux réfugiés aucune autre possibilité que de compter quasiment exclusivement sur l’aide extérieure pour subvenir à leurs besoins de base et assurer la survie et le bon développement de leurs enfants. Le maintien des services de base dans les domaines de la santé et de l’éducation est un défi constant pour les autorités responsables de la gestion des camps et les acteurs humanitaires engagés sur le terrain, tant sur le plan de la durabilité que l’accès et la qualité. Si les réfugiés eux-mêmes sont largement engagés dans la dispense et l’administration des services, les systèmes en place restent dépendants de l’aide extérieure et des contraintes liées à la disponibilité des ressources financières et humaines nécessaires à leur fonctionnement dans la durée.