Centre de presse

Faits marquants dans la région

Crise au Sahel

Urgence Mali

Communiqués

Initiative Film Africains

Reportages photos

Histoires vécues

Données et chiffres

 

L’UNICEF met en oeuvre deux projets grâce au financement de l’Union européenne

LOMÉ, Togo, 4 Juin 2013 – La délégation de l’Union européenne au Togo et l’UNICEF ont organisé ce matin à Lomé, une conférence de presse pour informer le public sur les projets d’accès à l’eau et l’assainissement et de lutte contre la malnutrition  financés par l’Union européenne et menés dans le pays par les Ministères concernés avec l’appui de l’UNICEF.

Cet évènement s’est déroulé en présence du Pr. Kondi Charles Agba, Ministre de la Santé et de Monsieur Bissoune Nabagou, Ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’hydraulique Villageoise, mais également en présence de  Madame Beatrice Ndarugirire, représentant la Délégation de l’Union européenne au Togo et du Dr Viviane Van Steirteghem, Représentante de l’UNICEF au Togo. Etait également présente, Madame le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Togo, Madame Cécile Mukarubuga.
Les deux projets présentés au cours de la conférence de presse sont d’une part le « Programme Facilité Eau » et d’autre part le « Programme de Prévention et prise en charge de la malnutrition basée sur une approche communautaire intégrée pour la Survie de l’Enfant ».

Le projet « Facilité Eau » est mis en œuvre dans trois préfectures de la région Maritime (Vo, Lacs et Bas-Mono) et vise à donner accès à l’eau et à l’assainissement à  une population totale de 90 000 personnes. Ces trois préfectures ont été choisies du fait de la forte prévalence des maladies hydriques dues à un accès limité à l’eau potable et à une absence d’assainissement adéquat.

Le projet appuie notamment la réalisation de forages dans 50 écoles, dans 20 Unités de Soins de Santé Primaires et une cinquantaine de communautés. Pour ce faire, le projet a recours à une stratégie novatrice à moindre coût, la technique des forages manuels. La réalisation des forages s’accompagne de la promotion de l’hygiène et de l’assainissement dans les écoles et dans les communautés. Au sein des communautés, les interventions font appel à une approche innovante : l’Assainissement Total Piloté par la Communauté (ATPC) qui met l’accent sur le changement de comportement.

Lancé en 2011 pour une durée de quatre ans, ce programme est mis en œuvre en partenariat avec l’ONG Eau et Assainissement pour l’Afrique (EAA) et avec les services des Ministères de la Santé et de l’Eau de l’Assainissement et de l’hydraulique Villageoise, avec l’appui technique et financier de l’UNICEF. Le budget total du projet est d’un milliard deux cent soixante-trois mille quatre cent francs (1 263 400 000 F) CFA dont 64 pour cent est pris en charge par l’Union européenne et 36 pour cent par l’UNICEF.

Le deuxième projet a pour objectif la lutte contre la malnutrition, à travers des interventions de prévention mais aussi de prise en charge thérapeutique des enfants de moins de cinq ans malnutris au niveau communautaire. Ce projet, qui couvre l’ensemble du pays, consolide les acquis du programme de lutte contre la malnutrition qui avait été initié par le Ministère de la Santé, avec l’appui de l’UNICEF, et vise à étendre les interventions dans 240 nouveaux villages et 112 centres de santé (USP).

D’une durée de trente mois, ce programme est entièrement financé par l’Union européenne à travers le 10ème FED  à hauteur d’un milliard cent quinze millions deux cent de francs (1 115 200 000 F) CFA.

Selon le Chef de Délégation de l’Union européenne au Togo, Son Excellence Monsieur Patrick Spirlet, « le développement d’un pays est étroitement lié à celui des enfants. Il est donc crucial d’investir dans les domaines de la santé, de l’assainissement et de l’enseignement primaire. L’appui de l’institution que je représente au Togo, vise à soutenir les efforts déjà mis en œuvre par le pays dans ces domaines d’intervention ».

Selon l’enquête MICS4 menée au Togo en 2010, un enfant sur dix n’atteindra pas son cinquième anniversaire à cause de la mortalité élevée chez les jeunes enfants. Une grande partie de ces décès est due à des maladies évitables comme le paludisme, la pneumonie, la diarrhée. Les enfants sont rendus plus vulnérables à ces infections à cause d’une malnutrition sous-jacente. Au Togo, trois enfants sur dix présentent un retard de croissance, qui est un des effets de la malnutrition chronique.

« Combiner l’accès à l’eau et à l’assainissement avec la promotion de l’hygiène, la promotion d’une alimentation adéquate et la prise en charge des enfants malnutris constitue une stratégie cout-efficiente pour faire reculer la mortalité des enfants de moins de cinq ans au Togo et vient en renforcement des mesures déjà prises par le Gouvernement et l’ensemble des partenaires », a déclaré le Dr Van Steirteghem, Représentante de l’UNICEF.

Au cours de la conférence de presse, les résultats déjà atteints par les deux projets en cours ont été présentés brièvement. Ainsi 6700 enfants malnutris ont pu être pris en charge et deux campagnes de supplémentation en Vitamine A ont pu être appuyées. Par ailleurs, 68 forages manuels ont été réalisés dans la région Maritime et 50 écoles sont déjà desservies en eau ainsi que 13 USP. Les écoles ont aussi bénéficié de la construction de 40 blocs de latrines. Enfin, un total de 113 Agents de Santé Communautaire ont été formés à l’approche ATPC et celle-ci a pu être mise en œuvre dans l’ensemble des villages de la zone concernée.

Pour plus d’information sur l’Union européenne et ses activités au Togo : http://eeas.europa.eu/delegations/togo 
Pour plus d’informations sur l'UNICEF et son travail :  www.unicef.org/french 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :
Essi Fafa Soulé, chargée de Communication et de l'Information, UNICEF
tél. : +228 22 23 15 10 ;
courriel : efsoule@unicef.org.

Maurice Kokou Devatchagni, chargé de Communication et de l'Information, Union européenne
tél. : +228 22 53 60 00 ;
courriel : kokou.devatchagni@eeas.europa.eu.

 

 

 

 

 

unite for children