Centre de presse

Faits marquants dans la région

Crise au Sahel

Urgence Mali

Communiqués

Initiative Film Africains

Reportages photos

Histoires vécues

Données et chiffres

 

Des milliers d'enfants touchés par les conflits passent l’examen de fin d'études primaires dans l'Est de la RDC

République Démocratique du Congo, Goma/Kinshasa, 7 juin 2013 - Alors que les conflits armés continuent dans l’est de la RDC, le Ministère de l' Enseignement primaire, secondaire et professionnel de la RDC (EPSP), l'UNICEF et ses partenaires offrent à plus de 7950 enfants déplacés, retournés ou enfants issus de communautés d’accueil, la possibilité de passer le 6 juin l'examen de fin d’études primaires appelé TENAFEP.

En mai 2013, des milliers de personnes ont été déplacées à nouveau lorsque les affrontements ont repris en Mutaho, à quelque 10 kilomètres de Goma, capitale du Nord Kivu. Les personnes nouvellement déplacées ont trouvé refuge dans les sites de déplacés internes (DPI) de Mugunga III, Buhimba ou Sotraki. Selon le Bureau de la Coordination des Affaires humanitaires (OCHA), la province du Nord-Kivu abrite plus de 973 000 personnes déplacées, ce qui représente plus d'un tiers des 2,6 millions de personnes déplacées dans le pays. Environ 50 pour cent des personnes déplacées sont des enfants. « L'éducation est un droit pour chaque enfant, peu importe les circonstances », a déclaré Barbara Bentein, Représentante de l'UNICEF en RDC. « Aider les enfants à recevoir une éducation de qualité c’est les protéger du danger, tout en préparant leur avenir. C'est notre responsabilité en tant que parents et adultes ».

Le 1er juin 2013, le Ministère de l’EPSP a instruit les chefs de centres d'examen d'accepter tous les candidats, malgré le non-paiement des frais d'examen. Les enfants déplacés qui sont en 6e année d’études primaires dans les sites de déplacés à l’intérieur et autour de Goma, ont été identifiés et référés aux écoles les plus proches. Depuis le début de l'année scolaire en septembre 2012, le Ministère et ses partenaires ont distribué du matériel scolaire tels que des stylos, des crayons et des règles à près de 120 000 enfants dans les sites de déplacés et les communautés d'accueil dans le Nord et le Sud-Kivu, et organisé des cours de rattrapage pour 23 006 enfants qui avait interrompu leur scolarité à cause du conflit. Pour améliorer et adapter leurs compétences, 1125 enseignants ont été formés en appui psychosocial, en protection des enfants ainsi qu’à d'autres sujets liés aux urgences. 30 espaces amis des enfants ont été mis en place pour fournir un soutien psychosocial et des activités récréatives à 36 000 enfants chaque jour, afin d'atténuer l'impact des situations traumatisantes qu'ils ont vécu et s'assurer que les enfants ayant des besoins particuliers reçoivent l'attention nécessaire.

« Tous les enfants congolais, déplacés, retournés, ou vivant dans les régions stables, doivent avoir accès à une scolarité normale et la possibilité de passer des examens de fin de cycle », a déclaré Maker Mwangu Famba, Ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et professionnel de la RDC. « Nous sommes préoccupés par les enfants qui ne sont pas en mesure de passer des examens, car leur scolarité ne pourra jamais être prise en compte. Les communautés, les partenaires et le Gouvernement font de leur mieux pour que tous les enfants puissent passer le TENAFEP. C'est notre engagement ».

Notes aux éditeurs

Dans l'est de la RD Congo, l'UNICEF travaille sur le terrain avec des partenaires de l'éducation, y compris les ONG internationales et nationales ainsi que les autorités de l'Etat - comme Norwegian Refugee Council (NRC), la Fondation AVSI (AVSI), CARE, Catholic Relief Services (CRS), Handicap International, International Rescue Committee (IRC) Save the Children, World Vision, War Child Holland, Caritas, Alpha Ujuvi, CAAP, Observatoire Des Droits Humains (ODH), l'Organisation Internationale pour les migrations (OIM), le Réseau des Associations Congolaises de Jeunes Contre le SIDA (RACOJ), SYLAM et le ministère de l'Enseignement primaire, secondaire et professionnel de la RDC (EPSP).

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF est à pied d’oeuvre dans plus de 190 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.

Pour en savoir plus sur l'UNICEF et son action, visititez :www.unicef.org/french ou Twitter  et Facebook

Pour plus d’information, veuillez contacter :
Cornelia Walther, Communication UNICEF RDC/Kinshasa,
tél. : +243 (0) 81 884 676,
courriel : cwalther@unicef.org

Cecilia Baldeh, Education UNICEF RDC/Kinshasa,
tél. : 243 817 151 694,
courriel : cbaldeh@unicef.org

 

 

 

unite for children