Centre de presse

Faits saillants - A la une

Communiqués

Initiative Film Africains

Reportages photos

Histoires vécues

Données et chiffres

 

Plus de ressources en faveur des enfants et des femmes des pays à revenus intermédiaires/riches en ressources naturelles d’Afrique de l’ouest et du centre

BRAZZAVILLE, le 10 avril 2013 – « les stratégies de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre dans les pays à revenu intermédiaire/riches en ressources naturelles (RI/RRN) » tel est le thème de l’atelier organisé à Brazzaville par le Bureau régional de l’UNICEF pour l’Afrique de l’ouest et du centre et le bureau UNICEF du Congo-Brazzaville du 10 au 12 avril 2013.

L'objectif principal de cet atelier est d’offrir une plateforme de réflexion et d’échange sur les stratégies de programmation des politiques économiques et sociales au profit des groupes vulnérables, entre les bureaux du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) en provenance des pays à RI/RRN de l’Afrique de l’ouest et du centre, des partenaires internationaux experts dans le domaine (Banque Mondiale, FMI, Système des Nations Unies, etc.), des représentants du gouvernement, des membres du parlement, de la société civile et du secteur privé.

En effet, sur 24 pays dans la région Afrique de l’Ouest et du Centre de l'UNICEF (AOC), 9 sont classés comme pays à revenu intermédiaire par la Banque Mondiale. Des études récentes montrent que la plupart d’entre eux sont des pays fortement dépendant des ressources naturelles et tributaires de l'industrie extractive, comme le pétrole, l'or, l’uranium, le diamant, la bauxite, etc. Ainsi, la grande majorité des pays de cette région est, soit des pays à revenu intermédiaire, et/ou des pays dépendant des ressources naturelles (extractives).

« Notre gouvernement à travers le Programme National du Développement réaffirme son engagement pour le développement d’une protection sociale non contributive qui prenne en compte les populations les plus vulnérables dont les enfants, les femmes, les vieux les démunies. Néanmoins beaucoup reste à faire, d’autant plus que la disponibilité des ressources financières n’est pas soutenue par un bon mécanisme de gestion de la répartition ainsi que par l’expertise nationale en la matière », a déclaré le Directeur du Cabinet du Ministère du Plan, au nom de M. Léon Raphael MOKOKO, Ministre délégué chargé du Plan et de l’Intégration. « En effet, depuis 3 ans, l’UNICEF accompagne le gouvernement congolais dans la mise en œuvre de réformes institutionnelles dans le but d’améliorer la gestion des finances publiques et nous nous efforçons de fournir une assistance technique de qualité, notamment dans le cadre de l’élaboration des politiques sociales favorables à l’enfant et la femme. Concrètement, cela s’est traduit par une meilleure priorisation des interventions et meilleure orientation de l’utilisation des ressources disponibles », a soutenu Mme Marianne Flach, Représentante de l’UNICEF en République du Congo.

La rencontre de Brazzaville permettra une meilleure information sur les spécificités des politiques économiques et sociales des pays à RI/RRN de la région, ainsi qu’un partage des connaissances sur les expériences et les leçons apprises de l’appui fourni par l’UNICEF dans le domaine. Enfin, les organisateurs estiment que cet atelier de Brazzaville va poser les jalons pour le développement futur d'une stratégie commune dans la région, afin d’utiliser le potentiel économique de ces pays au profit des groupes les plus vulnérables.

À propos de l’UNICEF :
L’UNICEF est à pied d’oeuvre dans plus de 190 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements. Pour en savoir plus sur l'UNICEF et son travail : www.unicef.org/french

Pour de plus amples informations, contacter :
Samantha BUONVINO, Spécialiste en Communication,
mobile : + 242/06 508 02 06
courriel : sbuonvino@unicef.org;

Jean Marie Samuel OUENABIO, Assistant/InfoComm,
mobile : + 2042/06 651 26 87
courriel : jmsouenabio@unicef.org

 

 

 

unite for children