Centre de presse

Faits saillants - A la une

Communiqués

Initiative Film Africains

Essais photographiques

Histoires vécues

Données et chiffres

 

Forum consultatif sur la protection sociale en Gambie

© UNICEF Gambie/Pirozzi
La protection sociale est essentielle pour le renforcement de la résilience des enfants, des familles et des communautés, pour parvenir à une plus grande équité, et soutenir le développement humain et économique national.

BANJUL, Gambie, 22 novembre 2012 – Le premier Forum consultatif sur la  Protection sociale à se tenir en Gambie a eu lieu le 13 novembre 2012 à Banjul. Cette rencontre de haut nieau unique, qui rassemblait plus de 80 participants, était organisée conjointement par le ministère des Finances et des Affaires économiques, le ministère de la santé et du Bien être social, l'UNICEF, le PNUD, l'ONUSIDA, l'OIT et le FMI.

Le Forum cherchait à fournir une plate-forme pour les décideurs, chercheurs, partenaires du développement nationaux et internationaux et les organisations de la société civile pour échanger sur la connaissance, les expériences, les opinions et les idées à propos les systèmes de protection sociale aussi bien en Gambie qu'à l'échelle mondiale. Il a aussi servi à explorer les avenues qui permettront à l'avenir de concevoir et de mettre en oeuvre en Gambie des systèmes de protection sociale inclusifs et intégrés.

« La protection sociale a un impact direct sur la réduction de la pauvreté et pour rendre la croissance plus favorable aux pauvres », a exposé dans sa déclaration d'ouverture l'honorable Kebba Honorable S. Touray, Ministre du Commerce, de l’Industrie, de l’Intégration régionale et de l’Emploi,. « Elle stimule la participation des femmes et des hommes pauvres dans la croissance économique, elle protège dans la crise les plus démunis et les plus vulnérables et contribue à la cohésion sociale et à la stabilité ».

L’Honorable Ministre a détaillé les avantages de la protection sociale dans  la constitution de capital humain, la gestion des risques et la promotion des investissements, et la mise en place potentielle de programmes de protection sociale pouvant représenter « un bon rapport qualité-prix ». Le ministre Touray a ensuite appelé à une coordination efficace et au leadership ainsi qu’à un effort concerté de tous les acteurs dans leur formulation d’une vision, de politiques et de stratégies pour une protection sociale en Gambie.

Dans son discours de bienvenue délivré au nom du Coordinateur Résident de L'ONU en Gambie, la représentante de l'UNICEF en Gambie, Mme Aichatou Diawara Flambert, a réaffirmé le soutien continu des Nations Unies au Gouvernement de Gambie qu'elle a livrées pour le compte du Coordinateur Résident de L'ONU en Gambie.

« Le système de L'ONU dans le pays », a déclaré Mme Diawara Flambert, « se tient prêt à fournir une aide technique au Gouvernement dans ses efforts pour développer et renforcer des systèmes de protection sociale intégrés et inclusifs, dans le cadre d’une approche multisectorielle et qui au delà investirait dans des systèmes nationaux durables en vue de répondre plus efficacement aux les vulnérabilités auxquelles sont confrontés les enfants, leurs familles et d'autres groupes de population ».

Le discours de bienvenue du Coordinateur Résident de L'ONU soulignait que les agences de l'ONU basées dans le pays se félicitaient des efforts du Gouvernement pour reconnaître que la protection sociale est un instrument puissant de la réduction de la vulnérabilité et de la pauvreté extrême, ainsi que de la protection des groupes de population de Gambie les plus désavantagés. 

Également soulignés pendant le Forum la situation actuelle des systèmes de protection sociale existants dans le pays, y compris les possibilités et les lacunes ; le point de vue et les attentes des organisations de la société civile en ce qui concerne le développement des systèmes de protection sociale ; et le financement des secteurs sociaux dans le pays, en particulier en matière de santé, d'éducation et de protection de l'enfance, qui prennent en compte les objectifs des dépenses internationales et les questions d'accessibilité et de durabilité.

De plus, l'Initiative pour un socle de protection sociale a été présentée aux participants comme une politique de développement et des discussions initiales se sont tenues sur la marche à suivre à l’avenir pour le développement de systèmes de protection sociale dans le pays.

Le Forum consultatif sur la Protection sociale était une première étape pour le Gouvernement de la Gambie et ses partenaires du développement dans le processus plus large de conceptualisation et de formulation d'une politique de protection sociale pour le pays. Comme recommandé unanimement par les participants au Forum, le Gouvernement se focalisera maintenant sur le développement de la stratégie et du cadre de développement de la protection sociale, et un ensemble minimal de dispositifs de protection sociale, sur le renforcement des capacités des partenaires, et sur l'accroissement des recettes fiscales pour des investissements publics efficaces dans les secteurs sociaux.

Pour plus d'information merci de contacter
Sally Sadie Singhateh, chargée de communication UNICEF,
tél. : (220) 449 5006,
courriel : ssinghateh@unicef.org


Faniya Mussayeva,  Specialiste  en politique sociale UNICEF,
tél. : (220) 4494789,
courriel : fmussayeva@unicef.org

 

 

 

unite for children