Centre de presse

Faits saillants - A la une

Communiqués

Initiative Film Africains

Essais photographiques

Histoires vécues

Données et chiffres

 

Bénin : Une école de la seconde chance pour 700,000 enfants

ONIGBOLO, Bénin, 27 septembre 2012 – Afin d’assurer l’équité dans l’accès à l’éducation des enfants non scolarisés ou précocement déscolarisés et leur offrir ainsi une école de la seconde chance, un Programme de Cours Accéléré a été lancé ce jour.

Ce programme consiste en une éducation alternative accélérée pour les enfants âgés de 10 à 17 ans, exclus de l’école formelle classique. Il sera mis en œuvre dans 9 communes où les niveaux de déperdition scolaire sont très élevés.. Il est une réponse, parmi d’autres, à une demande significative d’éducation alternative, en faveur des laissés-pour-compte du système scolaire formel. Il se propose ainsi de faire acquérir en 3 ans, les habilités nécessaires en lecture, calcul et écriture y compris les aptitudes nécessaires à la poursuite des études après l’obtention du Certificat d’Etudes Primaires. Il vise également à doter les enfants de compétences de vie courante notamment le savoir, le savoir-faire, le savoir-être leur permettant d’avoir une sexualité responsable, de se protéger contre le VIH/SIDA et d’autres dangers auxquels ils sont confrontés et de s’insérer économiquement et socialement dans la vie active.

Bien que des progrès notables soient relevés dans l’accès des enfants à l’éducation de base, avec neuf enfants scolarisables sur dix qui fréquentent effectivement l’école primaire, des goulots d’étranglement tels que la répartition inégale des enseignants sur le territoire, la qualification insuffisante des enseignants, les conditions de travail très précaires, des effectifs pléthoriques des classes, ont créé une école à plusieurs vitesses d’où sont exclus ou condamnés à l’abandon, des milliers d’enfants et adolescents issus des couches les plus défavorisées.

Le Directeur de l’USAID, Mr Kevin Amstrong a confirmé la disponibilité de son institution à accompagner la mise en œuvre du projet qui permettra l’atteinte du 2 ème objectif du millénaire et salué l’engagement de tous les partenaires à oeuvrer à banir l’analphabétisme.

Agée de 11 ans, Rachelle E., bénéficiaire du projet a exprimé son enthousiasme en affirmant que: «nous allons toujours venir à l’école, apprendre les leçons, faire les exercices et respecter les maitres, et d’ici 3 ans, nous même allons partir au collège ».

Saluant cette initiative, Dr Anne Vincent, Représentante de l’UNICEF a relevé que « ce programme est d’autant plus important qu’en plus d’un problème éducatif, il résout aussi un problème social tant il est vrai que l’adolescent qui n’est pas occupé à l’école cherchera nécessairement d’autres occupations qui, hélas, ne vont pas toujours dans le sens de son bien être ou de celui de la société».

Dans son discours de lancement Mr Eric N’Dah, Ministre des Enseignements Maternel et Primaire après avoir salué les partenaires de l’éducation, a rappelé que « le Gouvernement trouvera les voies et moyens pour que les jeunes qui ont un rôle important à jouer dans la société puissent poursuivre leurs études et contribuer au développement du pays ». Il convient de noter que le Programme de Cours Accéléré traduit concrètement une recommandation du Plan décennal de développement du secteur de l’éducation (PDDSE 2006-2015) qui énonce que « le développement d’une éducation alternative accélérée au profit des enfants non scolarisés ayant dépassé l’âge d’entrée à l’école est une priorité».

La cérémonie a été un moment fort d’engagement des autorités administratives notamment le maire de la commune de Pobè et du préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau qui, ont tour à tour remercié le Gouvernement et les partenaires et promis de tout mettre en œuvre pour la bonne réussite de ce projet.

Au Bénin, d’après une évaluation faite en 2006 par le Ministère des Enseignements Maternel et Primaire avec le concours de l’UNICEF, 700 000 adolescents sont exclus du système éducatif.

Pour des informations complémentaires merci de contacter :

Mamadou Bâh, Chef du Programme Education : mbah@unicef.org
Gisèle Langue-Menyé, Spécialiste en Communication : glangue@unicef.org

 

 

 

unite for children