Centre de presse

Faits saillants - A la une

Communiqués

Initiative Film Africains

Essais photographiques

Histoires vécues

Données et chiffres

 

ECHO apporte un soutien de €600,000 pour lutter contre le choléra au Niger

Niamey/Bruxelles, 14 septembre 2012 – La Direction générale de l'aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO) a remis une contribution de 600,000€ à l’Unicef dans le cadre de la réponse d’urgence au choléra qui sévit actuellement au Niger.

Les fonds ECHO vont permettre à l’Unicef et à ses partenaires de fournir des médicaments et des pastilles de purification de l’eau aux communautés touchées, de les sensibiliser aux mesures d’hygiène, et d’assurer la réhabilitation de points d’eau et la désinfection d’habitations infectés et de lieux publics. L’Unicef travaille en étroite collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour soutenir le gouvernement du Niger dans la lutte contre le choléra.

Depuis janvier 2012, les régions de Dosso, Maradi, Niamey, Tahoua et Tillaberi ont connu une flambée des cas de choléra. A ce jour, 3.854 cas de choléra ont été déclarés, soit 2.5 fois plus que l’année dernière à la même période. Parmi les personnes touchées, 83 décès ont été enregistrés. Des foyers sont toujours actifs aujourd’hui dans les districts de Tillaberi et Tera (région de Tillaberi), et le district de Konni (région de Tahoua).

« L’urgence choléra au Niger s’ajoute à la sévère crise alimentaire et nutritionnelle qui continue de frapper le Sahel. Nous devons redoubler d’efforts pour combattre la propagation de cette maladie », a déclaré Guido Cornale, représentant de l'Unicef au Niger. « Les fonds mis à disposition par ECHO arrivent à un moment critique, car nous sommes en pleine saison des pluies. Les pluies et les inondations permettent à la maladie de se propager plus rapidement et le nombre total de cas continue à augmenter ».

« ECHO a répondu immédiatement à la flambée récente du choléra au Niger,» a confirmé Cees Wittebrood, Chef de l’Unité Afrique de l’ouest, de l’est et du sud d’ECHO. « Notre personnel a travaillé rapidement avec les agences humanitaires sur le terrain pour fournir un paquet d’aide approprié et adéquat afin de prévenir la propagation de la maladie et de traiter les personnes contaminées. »

Le choléra se transmet par l'eau ou les aliments contaminés. Dans un pays comme le Niger où l'accès à l'eau propre et à l'assainissement est parmi les plus bas au monde, les familles sont particulièrement vulnérables à cette maladie. En-dehors des mesures permettant de freiner la propagation de l’épidémie, la manière la plus efficace de combattre le choléra est d'assurer l'accès à l'eau potable propre et de sensibiliser les populations sur l'importance de l’hygiène et de l'assainissement.

L’Afrique centrale et de l’ouest connait cette année l’une des plus importantes flambées de choléra de son histoire, avec des taux de létalité particulièrement élevés dans certains pays. Au Niger, le choléra s’ajoute à la crise alimentaire et nutritionnelle et à l'afflux des réfugiés maliens dans l’ouest du pays. De plus, le Niger doit faire face depuis le début de la saison des pluies à de fortes inondations qui ont affecté à ce jour 485.000 personnes et qui risquent de mettre en péril la récolte à venir.

À propos de l’Unicef
L'Unicef intervient dans 190 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s'épanouir, de leur plus jeune âge jusqu'à la fin de l'adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l'Unicef soutient la santé et la nutrition des enfants, l'accès à de l'eau potable et à des moyens d'assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l'exploitation sous toutes ses formes et le Sida. L'Unicef est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, de fondations et de gouvernements.

Suivez l'Unicef Niger et son action sur Twitter (@UNICEFNiger) et Facebook.

Pour de plus amples informations :

Anne Boher, Responsable de la Communication
Unicef Niger
tél.: +227 96 96 21 59,
aboher@unicef.org

Diederik Kramers, Communication Officer
Unicef Brussels EU Office
Tel +32 2 213 0070
dkramers@unicef.org

 

 

 

unite for children